Let’s get physical – Delgado Fuchs

2

nan

 

 

« La pièce ouvre des voies pour transgresser les catégories préétablies: fluidité du genre sexuel, entre pose et travestissement; subversion des références à la danse par un medley de classique, de cabaret, de clubbing, d’air guitar…; torsions stylistiques entre une trivialité régressive et un burlesque couplé à l’élégance et à la virtuosité. »

 

Voilà la promesse de « Let’s get physical », du duo suisso-belge Nadine Fuchs et Marco Delgado.

On aime :

Quelques moments amusants, notamment la presque-scène finale, où un groupe de presque-danseurs entre en scène affublé de masques des deux interprètes. Après la performance des danseurs, les dernières minutes sont consacrées à amener le public sur scène (ce qui relève souvent de l’exploit), boire un coup, imiter les danseurs.

On regrette :

Une pièce très lente, qui ne décolle pas, et dont la partie « dansée » relève de l’anecdote. La variété des styles évoqué dans le manifeste de la création n’est qu’effleurée dans des demis-mouvements, noyés dans une masse d’immobilité, ou de longs moments passés à enfiler des costumes sur scène. Le côté potache voulu par les déguisements ridicules qui couvrent à peine les corps (certes parfaits) des deux danseurs, et les dialogues, rares et absurdes, ne rendent pas la pièce spécialement drôle.

On a entrevu une critique moqueuse des codes du monde de la danse, mais qui n’a pas suffi à éveiller notre pleine attention.

 

En savoir plus sur le site de Delgado Fuchs

Les dates de « Let’s get physical »

October 18, 19, 20 Scène nationale Le Merlan, Marseille (FR)
November 10, 13 Festival Total Danse, Saint Denis TDR, Île de la Réunion (FR)
November 15 Théâtre Guy Alphonsine, Saint André, Île de la Réunion (FR)
December 6 Théâtre La Piscine, Dunkerque (FR
Written By
More from Rachel

Peut on être féministe et aller voir « Kiss me, Kate » au Châtelet ?

Pourquoi aime-t-on tant les comédies musicales ? Est-ce le talent des artistes,...
Read More