Dans les pas de Ma Mère L’Oye – M.M.O de Lionel Hoche

MMO6 - ©AgathePoupeney

C’est sur la délicate partition de Maurice Ravel et ses contes de Ma Mère l’Oye que Lionel Hoche a porté son dévolu pour créer M.M.O, version 2.0 des contes de Perrault.

Cinq pièces composent l’œuvre de Ravel inspirée des contes, Pavane pour la Belle au bois dormant, Petit Poucet, Entretiens de la Belle et la Bête, Laideronette impératrice des Pagodes et Jardin féérique.

Mais ici pas de narration, juste l’essence du conte : le féérique, pour en tirer une version dansée onirique, poétique et loufoque.

MMO - ©AgathePoupeney

Tout de suite plongée dans le fantastique, la pièce joue habilement l’émerveillement en alliant les technologies numériques à l’artisanat des costumes.

Cet univers captivant est joliment mis en scène par l’infographie de Claudio Cavallari, et les lumières de Nicolas Prosper, qui tapissent sol et contours de scène, plongeant les personnages, un trio de danseurs (Céline Debyser, Laurianne Madelaine, Quentin Baguet) dans des tableaux colorées et mouvants, jouant de la profondeur et du relief.

Ses personnages apparaissent et disparaissent comme par magie dans des costumes haut en couleurs et paillettes, ultra pops et créatifs sortis tout droit de l’imaginaire de Lionel Hoche qui en signe la création. Ils s’illustrent dans une gestuelle finement travaillée, tout en nuance et précisions, taillant des caractères, chimériques, intriguants, tantôt charmeurs et gracieux, tantôt farfelus.

MMO - ©AgathePoupeney

On apercevra une bête, sorte de « cousin machin » a fourrure noire, dialoguant avec la belle, une jolie boule de coton, aussi légère qu’un flocon. On reconnaitra peut être une impératrice des pagodes, dans sa forêt de lampions emmitouflée dans une tenue aux milles cordons tournoyant autour d’elle. On reconnaitra un petit poucet se laissant enivrer dans un dédale de végétations aux couleurs vertes fluos. Ou encore un jardin féérique à la rivière argentée semblant se mouvoir étrangement sur fond d’aurore boréale.

MMO - ©AgathePoupeney

Loin du spectacle jeune public facile jouant sur des rouages traditionnels, M.M.O déploie un univers bien singulier et une signature chorégraphique sophistiquée.

Le temps de quelque saynètes, le jeune public sera captivé, le grand public enchanté.

MMO est en tournée en France et ailleurs : amenez y vos enfants, et vous même.

Plus d’info

Du 25 au 28 novembre 2015 L’Etoile du Nord – Paris // Le 2 décembre 2015 Salle Jesse Owen – Villetaneuse // 24 et 25 janvier 2016 Maison du Théâtre et de la Danse – Epinay sur Seine // Du 10 au 13 février Théâtre National de Toulouse // Les 20 et 21 mars 2016 Centre des Arts – Enghien les Bains //Les 22 et 23 mars 2016 Espace Germinal – Fosses // Le 30 mars 2016 Théâtre de Jouy – Jouy le Moutier // Du 22 au 24 mai 2016 Le Figuier Blanc – Argenteuil

Image de Une : MMO – ©AgathePoupeney

est danseuse professionnelle. Co-fondatrice de CCCdanse.

Be first to comment