Deli-commedia variation/ La boîte à joujoux ou le spectacle jeune public version CNDC d’Angers

boite

On vous avait prévenu, la compagnie du CNDC propose aussi un programme jeune public, présenté à La Maison de la Danse de Lyon les 12 et 14 novembre dernier.
Ce sont deux pièces aux univers très différents, tant par leur composition que par leur énergie et qui s’enchaînent après seulement une très courte pause, que nous donnent à voir les danseurs de Robert Swinston.

Deli Commedia Variation, Cie du CNDC d'Angers, Robert Swinston (c) Jef Rabillon.
Deli Commedia Variation, Cie du CNDC d’Angers, Robert Swinston (c) Jef Rabillon.

Deli-commedia variation
Deli-commedia variation constitue la première partie de ce programme. Robert Swinston adapte ici à la scène une vidéodanse d’Elliot Caplan, chorégraphiée par Merce Cunningham en 1984, où cinq danseurs se chamaillent dans l’esprit de la commedia dell’arte. Entre des clins d’œils au lindy-hop et au tango, les couples se font et se défont avec légèreté et drôlerie et les gags visuels s’enchaînent sur un rythme soutenu, qui n’est pas sans rappeler celui des courts-métrages de cinéma muet.
Dans cette joyeuse farce dansée, les interprètes nous font partager leur vibrant plaisir d’être en scène. Bondissants mais précis, malicieux et pétillants, ils jouent à la perfection leur partition pleine de fraîcheur. Costumes colorés et baskets (où l’on voit aussi que la danse urbaine n’est pas l’apanage du hip-hop…), ils nous livrent une pièce poétique et légère qui ne fait pas pour autant l’économie d’une belle technique et d’une maîtrise sans faille.

La Boîte à Joujoux
Changement de décor, le rideau se lève à nouveau et s’ouvre sur une boîte à joujoux.
Dans cette boîte, il y a une poupée amoureuse d’un polichinelle frivole et paresseux. Mais le polichinelle la néglige et cherche querelle à tous. Heureusement, un soldat est là qui veille au grain…

La boîte à joujoux, Cie du CNDC d'Angers, Robert Swinston (c) Jef Rabillon.
La boîte à joujoux, Cie du CNDC d’Angers, Robert Swinston (c) Jef Rabillon.

Pour cette re-création, Robert Swinston s’est inspiré de la musique de Claude Debussy, composée à partir du livret d’André Hellé de 1913 et de la chorégraphie des Ballets Suédois de 1921 (ou du moins des images qu’on en a gardé). Il en ressort une pièce à la narration simple et à l’atmosphère, légèrement désuète, charmante. A la fraîcheur du propos s’ajoute la clarté du geste et de l’écriture.
Le décor et les costumes abstraits, les personnages archétypiques, les situations évidentes entre les différents acteurs nous plongent dans l’univers enchanteur du conte, qui ne peut que ravir un jeune public.
On apprécie à nouveau chez Robert Swinston cette utilisation si riche des possibilités de l’espace alliée à une finesse musicale constante. Les danseurs jouent à merveille leur rôle de joujoux et on constate à la fois la large palette de leurs talents et leur capacité à faire corps. Cette cohésion entre eux n’est pas pour rien dans la réussite du spectacle et le public se trouve happé par cette histoire qui lui est raconté par chacun. D’ailleurs les enfants l’ont bien fait sentir qui, tantôt silencieux, tantôt rieurs, ont partagé intensément les émois de la poupée et du soldat.
A la Maison de la Danse, la salle était conquise : l’écoute attentive des enfants s’est muée spontanément en cris de joie et applaudissements quand la boîte à joujoux s’est refermée.

Deli-commedia variation
Chorégraphie: Merce Cunningham/ Adaptation: Robert Swinston/ Musique: Pat Richter/ Création lumières: Augustin Sauldubois/ Durée:16 minutes.

La boite à joujoux,
La boite à joujoux, cie du CNDC d’Angers, Robert Swinston (c) Jef Rabillon.

La Boîte à Joujoux

Chorégraphie: Robert Swinston/ Conseillère artistique: Claire Rousier/ Musique: Claude Debussy/ Conception scénographie et costumes: Jean-Pierre Logerais et François-Xavier Alexandre/ Scénographie et costumes: Michelle Amet, Sophie Deck, Françoise Roucou/ Création lumières: Augustin Sauldubois/ Photographie: Wilfried Thierry/ Durée: 35 minutes

Interprétation pour les deux pièces: Anna Chirescu, Gianni Joseph, Adrien Mornet, Claire Seigle-Goujon, Alessandre Todonlo.                           A partir de 5 ans.

Ce programme sera présenté au Théâtre de la Colonne à Miramas dans le cadre du festival Les Elancées le 2 février 2016.

Image de Une, Deli-commedia variation, cie du CNDC d’Angers, Robert Swinston crédit photo Jef Rabillon.

Written By
More from Anne-Charlotte

Festival « C’est comme ça! »

 Du 7 au 17 octobre, l’échangeur-CDC Picardie organise la huitième édition du...
Read More