Monuments en mouvements 2016

Où nos souflles, Thomas Lebrun (c) Duret

En 2015 le Centre des monuments nationaux lançait la manifestation Monuments en mouvement une belle façon de faire se rencontrer un art vivant et un patrimoine immobile, une invitation à croiser les publics et changer leurs regards. À l’occasion de sa 2ème édition de nombreux rendez-vous poétiques sont proposés  de mai à septembre 2016 avec un élargissement des artistes accueillis puisque les circassiens viennent se joindre aux chorégraphes et musiciens cette année. Investis par 9 artistes, chorégraphes, circassiens ou musiciens, 9 monuments nationaux deviennent ainsi le temps d’une soirée, la scène inattendue qui reçoit  les créations de jeunes espoirs ou d’artistes reconnus du monde de la danse et du cirque.

Chloé Moglia©LeoScomorovschi

Chloé Moglia ©Léo Scomorovschi.

Dès le 18 mars dernier Chloé Moglia et Clément Dazin avaient investi l’abbaye du Mont Saint Michel et l’aventure se poursuit jusqu’en septembre…

Clément Dazin (c) Michel Nicolas.

Clément Dazin (c) Michel Nicolas.

Programme en Île-de-France

Pour l’édition 2016, la danse s’invite à la Basilique cathédrale de Saint-Denis,  à la Conciergerie et au Panthéon qui accueillent les pièces de trois chorégraphes : Nathalie Pernette, Carolyn Carlson et Thomas Lebrun.

La figure du gisant de Nathalie Pernette, jeudi 12 mai & vendredi 13 mai à 18h00 et 19h30, Basilique cathédrale de Saint-Denis

Figure du gisant, Nathalie Pernette

Figure du gisant, Nathalie Pernette (c) Emmanuelle Metz.

 

« Dans une pénombre mystérieuse se réveillent des gisants que l’on pensait immobiles de toute éternité. Echos facétieux d’époques anciennes, ils mèneront les spectateurs dans une déambulation dansée sous les voûtes de la basilique de Saint-Denis, avant de s’emparer des arches du cloître de l’abbaye du Thoronet les 17 et 18 septembre prochains. »

La Figure du gisant a été créée en 2015 pour la première édition de Monuments en Mouvement à l’abbaye de Cluny et à la basilique de Saint-Denis. Assistante à la chorégraphie Regina Meier. Musique Franck Gervais. Direction technique Guillaume Moutarde. Distribution Lucien Brabec, Lisa Guerrero, Vincent Simon, Laure Wernly, Nathalie Pernette. Costumes et maquillages Fabienne Desflèches. Mise en lumière, accessoires et «artifices» Caroline Nguyen.

Basilique cathédrale de Saint-Denis

D’abord construite pour abriter la sépulture de saint Denis, martyrisé vers 250, l’édifice devient un ensemble culturel important, avec l’implantation d’un monastère. En 1144, l’abbé Suger, conseiller du roi (1122-1151), fit agrandir et prospérer la basilique. Lieu de pèlerinage et de mémoire, son histoire se confond avec celle de la monarchie. De Dagobert à Louis XVIII, quarante-trois rois, trente-deux reines, soixante-trois princes et princesses et dix grands serviteurs du royaume ont leur tombeau dans la basilique, avec des sculptures funéraires magnifiques. Ce monument est le premier chef-d’œuvre de l’art gothique surnommé Lucerna (la lanterne) pour sa luminosité exceptionnelle pour le XIIIème siècle grâce à ses nombreux vitraux et son architecture novatrice. 

Tarifs soirée Monuments en mouvement unique : 10€. Réservations – Billetterie au 01 49 21 14 87 ou sur reservations.basilique@monuments-nationaux.fr

Où chaque souffle danse nos mémoires de Thomas Lebrun, jeudi 16 juin 2016 à 20h30, Conciergerie de Paris

Où nos souffles, Thomas Lebrun (c) Bernard Duret

Où chaque souffle danse nos mémoires, Thomas Lebrun (c) Bernard Duret.

« Douze danseurs invitent les spectateurs à se perdre dans les galeries, salles d’armes ou de prière, cloîtres et jardins des monuments traversés pour se trouver, soudain, nez à nez avec eux. En solo, duo, trio, ils imaginent des improvisations à partir de l’espace qui leur est dévolu. Rendez-vous est ensuite donné pour un final collectif, point d’orgue de la soirée. »

Où chaque souffle danse nos mémoires est une commande du Centre des monuments nationaux pour l’édition 2015 de Monuments en Mouvement. Il est présenté cette année dans deux nouveaux monuments : la Conciergerie et l’abbaye du Mont-Saint-Michel le 18 juin. Interprètes Partitions Julie Bougard, Maxime Camo, Anthony Cazaux, Anne-Emmanuelle Deroo, Matthieu Patarozzi, Léa Scher, Veronique Teindas, Yohann Têté, Julien-Henri Vu Van Dung. Interprètes éphémères Raphaël Cottin, Anne-Sophie Lancelin, Thomas Lebrun. Création musicale Pascal Legall. Régie générale Jean- Philippe Filleul. Régie son Vivien Lambs.

