La danse venue d’Israel est à l’honneur toute la semaine avec la Batsheva Dance Company.

Découvrez la vitalité de la création chorégraphique israélienne cette semaine au Centre National de la Danse et au Théâtre National de Chaillot.

Kamuyot, Batsheva Ensemble / Ohad Naharin

Une pièce à l’énergie contagieuse, drôle et émouvante. Créée en 2003 pour les jeunes danseurs du Batsheva Ensemble par Ohad Naharin, la pièce Kamuyot brise les barrières traditionnelles entre public et danseurs, conduisant les spectateurs à se sentir intégrés à une expérience commune.
Les quinze danseurs créent un espace chaleureux et magique, ponctué de sonorités éclectiques allant de la pop japonaise au reggae en passant par des musiques de séries cultes. Des séquences immobiles et silencieuses alternent avec les courbes calligraphiques et les lignes géométriques d’une danse explosive. Par son exubérance, son énergie et sa profondeur émotionnelle la pièce Kamuyot est jubilatoire aussi bien pour le public que pour les interprètes.

Centre National de la Danse, Grand Studio

1 rue Victor Hugo, Pantin

du mercredi 24 au vendredi 26 avril 2013 / 19h

tarif : 14 €, tr : 11 €
abonné/ee cnd : 10 €, tr : 8 €

Tous publics dès 3 ans.

Un aperçu :

Deca Dance, Batsheva Dance Company

Crédits : Gadi Dagon

« Imaginé pour la première fois en 2000, ce programme célébrait alors les dix ans de création d’Ohad Naharin au sein de la compagnie en offrant un saisissant collage d’extraits de son répertoire. Régulièrement recomposée et enrichie depuis, la pièce est aujourd’hui l’occasion pour le chorégraphe israélien de montrer la variété de son inspiration mais aussi de questionner les lignes de force de son travail. Plus qu’un ensemble de morceaux choisis, il s’agit donc d’une véritable recréation dont le répertoire fournit la matière sans cesse revisitée. Énergique et sensuelle, toujours sur le fil tendu des émotions qu’il s’agisse de celles du corps ou de celles de l’âme, la danse devient son propre théâtre. Pour le plus grand bonheur du spectateur, emporté dans un tourbillon de gestes, de sons et d’images inoubliables servi par une troupe à son meilleur. » Isabelle Calabre.

Théâtre National de Chaillot

1 place du Trocadéro, Paris. Salle Jean Vilar.

Tarif plein  37 €
Tarif réduit  31 €
Moins de 18 ans  15 €
De 18 à 25 ans  18 €
Minima sociaux  8 €

Sam. 27 avril à 19h et dimanche 28 à 15h.

Durée : 1h15

Dans le cadre du festival « Sur les frontières »

Sadeh 21, Batsheva Dance Company

« Dans 2001, l’Odyssée de l’espace, le cinéaste Stanley Kubrick imaginait une Odyssée de l’espace se transformant en voyage dans le temps. Avec Sadeh21, Ohad Naharin embarque le spectateur dans une véritable odyssée du corps, aux frontières de toutes les émotions. Créée en 2011 en collaboration avec les danseurs de sa compagnie, la pièce présente une succession de solos, de duos et d’ensembles tour à tour délicats, athlétiques, lents, saccadés, comme autant de différentes façons d’être au monde. On y retrouve, portées à l’extrême, les qualités d’une danse aussi instinctive que dessinée, abstraite et pourtant signifiante, qui se passe aisément de scénario narratif. » Isabelle Calabre.

Théâtre National de Chaillot

1 place du Trocadéro, Paris. Salle Jean Vilar

Mer. 24 au ven. 26 avril 2013 à 20h30

durée : 1h15

Tarif plein  37 €
Tarif réduit  31 €
Moins de 18 ans  15 €
De 18 à 25 ans  18 €
Minima sociaux  8 €

Dans le cadre du festival « Sur les frontières »

Silent Warriors, Naomi Perlov

Crédits photo : Carl Staaf

« Nouvelle preuve de l’effervescence chorégraphique actuelle de la scène en Israël, Silent Warriors est un projet initié par une femme, Naomi Perlov, et chorégraphié par trois hommes, Roy Assaf, Michael Getman et Léo Lérus. Tous trois, accompagnés sur le plateau par le danseur Eldad Ben Sasson, devront nourrir le propos comme des « reporters qui se glissent dans la mémoire et racontent, à leur façon, une situation de guerre, du siècle dernier à aujourd’hui. » Philippe Noisette

Théâtre National de Chaillot

1 place du Trocadéro, Paris, salle Gémier.

Jeu. 25 et ven. 26 à 19h et sam. 27 avril 2013 à 17h

Durée : 1h

Tarif plein : 33€

Tarif réduit : 25€

Tarif jeune : de 11 à 13 €

Venez participer à un cours de danse géant dans le Grand Foyer de Chaillot, face à la Tour Eiffel, guidés par Ohad Naharin.Dans le cadre du festival « Sur les frontières »

Pour aller plus loin …

(vidéo en anglais)


Dimanche 28 avril 2013 17h

Tarif unique : 12 €

Ouvert à tous, pas de niveau requis.

  • Pour les danseurs professionnels : une masterclass avec Ohad Naharin est organisée au Centre National de la Danse dans le cadre des entraînements réguliers du danseur.

Lundi 22 au jeudi 25 avril 2013 / 11h30-12h45

  • Assistez à la Grande Leçon d’Ohad Naharin.

Au cours de cette Grande leçon, Ohad Naharin, directeur artistique de la Batsheva Dance Company, fera découvrir le langage corporel qu’il développe depuis une dizaine d’années : « Gaga ». Cette nouvelle façon de se mouvoir vise à rendre le corps plus attentif et réactif à l’espace et aux individus qui l’entourent et permet de réaliser que personne n’en est le centre. Destinée à un public d’amateurs comme de professionnels, cette méthode est utilisée quotidiennement par les danseurs de la Batsheva Dance Company et du Batsheva Ensemble.

Centre National de la Danse, Grand Studio.

1 rue Victor Hugo, Pantin

le lundi 29 avril au CND.

tarif : 12 €, tr : 10 €
abonné/ée cnd : offert dans la limite des places disponibles, puis 8 €, tr : 6 €

***

Le programme du festival « Sur les frontières » est téléchargeable ici.

Crédits photos de Une : Gadi Dagon

Qu’est ce qui vous tente le plus ?

Written By
More from Rachel

Peut on être féministe et aller voir « Kiss me, Kate » au Châtelet ?

Pourquoi aime-t-on tant les comédies musicales ? Est-ce le talent des artistes,...
Read More