Latitudes contemporaines, le festival de danse contemporaine lillois

LOÏC TOUZÉ Ô montagne © Mathieu Bouvier (BD)

L’objectif du festival : « être un lieu de questionnement des nouvelles démarches artistiques ».

Du 5 au 20 juin, la part belle est faite aux formes pluridisciplinaires et performatives, à l’expérimentation et à la curiosité. La 11ème édition du festival, aujourd’hui connu dans la région et pour tous les amateurs de danse contemporaine, promet de belles découvertes.

Les lieux de représentation sont à l’image du festival : pleins de diversité, entre la Maison Folie de Wazemmes, construite lorsque Lille était capitale européenne de la culture en plein quartier « bobo », l’Opéra de Lille, le théâtre de la Rose des Vents à Villeneuve d’Ascq ou le Garage de Roubaix.

La programmation propose un mix de grands noms et de jeunes talents. L’occasion de voir ou revoir des « valeurs sûres » de la danse contemporaine comme Loïc Thouzé, qui présentera « Ô montagne », plongeon dans la mythologie grecque, Mathilde Monnier, avec « Twin Paradox », inspiré des danses marathon, ou François Chaignaud et Cécilia Bengolea, qui explorent la danse de discothèque. Latifa Laâbassi présentera la première de sa création « Adieu et merci ».

L’occasion aussi de découvrir des jeunes créations et notamment la coqueluche du moment et notre coup de coeur Daniel Linehan. Mais aussi Jefta Van Dinhter, qui travaille avec des cables, des cordes, et a dansé pour le ballet Cullberg ou encore Gisèle Vienne, qui nous intrigue par son travail avec un marionnetiste. 

Voir toute la programmation du festival sur le site du festival.

C. BENGOLEA & F. CHAIGNAUD Altered natives’ Say Yes To Another Excess – TWERK © Emile Zeizig (BD)

Le festival dépasse le cadre strict de la représentation chorégraphique et propose un cycle de conférences intitulé « Territoires artistiques, territoires de liberté », questionnant la censure contemporaine, notamment en démocratie.

Et enfin, ne ratez pas la soirée de lancement, qui promet d’être décalée et festive, le 14 juin à la Gare Saint Sauveur (avec The United Patriotic Squadrons of Blessed Diana & Jonathan Capdevielle).

Quand ?

Du 5 au 20 juin 2013

Où ?

Dans la métropole lilloise, et jusqu’en Belgique.

Comment / combien ?

De 5 à 13 euros, sauf à l’Opéra où les tarifs sont définis en fonction du placement.

Réservation au 09 54 68 69 04 ou à billeterie@latitudecontemporaines.com

Plus d’infos :  www.latitudescontemporaines.com

Pour qui ?

Tous les nordistes, les passionnés de danse contemporaine du monde entier, et tous ceux qui aiment avancer hors des sentiers balisés (+ évidemment, ceux qui aiment faire la fête, pour la soirée de lancement).

Si vous deviez n’en voir qu’un … ou deux.

Daniel Linehan, les 10 et 11 juin et François Chaignaud et Cecilia Bengolea, le 6 juin à 20h.

Crédits photos de Une : LOÏC TOUZÉ Ô montagne © Mathieu Bouvier (BD)

Written By
More from Rachel

Peut on être féministe et aller voir « Kiss me, Kate » au Châtelet ?

Pourquoi aime-t-on tant les comédies musicales ? Est-ce le talent des artistes,...
Read More