Un engagement fort : le concours chorégraphique [re]connaissance

 

La 7ème édition du concours chorégraphique de danse contemporaine [re]connaissance aura lieu les 20 et 21 novembre 2015 à l’Hexagone de Meylan pour une rencontre festive autour de la jeune danse contemporaine.

 

Paradise Lost, SamirCalixto&Korzo productions(c) Joris Jan Bos
Paradise Lost, SamirCalixto&Korzo productions(c) Joris Jan Bos

Une plateforme fédérative

Rappelons que ce concours a été mis en place sur une idée du Pacifique/CDC-Grenoble et de La Maison de la Danse de Lyon avec le soutien de 19 partenaires. Il s’agit de structures culturelles de nature différentes : CDC, CCN, scènes nationales, scènes conventionnées pour la danse, festivals, La Maison de la Danse de Lyon et d’autres structures. La plateforme s’est ancrée dans l’agglomération grenobloise où  5 structures sont partenaires. Le Pacifique/CDC-Grenoble dirigé par Christiane Blaise orchestre l’événement depuis sa création, et bénéficie de l’implication des scènes de diffusion locales comme L’Hexagone de Meylan, scène nationale Arts-Sciences qui accueille la plateforme pour la troisième fois après 2009 et 2013. La région Rhône-Alpes représente 9 partenaires, les 10 autres se trouvant hors région. Voir la liste complète sur le site de [re]connaissance.

Chaque partenaire propose une compagnie de son choix et participe à la sélection finale de 12 compagnies. Il s’agit ici non de découvrir mais bien de reconnaître des compagnies émergentes mais peu connues, de les accompagner dans la diffusion de leur travail et de les consacrer comme de nouveaux talents de la jeune danse contemporaine. Un accompagnement et une promotion sur la durée afin de développer le rayonnement national et international des œuvres.

 

Beldurra, Christine Hassid Project
Beldurra, Christine Hassid Project (c) Nathalie Pressac.

Un concours chorégraphique renouvelé

Les 12 compagnies sélectionnées présentent une chorégraphie récente de 25 minutes, pour 3 à 5 danseurs et la soumettent au jugement de leurs pairs, de critiques et du public.

Les deux premiers prix sont remis par un jury composé de 5 personnalités du monde de la danse alors que le troisième prix est décerné par le public. La proclamation des résultats est rendue publique à l’issue de la deuxième soirée. Les partenaires sont impliqués dans la diffusion ou un accueil studio dans la saison 2016-2017. Nouveaux prix et nouvelles règles cette année, qui montrent l’engagement des structures auprès de la jeune danse contemporaine et en particulier du Pacifique/CDC-Grenoble en matière de co-production et /ou de diffusion. Chaque partenaire apporte une contribution financière égale pour la construction de la plateforme et l’attribution d’une somme forfaitaire de 1600 euros à chacune des 12 compagnies. Cette année sera marquée par la multiplication des possibilités de diffusion et par la diversité des regards portés ce qui devrait permettre une plus grande visibilité des compagnies au-delà des primés.

 

 

Chair Antigone, Cie 47-49 (c) Guy Delahaye.
Chair Antigone, Cie 47-49 (c) Guy Delahaye.

Une aide à la promotion et à la diffusion de la jeune danse contemporaine

Le premier prix passe de 5000 à 8000 euros, le deuxième prix à 5000 euros et le troisième à 4000 euros. Au vu de ces chiffres et en cette période de coupure des subventions allant aux arts et à la culture on mesure l’engagement des différents partenaires de la plateforme et en particulièrement du CDC/Pacifique qui finance les prix cette année.

Contrairement aux concours précédents où les compagnies primées bénéficiaient de 8 dates de tournées, cette année il a été décidé de démultiplier les regards et les possibilités de diffusion en permettant un choix parmi les 12 compagnies sélectionnées.

Les 3 primés bénéficient de 2 dates de diffusion en plateau partagé et la Maison de la Danse leur offre une visibilité en diffusant leur travail sur le site numeridanse, vidéothèque internationale de danse en ligne.

Par ailleurs, 12 partenaires diffusent 1, 2 ou 3 pièces vues parmi les 12 compagnies sélectionnées et 2 CCN offrent un Accueil studio à une compagnie de leur choix (CCN de Rillieux-La Pape, CCN de Grenoble en partenariat avec la MC2).

