Drugs kept me alive, Jan Fabre – Théâtre de Genevilliers

© Pat Verbruggen

Jan Fabre, metteur en scène, chorégraphe et plasticien flamand,  présente quatre solos au Théâtre de Genevilliers ce weekend. Controversé et génial, Jan Fabre a été à l’origine de nombreuses polémiques, du fait du caractère sexuel, violent, voire scatologique de ses oeuvres (notamment son récent « lancer de chats », qui lui a valu des menaces). 

Drugs kept me alive

Durée : 1h. Spectacle en anglais surtitré en français.

« Quatre solos, dont l’un est sans parole, dont l’autre est un dialogue avec une poupée, dont les deux autres sont des monologues, évoquent chacun à leur façon de grands sujets : la mort, la création, le sexe et l’extase. »

23, 24 nov. à 20h30
25 nov. à 17h

En savoir plus : ici.

Jan Fabre donne une masterclass les 23, 24, 25 nov. ainsi qu’un workshop-danse dirigé par Cédric Charron et Annabelle Chambon les 30 nov., 1er, 2 déc. Malheureusement, il n’y a plus de place !

Si vous avez pu y aller, racontez-nous dans la boîte Youmood.me, à droite de votre écran.

Written By
More from Rachel

Peut on être féministe et aller voir « Kiss me, Kate » au Châtelet ?

Pourquoi aime-t-on tant les comédies musicales ? Est-ce le talent des artistes,...
Read More