Métamorphoses à La Briqueterie : rencontres danse, cinéma, et débats in situ

Add up, space and power - D. La Stella - ©Claude Boagert.jpg

Du 11 au 15 juin 2014, La Briqueterie, Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne présente Métamorphoses aboutissement d’un projet européen initié en 2012 en France, en Belgique et en Pologne.

Un projet européen autour de trois lieux

Trois lieux empreints d’histoire mais aussi tournés vers la culture et l’art contemporain ont été les partenaires engagés de ce projet soutenu par l’Union Européenne. Pour la France, la Briqueterie – Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne, pour la Belgique, les Brigittines – Centre d’Art contemporain et le Zamek – Culture Centre pour la Pologne.

Zamek-Culture centre, Poznan, site du centre tous droits réservés.
Zamek-Culture centre, Poznan, site du centre tous droits réservés.

Le thème de la transformation ou de la métamorphose s’inscrivait parfaitement dans le territoire accueillant ces lieux. Insérées dans des quartiers à forte identité mais aussi en pleine restructuration socio-spatiale, les trois structures ont ainsi pu se saisir de la question de métamorphoses contemporaines à travers un regard artistique. Chaque espace questionne le passé et ses valeurs : le travail pour la Briqueterie, la religion avec les Brigittines à Bruxelles et le pouvoir avec le Zamek à Poznan.

Susciter des œuvres chorégraphiques autour du thème de la transformation

Dominika Knapik, site de la Briqueterie tous droits réservés.
Dominika Knapik, site de la Briqueterie tous droits réservés.

Ce désir commun a donné lieu à un appel à projets qui a permis de sélectionner trois chorégraphes européens, des artistes pluridisciplinaires et une cinéaste. Des résidences en chacun des lieux, leur ont permis de travailler aux créations qu’ils présentent au public lors de trois focus programmés dans chaque pays: Dominika Knapik, Dario La Stella, Karine Pontiès, Clotilde Amprimoz et les collectifs Animatornia, OST et Wandertag.

 Trois focus

Le premier focus a eu lieu fin avril en Belgique, le second en mai à Poznan, et l’aventure se termine par celui de juin en région parisienne.

Chaque temps fort présente les créations chorégraphiques suivantes : Tyran(s) de Karine Ponties,  I wanna be someone great de Dominika Knapik, et Add up – Space and Power de Dario La Stella. Le film de Clotilde Amprimoz, Rien ne sourit plus qu’un fantôme bienveillant est projeté dans chaque lieu alors que les collectifs d’artistes proposent durant toute la durée du focus leurs installations ou projets in situ : Wandertag, Les Oiseaux sans têtes, Animatornia selon les lieux.

I wanna be someone great - D. Knapik - ©Pierre Wachholder.jpg
I wanna be someone great – D. Knapik – ©Pierre Wachholder.jpg

Autour de ces événements artistiques, actions culturelles, débats et rencontres sont organisés, marquant la dimension européenne d’ouverture et de dialogue de cette initiative inédite. Gratuits, ils sont placés sous le signe du partage entre les publics et les artistes.

ADDUP, performance de Dario La Stella

Infos pratiques :

11 au 15 juin – France La Briqueterie 17 Rue Robert Degert, 94400 Vitry-sur-Seine
01 46 86 17 61

 

Photo de Une: Add up, space and power – D. La Stella – ©Claude Boagert.jpg

Written By
More from Véronique

La Mangrove en Avignon

La compagnie La Mangrove créée par le chorégraphe Hubert Petit-Phar sera présente...
Read More