Matière dansée, matière mangée : Digest, La Permanence à Rennes

Quel rapport entre manger et danser ? C’est le propos et la réflexion menés par Boris Charmatz dans sa dernière création Manger. Autour de cette thématique, le Musée de la danse propose jusqu’au 22 novembre 2014, Digest qui  constitue le 4e et dernier cycle de La Permanence, projet conçu en collaboration avec le CNAP pour cette année 2014.

Visuel de Digest, La Permanence, site du Musée de la Danse tous droits réservés.
Visuel de Digest, La Permanence, site du Musée de la Danse tous droits réservés.

Digest c’est une exposition et des performances qui sont proposées par différents artistes, Michel Blazy transforme le hall du Musée de la danse en organisme végétal.

Dans ses vidéos EAT et My lunch with Anna, le regretté Alain Buffard aborde les dimensions rituelles et sociales de l’acte de manger, utilisant l’aliment pour semer le trouble – entre cannibalisme et redéfinition de l’identité.

L’artiste chorégraphique La Ribot dispense un cours de cuisine-totale, avec une version très personnelle de la recette catalane du pain à la tomate que l’on pourra apprécier dans la vidéo Another pa amb tomàquet.

La Ribot
Photo extraite de la vidéo Another pa amb tomaquet de  La Ribot tous droits réservés.

À partir d’objets, de films, de rendez-vous, le collectif Åbäke ouvre un laboratoire et transforme La Permanence en événement où regarder, sentir, toucher, goûter, expérimenter…
La Permanence invite à découvrir des vidéos, des installations, des protocoles ou des photos issus du fonds du Centre national des arts plastiques, et à les relire au fil de plusieurs cycles d’expositions thématiques reflétant, déformant, approfondissant les liens entre arts visuels et arts vivants.

Les rendez-vous d’octobre :

Social Pasta XII, brunch et projection du film My Breakfast with Blassie de Linda Lautrec, Johnny Legend et Mark Shepard (1983) par le collectif Åbäke.
Initié par Alex Rich et Åbäke, Social Pasta consiste à cuisiner pendant la projection d’un film, un plat plus ou moins lié à l’intrigue. Avant la fin de la projection, les spectateurs sont invités à manger avec les personnages.
Samedi 18 octobre à 12h au Musée de la danse / St Melaine, Rennes, tout public, sur réservation

Cycloff, une découverte à vélo de Rennes et de la Biennale OFF
Dimanche 19 octobre de 10h à 14h, départ du Bon Accueil, 74 Canal St Martin, Rennes, sur réservation (à partir du 1er octobre, 30 places disponibles uniquement) +infos

UmEspanto_ArtistasAssociados_JoanaPatita1_797x35011
Um espanto nao se espera, Elizabete Francisca et Teresa Silva crédit photo ArtistasAssociados_JoanaPatita.

Um espanto nao se espera, spectacle d’Elizabete Francisca et Teresa Silva
Deux figures empruntes de mélancolie composent cet étrange lamento pâtissier, où des meringues réduites en poudre forment une métaphore douce-amère de notre condition. Effritant, écrasant, murmurant ou geignant, elles inventent une série de rituels anthropophages, de dialogue et de jeu placés sous le signe de l’absurde.
Jeudi 23 octobre à 20h au Musée de la danse / Le Garage, Rennes 8/6€, 4€ (sortir), tout public, sur réservation

 

Manger, Boris Charmatz © dpa
Manger, Boris Charmatz © dpa

Manger (création 2014)
chorégraphie/choreography Boris Charmatz
première mondiale/world première: 23.09.2014 – Jahrhunderthalle, Bochum, Ruhrtriennale – International Festival of the Arts 2014
première française/French première: 18 novembre 2014 – Théâtre National de Bretagne, Rennes, Festival Mettre en Scène.

« Carrefour où se mélangent nourriture, voix, souffle, mots, salive, la bouche est un lieu de circulation où l’intérieur et l’extérieur, le moi et l’altérité se rencontrent, se goûtent, se jaugent, s’échangent, s’ingèrent. En saisissant cette métaphore comme moteur chorégraphique, Boris Charmatz balise un champ général de l’oralité : pâte mâchée, avalée, la matière physique se fait mixture proliférante. Ça bouffe, ça chante, ça se goûte, s’entremêle, ça rayonne de bouche en bouche jusqu’à envahir tout l’espace. »

Manger fait également partie de l’exposition Digest (jusqu’au 22.11, Rennes, France) au Musée de la danse avec le Centre national des arts plastiques +infos
Informations pratiques et réservations pour les groupes.

Image de Une,  image extraite de la vidéo Eat d’Alain Buffard,  tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

Film Damier du Cap, Les Mutins en extérieur

Crise sanitaire oblige, pas de salle pour se produire, entre masques et...
Read More