Event dans les pas de Cunningham

Event

Robert Swinston directeur artistique du CNDC d’Angers depuis 2013, travaille activement à faire fructifier l’héritage de Merce Cunningham dont il est le légataire après avoir été un des danseurs et collaborateurs du maître depuis 1980. Dans ce cadre, il remonte, recrée, réutilise et transforme des chorégraphies de Merce Cunningham pour en faire de nouveaux events. Il dit lui-même : « Je me sens la latitude de changer la musique, d’utiliser des phrases de danse qui ne l’ont finalement  pas été, recréer, adapter, rendre moins sérieux et plus léger. Mais c’est parfaitement normal : Merce ne concevait pas la danse autrement. »

Event, Cie du CNDC d'Angers/ Robert Swinston(c) Yi-Chun Wu
Event, Cie du CNDC d’Angers, Robert Swinston(c) Yi-Chun Wu

Et l’on constate que la fidélité à l’esprit de Cunningham est bien là. Event, vient d’être programmé à La Maison de la danse de Lyon, il s’agit d’une pièce unique puisque pensée pour être adaptée à chaque espace particulier où elle est présentée. Event est constitué d’éléments de Un jour ou deux (1973), Squaregame (1976), Scramble (1967), Points in Space (1986), Roaratorio (1983), Rebus (1975), Quatre portées (1990) et Fractions (1978), extraits d’œuvres de Cunningham arrangés et mis en scène par Robert Swinston. Comme au temps de la fructueuse collaboration entre Merce Cunningham et John Cage, musique et danse sont indépendantes et l’on peut saluer la performance de Carol Robinson et de Serge Teyssot-Gay, qui improvisent lors de chaque représentation tout en étant dans une écoute au plus proche de ce qui se déroule sur le plateau.

Event, Cie du CNDC d'Angers, Robert Swinston (c) Yi-Chun Wu.
Event, Cie du CNDC d’Angers, Robert Swinston (c) Yi-Chun Wu.

Sur scène, il y a d’abord ce décor constitué de plus de soixante-dix banderoles qui descendent des cintres, joyeux oriflammes richement colorés et ponctués des formes géométriques naïves réalisées par Jackie Matisse, la petite fille du grand peintre. Une brise agite doucement ces grands rideaux de soie puis viennent se placer les danseurs. Point de vue décentré, pas de hiérarchie ici, chacun est un soliste au milieu des autres et c’est l’espace entre qui fait sens. Géométries des corps dans l’espace, figures reconnaissables comme les tours promenades, les curves et les arches, chères à Cunningham tout comme ces sauts comme arrêtés avant de mieux rebondir pour se déplacer ailleurs. Les danseurs font penser à des guerriers pacifiques entièrement dédiés au mouvement qui les habite voire qui les hante car l’exercice est difficile, la tension et la mise en danger palpables. Au-delà du défi technique que représente le vocabulaire chorégraphique de Cunningham, il y a un autre défi à relever qui se joue dans la capacité de chaque interprète d’être là, entièrement et d’incarner au mieux de ce qu’il est, cette danse abstraite, non narrative et dont l’émotion ne peut naître que de la justesse du mouvement lui-même.

Event, Cie du CNDC d'Angers, Robert Swinston (c) Yi-Chun Wu.
Event, Cie du CNDC d’Angers, Robert Swinston (c) Yi-Chun Wu.

De ce point de vue, on est totalement admiratif de la performance réalisée par les danseurs exceptionnels de Robert Swinston, exceptionnels par leur maîtrise technique, par leur engagement sur le plateau et par leur capacité à nous faire ressentir leurs états de corps et à rendre chaude une danse qui parfois peut paraître très froide dans son abstraction. Même si il n’y a aucune place pour une quelconque théâtralité ici, il y a parfois des échanges de regards, des souffles nécessaires pour tenir, des visages ouverts qui apportent une humanité sur le plateau qui s’anime alors comme en un jeu dansé et partagé.

Event, Cie du CNDC d'Angers, Robert Swinston (c) Yi-Chun Wu.
Event, Cie du CNDC d’Angers, Robert Swinston (c) Yi-Chun Wu.

Voir Event, c’est se souvenir, pour ceux qui ont eu la chance d’être formés en Cunningham du travail du maître. C’est un écho pour les chanceux qui ont assisté à ses spectacles, pour les autres c’est une magnifique occasion de découvrir un pan de l’histoire de la danse du XXème siècle et d’apprécier sa transmission. Un hommage mais aussi l’affirmation d’une modernité toujours vivante.

Event. Chorégraphie Merce Cunningham, adaptation Robert Swinston.Interprétation Anna Chirescu, Solène Hérault, Gianni Joseph, Adrien Mornet, Claire Seigle-Goujon, Flora Rogeboz, Alexandre Tondolo, Lucas Viallefond. Scénographie Jackie Matisse, assistée de Gill Eatherley. Costumes Jennifer Goggans réalisation Michelle Amet. Lumières Augustin Sauldubois. Musique  Carol Robinson, Serge Teyssot-Gay. Avec l’aimable autorisation du Merce Cunningham Trust

Le CNDC d’Angers en tournée

Event

Le 1er Décembre 2015, Théâtre du Gymnase de Marseille| Co-Accueil théâtre du Gymnase-Bernardines- Le Merlan scène nationale de Marseille

Le 4 mars 2016 | Casino Barrière de Deauville

 

La boîte à joujoux, Cie du CNDC d'Angers, Robert Swinston (c) Jef Rabillon.
La boîte à joujoux, Cie du CNDC d’Angers, Robert Swinston (c) Jef Rabillon.

Le CNDC d’Angers propose aussi un programme jeune public composé de Deli Commedia Variation (Merce Cunningham – Robert Swinston) et de sa création La Boite à Joujoux les12 et 14 novembre à la Maison de la danse de Lyon

 

Deli Commedia Variation, Cie du CNDC d'Angers, Robert Swinston (c) Jef Rabillon.
Deli Commedia Variation, Cie du CNDC d’Angers, Robert Swinston (c) Jef Rabillon.

Ce même programme jeune public sera proposé au Lux de Valence les 17 et 18 novembre 2015. Le 2 février 2016, Théâtre la Colonne de Miramas Le 4 mars 2016, Casino Barrière de Deauville

En savoir plus sur le CNDC d’Angers c’est ici.  

Image de Une Event, Cie du CNDC d’Angers, Robert Swinston crédit photo Yi-Chun Wu.

Written By
More from Véronique

Avec Littéral, Daniel Larrieu conjugue jeu, poésie et légèreté à la lettre

60 ans ce n’est pas rien ! Un temps âge de la retraite,...
Read More