Glissez, patins !

Tout va mal.

Il fait froid.

Et à Noël, vous n’avez pas eu le tutu de vos rêves mais un affreux adorable pull tricoté par Mamie et de toutes aussi mignonnes chaussettes tricotées par sa voisine désoeuvrée.

Sans oublier que votre professeur de danse est en vacances, ce qui vous oblige à stocker foie gras et marrons glacés plutôt que de les éliminer en deux pas-chassés.

Zou, secouez donc vos épaules pour en faire tomber les flocons de la déprime, il est temps de chausser ses patins pour aller danser sur la glace et prolonger la magie de Noël. Ou comment:

– dépenser ses étrennes

– profiter des soldes

– rendre fashion le pull de Mamie

– draguer le chaland sous la nef du Grand Palais en roulant des patins

– brûler les calories englouties lors des fêtes,

en un seul coup de lame.

On commence par l’essentiel: les patins. Avec leurs lacets montants et leur cuir blanc vernis, ces souliers dotés d’une lame sont parfaits pour fendre un coeur.

 

Patins Dsquared2, en soldes à 948 dollars.

Nos hommes opteront pour une version plus sobre, qui ne manqueront pas de rappeler leurs exploits au ski.

Patins “Cyclones”, 24,95 €

Ca y est, vous êtes chaussées. Vient ensuite le besoin de se protéger du froid.

Rappelons que, grâce à Mamie, vous êtes normalement déjà bien au chaud. Mais si votre aïeule ne sait pas tricoter et a préféré vous déposer une petite enveloppe au pied du sapin, voici de quoi vous emmitoufler sur la patinoire:

 

Un pull tie-dye aux motifs hivernaux, parce que c’est mignon et en soldes, à 25 euros (Urban Outfitters).

Et un legging: en velours (American Apparel, 42 euros) ou aux motifs aztèques pour mieux tirer la langue aux Mayas (Urban Outfitters, 37 euros).

 

 

 

 

 

Pour la robe, pas le choix, il vous faudra revêtir une Skater dress. CCCD vous l’annonce en exclu, la Skater dress est LA tendance 2012 qui va durer jusqu’en 2038. Le principe? Une robe serrée à la taille, des épaules mises en valeur et une jupe en trapèze qui flatte la chute des reins et allonge les gambettes. Que demander de plus?

On vous conseille d’opter pour une couleur unie, vu que vos leggings et pulls ont normalement déjà rempli le quota folie-du-détail de votre tenue.

Du rose pour les girly (Nasty Gal, 118$)

Du crème pour celles qui reviennent du ski (TopShop, en soldes à 20£)

De la dentelle noire pour les romantiques (Asos, 55€)

Pour protéger leur tête, les plus maladroites ne feront pas l’impasse sur le casque, mais les autres pourront se faire plaisir avec un beau bonnet ou une belle chapka.

Bonnet (Asos, 14 euros)

 Chapka en fausse fourrure (Asos, 22 euros)

Les hommes, eux, auront le choix entre deux stratégies.

La stratégie Skater on the ice, qui doit être pratiquée à coups de Varsity jacket, de petits pulls rebelles et de chaudes casquettes.

Varsity Jacket (Asos, 50 euros)

Pull paradoxal (Asos, 46 euros en soldes)

 

Casquette en jersey (Asos, 17 euros)

La stratégie Dandy on the ice, qui implique cardigan preppy et noeud papillon décalé.

 Cardigan (Asos, 39 euros)

 

En bois (Uncommon goods, 32 dollars)

Et si Monsieur veut combiner cadeau de noël (tardif, bravo) et roulage de patins, le joli collier Luulla (69 dollars) et les boucles d’oreilles doucement kitsch de Claire’s (6,50 euros) feront l’affaire.

Written By
More from Anaïs

(Handi)cap’ de danser?

Le temps du festival DansFabrik, Brest est devenu la capitale de la danse. Poésie...
Read More