La Conciergerie

Centre spirituel et temporel de Lutèce puis de Paris, L’île de la Cité fut, pendant plusieurs siècles, le lieu de résidence des gouverneurs romains puis des rois Francs. Ceux-ci y firent construire le premier palais royal parisien, remanié à plusieurs reprises. Au XIIIème siècle, Louis IX complète l’ensemble architectural en édifiant la Sainte-Chapelle, destinée à accueillir les reliques de la passion du Christ. Au XIVème siècle, les rois capétiens désertent le palais et la Cité au profit du Louvre et de Vincennes, laissant le Parlement de Paris et les administrations centrales du royaume occuper les lieux. Le Concierge, d’où vient le nom « Conciergerie », nommé par le roi pour assurer la basse et moyenne justice dans le palais et ses alentours, transforme alors une partie des bâtiments en prison. En 1793, tout naturellement, la Conciergerie devient le lieu de détention principal de la justice révolutionnaire à Paris.

Tarifs soirée Monuments en mouvement 20 €/15€ (12/25 ans) – Gratuit pour les moins de 12 ans. Réservations – Billetterie : au 01 53 40 61 04 ou sur iledelacite@monuments-nationaux.fr

Giotto solo de Carolyn Carlson, 19 septembre à 18 heures & 19h30, Panthéon

Giotto_BaptisteEvrard

Giotto solo, Carolyn Carlson (c) Baptiste Evrard.

« Carolyn Carlson, toute de blanc vêtue, revisite les stations des quatorze tableaux de Giotto de la chapelle de Scrovegni à Padoue. Un solo chorégraphié et dansé par Carolyn Carlson, sur la musique de Gavin Bryars, « the Black river », en partenariat avec le Théâtre National de Chaillot et la Carolyn Carlson Company, dans le cadre de Chaillot Nomade.

Le Panthéon

Selon la volonté de Louis XV, l’église Sainte-Geneviève est construite au centre de Paris entre 1764 et 1790. Le 4 avril 1791, l’Assemblée constituante décide de la transformer en Panthéon. La crypte y accueillera désormais les sépultures des grands hommes de la nation. Après Voltaire et Rousseau, ce sont les grands serviteurs de l’État, proches de Napoléon, qui y seront inhumés au début du XIXème siècle. Depuis 1885, année de la mort de Victor Hugo, y reposent ceux qui ont mérité de la patrie par leur engagement citoyen ou leur défense des valeurs républicaines, tels Victor Schoelcher, Jean Moulin, Marie Curie et Alexandre Dumas. Construit par l’architecte Soufflot, le monument est une manifestation du style néoclassique, très marqué par l’influence de l’Antiquité (fronton, plan en croix grecque, colonnes corinthiennes).

Réservations – Billetterie : 01 44 32 18 00 9

Hors Île de France d’autres chorégraphes viendront se frotter aux grands monuments du patrimoine comme Nacera Belaza le 11 juin avec Le Cri au cloître de la Psalette (Tours),

Le Cri © Laurent Philippe

Le Cri, Nacera Belaza © Laurent Philippe.

Yoann Bourgeois du 8 au 16 juillet au Fort Saint-André (Villeneuve-lez-Avignon) avec ses Tentatives d’approche d’un point de suspension,

Balance de Levite, Cie Yoann Bourgeois © Patrick Denis.

Balance de Levité, Cie Yoann Bourgeois © Patrick Denis.

 

Yuval Pick présentera Hydre, les 23 et 24 juillet au Monastère Royal de Brou (Bourg en Bresse)

Hydre_YuvalPick_©Sebastien Erome

Hydre, YuvalPick © Sebastien Erome.

et le 6 août Tatiana-Mosio Bongonga entreprendra sa Grande traversée sur les remparts de Carcassonne.

(c)Jennifer Ryan

Grande traversée, Tatiana-Mosio Bongonga (c)Jennifer Ryan.

Programme complet ici 

Image de Une, Figure du Gisant, Nathalie Pernette, Basilique cathédrale de Saint-Denis crédit photo © Emmanuelle Metz.

 

est professeur et formatrice en histoire des arts, titulaire d’un DU en danse contemporaine, et danse depuis toujours. Co-fondatrice de CCCdanse.

Be first to comment