Les rencontres chorégraphiques de Seine Saint Denis : que voir ? Nos suggestions

Les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine Saint Denis, qu’on vous annonçait ici, c’est chaque année l’occasion de découvrir des créateurs qui ne sont pas encore programmés dans les grandes salles de la capitale et des environs. L’occasion de faire quelques paris sur ce qui pourrait nous plaire en fonction de nos sensibilités et de se laisser surprendre parfois aussi.

Et si comme nous vous ne pouvez pas vous rendre à l’ensemble des représentations voici pour vous quelques suggestions de la part des membres de la rédaction.

Yohan : Sans la moindre hésitation, mon choix pour cette année c’est le québécois Frédérick Gravel. Un savant mélange entre une danse qui rappelle Wim Vandekeybus, du rock, la sensibilité des mises en scène de son compatriote Dave Saint-Pierre, le tout avec la personnalité d’un créateur aussi bien danseur que musicien et technicien. Quand ? 1er et 2 juin Où ? Espace 1789, Saint Ouen

Frederick Gravel – Crédits : Denis Farley

Anna : Curieuse de découvrir Sonia Sanchez, une flamenca qui explore cette danse depuis sa tendre enfance, et en propose des lectures contemporaines. Curieuse de la voir seule en scène, “simplement vêtue de noir, les cheveux tirés en arrière, sans musique et sans chant, avec pour seul accompagnement sonore le bruit de ses talons qui claquent, elle arpente le plateau nu, comme un retour aux origins” (E.Mougne). Quand ? 1er et 2 juin Où ? Espace 1789, Saint Ouen

Sonia Sanchez – Alexis Goes

Et puis j’ajoute Thomas Lebrun (CCN de Tours) tête d’affiche plus connue. Sa pièce Trois décennies d’amour est consacrée à l’apparition et l’évolution du Sida. Cinq danseurs en scène incarnent les époques et les lieux, pour interroger cette présence imposée qui cerne nos actes et nos pensées, et perturbe depuis trois décennies, une certaine liberté de la jouissance. Quand ? 12 et 13 juin Où ?Nouveau Théâtre de Montreuil

Rachel : Comme rares sont les fois où l’on peut voir de la danse contemporaine sénégalaise, je pencherai pour Regarde-moi encore de Fatou Cissé, jeune chorégraphe, seule en scène, elle questionne les places réservées et surtout celle de la femme. Quand? 5 et 6 juin 20h Où? Les Laboratoires d’Aubervilliers

Fatou Cissé – Crédits Antoine Tempé

Véro : Sacré Sacre du Printemps, puisque 2013 est l’année du Sacre, ne manquons pas l’adaptation du chorégraphe Laurent Chétouane qui traite ici de notre « incapacité à laisser l’étranger exister dans son altérité ». Interprétation moderne du sacrifice du printemps ? A découvrir. Quand ? 12 et 13 juin Où ? Nouveau Théâtre de Montreuil

Laurent Chétouane – Crédits : Oliver Fantish
Written By
More from CCCD

Polina – Danser sa vie

Quel lecteur de CCCdanse n’a pas eu Polina dans sa bibliothèque ? La...
Read More