 

 

H2©JeanLouisFernandez
Hubris, cie D.A.D.R.©JeanLouisFernandez

Deux soirées pour un panorama de la jeune danse

 

Les 12 compagnies en lice

Compagnie Hors Série [33] |Hamid Ben Mahi, Toyi Toyi

Compagnie La Vouivre [63] |Bérengère Fournier et Samuel Faccioli, Feu

Feu, La Vouivre©Jean-Camille.Goimard
Feu, La Vouivre©Jean-Camille Goimard.

Compagnie 47• 49 [38] |François Veyrunes, Chair Antigone

Compagnie Bissextile [44] |Stéphane Fratti, Pan

Pan, cie Bissextile (c) cie Bissextile tous droits réservés.
Pan, cie Bissextile (c) cie Bissextile tous droits réservés.

Compagnie Massala [94] |Fouad Boussouf, Le moulin du diable

Compagnie F [06] | Arthur Perole, Stimmlos

The Hill, Roy Assaf
The Hill, Roy Assaf

D.A.D.R. Cie [53] | David Drouard, (H)ubris

Compagnie Roy Assaf [Israël]Roy Assaf, La Colline

Association Brøcøliwald [Suisse]Lucie Eidenbenz, Tschägg

Tschägg , de Lucie Eidenbenz
Tschägg, de Lucie Eidenbenz (c)

Pensamento Avulso [Portugal] Marco da Silva Ferreira, Hu(r)mano

Compagnie Christine Hassid Project [33] |Christine Hassid, Beldurra (On vous en avait déjà parlé ici)

Cie Korzo productions [Pays-Bas] Samir Calixto, Paradise lost

 

Pensamento
H(u)rmano, Pensamento Avulso (c) José Caldeira.

Le programme des deux jours

Vendredi 20 novembre 2015

19h – 22h30 Concours, 6 compagnies et vote du public en fin de soirée

Stimmlos, Arthur P Nina Flore Hernandez
Stimmlos, Arthur Pérole (c) Nina Flore Hernandez

Samedi 21 novembre 2015

15h00 – 17h00 les Salons : rencontre entre des artistes et des professionnels

17h30 Concours, 6 compagnies et vote du public en fin de soirée

21h00 Délibération du jury et dépouillement des votes du public

22h00 Proclamation des prix du jury, du public et des partenaires

À noter, 9 créations sur 12 compagnies, dont 4 étrangères ; de façon générale on remarque un retour au mouvement mais aussi un grand éclectisme des propositions : folklore, hip hop, austérité du propos, travail sur l’identité, retour aux grands mythes mais aussi humour décalé, bref un joli panorama des tendances de la danse contemporaine actuelle.

 Le Moulin du DiableFouad Boussouf ©Sylvain Lefeuvre.
Le Moulin du Diable, Fouad Boussouf ©Sylvain Lefeuvre.

Des retombées importantes pour les artistes et pour les structures

Etre sélectionné à [re]connaissance, c’est avoir l’opportunité d’être reconnu non seulement par un public mais par le monde de la danse. Parmi les sélectionnés du concours depuis sa création en 2009, quatre compagnies sont devenues CCN : Yuval Pick, Yoann Bourgeois, Emmanuelle Vo-Dinh, Ambra Senatore, seule cette dernière avait reçu un prix. C’est dire la visibilité que donne l’événement aux artistes comme aux partenaires auprès des tutelles institutionnelles. Plateforme de facilitation pour développer co-production, dates de tournées, et rendre visibles de jeunes compagnies, ce concours devient incontournable. Prévu pour ne durer que 4 ans, avec cette 7ème édition renouvelée, l’événement s’inscrit désormais dans la durée. [re]connaissance apparaît clairement comme un acte politique en faveur de la promotion et de la diffusion de la jeune danse contemporaine,on lui souhaite longue vie !

 TOYI_Photo_Pierre_Planchenault

Toyi, Toyi, cie Hors Série (c)Pierre Planchenault

Rappel des lauréats de la 6ème édition

1er Prix du jury : Cie Sine Qua Non [17] Christophe Béranger, Jonathan Pranlas-Descours, Des Ailleurs sans lieux

2ème Prix du jury : Cube Association [13] Christian Ubl, Shake it out

3ème Prix public : ÈS Collectif [69]Sidonie Duret, Jeremy Martinez et Emilie Szikora, Hippopotomonstrosesquippedaliophobie

Pour connaître les dates de tournée c’est ici

Image de Une, visuel [re]connaissance crédit photo Christian Rausch.

 

Written By
More from Véronique

La Mangrove en Avignon

La compagnie La Mangrove créée par le chorégraphe Hubert Petit-Phar sera présente...
Read More