Danses Eclectiques #3

Une semaine de stage avec des danseurs professionnels au cœur des Alpes du sud Isère dans la belle région du Trièves, c’est ce que propose l’association Rotations culturelles dont l’objectif annoncé est de « valoriser l’agriculture par l’art ».

Du 13 au 18 juillet prochains, Alexandre Castres (Pina Bausch), Céline Perroud (W. Vandeykebus / DV8 Physical Theater)et Sylvie Guillermin (guest danse sur perche)se proposent de partager la danse avec les amateurs, confirmés ou professionnels qui les rejoindront.

 

« Chaque matinée, un training spécifique suivi d’un cours technique vous est proposé.

Les après-midis sont consacrées à des ateliers pour: explorer et expérimenter les passerelles possibles entre la corporalité de la danse et celle du théâtre «Physical Theater», mais aussi se confronter à la création et à la mise en scène.

Ces ateliers d’improvisations et compositions chorégraphiques nous permettent d’explorer l’état de «corps/danse/théâtre» en utilisant des outils de divers points de vue artistiques, dans le plaisir.

Animés par deux complices qui seront présents chaque jour :

Alexandre Castres : chorégraphe, metteur en scène, réalisateur et scénariste, Alexandre Castres se forme au conservatoire de Nantes en danse classique et contemporaine et La Rochelle. Après avoir été membre de la compagnie Pina Bausch (Wuppertal), en 2006 il commence son travail personnel avec la création d’un solo Mr Zero famous when dead dans le cadre du festival« Temps d’image » (ARTE).

Alexandre Castres Rotations culturelles tous droits réservés.
Alexandre Castres Rotations culturelles tous droits réservés.

Cinéaste, il écrit et réalise  … And Poe la person  dans le cadre du festival ARCADI, deux court-métrages :  La mécanique du mouvement  et  Déjà jeudi production EZ FILMS. Il réalise un vidéo clip pour Nosfell. En 2011, il commence l’écriture d’un long métrage Stavanger n’est pas si loin  avec l’aide au développement du CNC et PROCIREP, le scénario est sélectionné à la Berlinale, co-production market (en cours de production avec EZ FILMS). En 2014, son projet de long métrage Fueron Las Vegas  est sélectionné à la Biennale Collège Cinéma de Venise (en cours de développement).

En parallèle, Alexandre à travaillé avec Phillipe Decouflé sur son spectacle Octopus  et devient son assistant au Crazy Horse sur la création d’un final.

Céline Perroud : danseuse professionnelle (Dispensée du diplôme d’état pour renommée particulière), elle se forme à la danse classique et contemporaine au Conservatoire de Grenoble et à la Rochelle. Elle reçoit médaille d’argent à l’unanimité au CNDC d’Angers (Centre National de Danse Contemporaine). À Bruxelles, elle se forme au Shiatsu (technique de thérapie manuelle d’origine japonaise).

Interprète internationale, elle voyage à travers le monde pendant 11 avec les Compagnie: DV8 Physical Theater (UK), Wim vandekeybus (BE), P.Saire (Suisse)… En 2007, elle revient sur sa terre d’origine, co-fondatrice de la Cie « Rotations Culturelles », où elle mène des projets pédagogiques et chorégraphiques agri-culturels en liant l’art de la danse et l’agriculture le geste et l’environnement.

Céline Perroud, Rotations culturelles tous droits réservés.
Céline Perroud, Rotations culturelles tous droits réservés.

Elle enseigne pour les Compagnies de danse contemporaine internationales, à l’Université P.M.F. de Grenoble, au Pacifique | CDC (Centre de danse contemporaine de Grenoble) et dans les centres nationaux. En 2012 elle participe à l’élaboration du projet Européen sur la pédagogie de l’enseignement (idoc-de.net) et LEAP (international documentation of danse education/learn,  exchange, apply, practice) porté par Unesco. Elle transmet la « Planetary Dance », son enseignement et sa pédagogie rassemble ses expériences scéniques et réunit différentes techniques d’approche au mouvement. S’impliquer avec sincérité dans le mouvement, dans l’état de corps.

Une ouverture vers la corporalité de la danse verticale, «le corps en état d’envol» (danser sur des perches verticales qui s’apparentent au mât chinois pour le cirque) sera abordée lors d’une journée de découverte avec Sylvie Guillermin (Grenoble).

