La dernière création d'Olivier Dubois, "Elegie", une expérience mi-plastique mi-chorégraphique

 

Cette année, les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis (on vous en parle ici), ont décidé de confier l’ouverture du festival à Olivier Dubois, récemment nommé à la tête du CCN de Roubaix, et à son style monumental.

 

Dubois_Elegie @Barack
Elégie ©Barack

 

Matières vivantes

Créé pour le Ballet National de Marseille en Août 2013  Elegie est une expérience autant plastique que chorégraphique. Dans une tentative de résistance ultime, l’artiste se meut parmi les ombres. Des ombres vaporeuses qui l’enlacent et le bercent puis, prenant forme humaine, l’assaillent de tous côtés dans une spirale infernale. Face aux forces suprêmes de la nature, dans une posture romantique l’artiste s’abandonne alors à sa fin.

Dans Elegie, Olivier Dubois, tel un sculpteur, manipule les corps pour créer autant de matières vivantes, donner vie à ce qui jadis fût inerte, et nous happer dans une expérience esthétique qui n’est pas sans rappeler le voyageur au dessus de la mer de nuages de Caspar Friedrich.

 

Dubois_Elegie @Verchere
Elégie ©Verchere

Bis Repetita

Toutefois, et bien que l’expérience soit forte, on ne peut s’empêcher de se lasser parfois de la répétition à l’identique de ce lent abandon. Et ce d’autant plus lorsque certains choix scénographiques contraignent la danse, car dans ce cadre clos d’où émane la toile du maître on constate trop souvent que les danseurs manquent d’espace, manquent de vitesse, au point de laisser poindre une frustration lorsque le rythme s’accélère, la bande son tonne, mais la danse se heurte, un peu patachone aux limites d’un cadre peut-être trop restreint.

 

Où et Quand ?

Ce mercredi 7 mai à la MC93 de Bobigny dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis et la saison prochaine dans le programme du Ballet National de Marseille.

 

Image de Une : Elégie, crédits : Stemmer

Written By
More from Yohan

Twist – Johanna Levy

Je vous avais parlé de la création précédente « After » comme d’une excellente...
Read More