Fabrique de thèses #2 au CN D de Pantin

L’équipe de l’Atelier des doctorants : Camille Casale, doctorante en études culturelles et sociologie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Julie De Bellis, doctorante en musicologie à l’université Lyon II, en codirection avec l’université Côte d’Azur et Marion Fournier, doctorante en danse à l’université de Lorraine, en codirection avec l’Universität Leipzig organise et propose sa prochaine journée d’étude Fabrique de thèses #2  au Centre national de la danse à Pantin, le mardi 14 novembre 2017 de 10H à 17H. Cette initiative s’inscrit dans l’action du service Recherche et Répertoires chorégraphiques, CN D.

La journée se destine aux doctorants, jeunes chercheurs et chercheurs confirmés (mais aussi à toute personne intéressée) et vise à discuter des méthodes utilisées par les doctorants en danse pour traverser les dernières étapes de leur doctorat, à savoir la rédaction et la soutenance de la thèse. Cette journée sera axée autour de trois verbes : travailler, terminer et soutenir sa thèse. . Cette seconde édition est consacrée plus précisément aux dernières étapes qui jalonnent la thèse. De la mise en forme des données et des multiples aspects pratiques concernant l’organisation du travail de rédaction, aux choix des membres du jury, le chemin peut quelquefois donner l’impression d’un objectif difficilement atteignable.

Les conférences, le débat et les rencontres auront lieu sous le regard bienveillant des Professeurs Marina Nordera (Historienne de la danse à l’université Côte d’Azur) et Inge Baxmann (Historienne de la culture à l’Universität Leipzig).

Déroulé de la journée

Atrium

9:30 – Accueil café

Studio 14, 3e étage

10:00 – Présentation de l’Atelier et de Fabrique

10:15 – Communications

Charlotte Lheureux, doctorante en architecture, en 3e année de thèse à l’université catholique de Louvain, sous la direction de David Vanderburgh.

L’écriture (du rythme) comme objet et outil de la transdisciplinarité. Un an avant la soutenance, l’enjeu de cette communication est de faire le point sur les 36 derniers mois et de projeter les 12 mois à venir. Outre cette ambition très banale, des questions plus spécifiques se posent : comment mener une recherche transdisciplinaire tout en affirmant l’ancrage de la thèse au sein d’un unique département universitaire ? Comment terminer au sein d’un laboratoire canadien une thèse inscrite dans une faculté belge et travaillée entre les systèmes belge et français ?

Sungu Okan, doctorante en musicologie/ethnomusicologie, en 5e année de thèse à Mimar Sinan Fine Arts University State Conservatory, Istanbul, sous la direction de Kivilcim Yildiz Şenürkmez.

Approaching Written Paths for Analysing a Ballet of Stravinsky

Exploring the relationship between music and dance, has always been my main interest. My thesis was focusing on the literary texts, music and movement at Stravinsky’s Firebird. When the problems about the original literal sources emerged, I have changed the topic into an abstract and choreographically more complex work: Agon. The presentation will be about this process of change and how I made it to the final phase. [Communication en anglais]

11:15 – Retours des répondantes, questions et discussions

11:45 – De la rédaction à la publication, de la thèse au livre

Rencontre avec Bénédicte Jarrasse et invités à confirmer.

12:15 – Pause déjeuner

14:15 – Communications

Anaïs Loison-Bouvet, doctorante en danse, en 5e année de thèse à l’université Paris 8, sous la direction d’Isabelle Ginot

« Faire feu de tout bois ». Ou comment identifier par l’étude des discours tenus sur un corpus d’œuvres de danse contemporaine, quelques éléments de doxiques

Cette réflexion sera l’occasion de présenter à nos collègues les matériaux de notre recherche et de partager les problématiques posées par leur identification, leur sélection et leur récolte. Nous évoquerons les étapes qui nous ont fait élaborer une méthodologie adaptée à un corpus de textes de natures et d’auteurs divers, et montrerons comment cette « boîte à outils » élaborée progressivement, nous a permis d’analyser les manifestations de quelques lieux communs.

Julie Gothuey, docteure en Arts, chercheuse à l’université de Lorraine et enseignante à au conservatoire de Nancy.

Des six ans de recherche aux trois heures de soutenance

En novembre 2014, Julie Gothuey soutenait sa thèse de doctorat après un travail de recherche réparti sur six années. Outre le tour de force que requiert la synthèse orale de la thèse et la répartie nécessaire au débat qu’impose cette ultime étape du doctorat, nous notons que le moment revêt une particularité. En effet, l’artiste Josef Nadj dont l’œuvre s’est faite l’objet d’étude de la doctorante, était présent lors de cette soutenance. Pour notre Atelier, la chercheuse aujourd’hui qualifiée maître de conférence revient sur cette expérience. [Communication par visioconférence]

15:15 – Retours des répondantes, questions et discussions

15:45 – Communications des répondantes Marina Nordera et Inge Baxmann

16:30 – Questions et discussions. Conclusion et remerciements

En prolongement de la journée…

17:00-18:00

Rencontre avec Isabelle Launay, à l’occasion de la parution de son livre Poétiques et politiques des répertoires. Les danses d’après, 1 aux éditions du Centre national de la danse, avec la participation de Mathilde Monnier, chorégraphe et directrice générale du CN D. Rencontre animée par Laurent Sebillotte, directeur du département Patrimoine, audiovisuel et éditions au CN D.

Inscription

Réservation auprès de recherche.repertoires@cnd.fr avant le 10 novembre 2017, en précisant :

– votre prénom et nom,

– éventuellement université et/ou école de rattachement.

Où et quand ?

Fabrique de thèses #2, c’est le 14 novembre 2017 Studio 14, 3ème étage, CN D Pantin, 1 rue Victor Hugo 93500 Pantin

Accès voir ici !

Image de Une, visuel de la précédente Fabrique de thèses, CN D tous droits réservés.

 

 

Written By
More from Véronique

La Cie La Mangrove au Festival Danses Métisses de Guyane

La 13ème édition du Festival Danses Métisses organisée par le Centre de développement chorégraphique...
Read More