Sylvie Guillermin  d’abord formée à la danse classique, Sylvie Guillermin fait ses pas en danse contemporaine avec Sarah Sugihara et Karin Waehner en 1983. Cette même année, elle se forme à la technique Cunningham avec Kilina Cremona et Viola Farber.

En 1984, elle rencontre Marc Neff avec qui elle va danser pendant deux ans. Au travers d’une première collaboration avec Anne-Marie Pascoli, Sylvie Guillermin expérimente un solo de danse sur une perche verticale.

Formation de Sylvie Guillermin à formation-sylvie-guillermin-hostellerie-pontempeyrat
Formation de Sylvie Guillermin à l’hostellerie de Pontempeyrat site www.hostelleriepontempeyrat.com

 

En 1988 : Création de la compagnie, après un échange avec l’Ecole du cirque de Grenoble, son solo de danse sur perche voit le jour. Ce travail autour de la verticalité sera désormais une des marques de fabrication de Sylvie Guillermin. Cette première expérience de chorégraphe se concrétise par la création, en 1988, de la compagnie Sylvie Guillermin et la présentation au public de ce premier solo, L’île aux vents et devenu par la suite Tête en l’air. Elle poursuit son travail chorégraphique mêlant chorégraphie, art du cirque et rencontres lointaines Ondes sa création 2014 est issue de son implication en terre marocaine.

 

Planning de la semaine :

 

Le 13 juillet : 9h / 9h45 Accueil+ règlement

Du 14 au 18 juillet salle disponible de 9h à 9h45 pour échauffement personnel

Les cours se déroulent ensuite de 10h à 13h, pause déjeuner jusqu’à 14h puis reprise des cours jusqu’à 16h

Le 13 juillet : Alexandre Castres/Le 14 juillet : Céline Perroud/Le 15 juillet : Sylvie Guillermin/Le 16 juillet : Alexandre Castres/Le 17 juillet : Céline Perroud/Le 18 juillet : Alexandre Castres.

 

Mercredi 15 juillet à 20h30 soirée projections (Court-métrages de performances dansées) + Débats + Petite restauration (apéro, frites).

Moissons (8 mins) de Gilles Mortiaux et Frédéric Vaillant, avec Céline Perroud et Thierry Ailloud-Perraud. Performance de plein champs, un parallèle entre geste dansé et geste agricole.

Film du chorégraphe Belge Wim Vandekeybus (en cours de selection)

La mécanique du mouvement (11 mins) Court métrage d’Alexandres Castres (prod. EZ films). L’ennui et l’immobilité mènent le gardien d’un musée à s’intéresser à la danse.

ICHTYOSTEGA (19 mins) de Etienne Eymard Duvernay & Isabelle Uski (Chorescence). Traversée archaïque du corps humain.

Samedi 18 Juillet à 20h30 # prix libre. Restitution publique du stage + Scène ouverte + Bal moderne + Petite restauration (apéro, frites).

Danses éclectiques, Rotations culturelles (c)
Danses éclectiques, Rotations culturelles (c) Anne Baraquin.

Informations pratiques

Lieu : salles des fêtes de Lalley (38930). Porte des Alpes du sud, en Trièves à 60 km au sud de Grenoble (RD 1075). Par le train : gare de Clelles/Mens.

Coût du stage : 240€ (+ 10€ d’adhésion à l’association « Rotations Culturelles »)

Hébergement :

Camping Belle Roche, Lalley (500m du stage)04 76 34 75 33 / 06 32 61 38 82 www. camping- belleroche. com

Camping a la Ferme Gabert, Clelles (14kms du stage) (co-voiturage organisé depuis la Ferme Gabert où logent les intervenants) 06 83 29 72 44. http://lafermegabert.blogspot.com

Camping Les Merlons, Prébois (11kms du stage) 04 76 34 60 03

Gîte Le Grand Champ, (réservation conseillée) Lalley 04 76 34 21 08, auberge@gmx.fr, http://aubergedugrandchamp.jimdo.com/

Pour en savoir plus et contacter Rotations Culturelles

L’Arsenal 38930 Clelles en Trièves

Tel : 33 (0)6 35 56 32 87 | 33 (0)6 70 45 94 27

Mail : rotationsculturelles@gmail.com

Image de Une, visuel stage Danses Eclectiques, Rotations culturelles tous droits réservés.

 

Written By
More from Véronique

Festival Uzès danse 2019

Cette année le festival Uzès danse vient allécher son public dès le...
Read More