Dada Masilo revisite le Lac des cygnes

Avec une interprétation énergique du Lac des cygnes, Dada Masilo ose casser les codes rigides du ballet classique.

Dans Swan lake, Dada Masilo, l’évènement qui nous vient d’Afrique du Sud, présente sa version du Lac des Cygnes, le ballet classique par excellence. Programmé en ouverture du festival de Vaison-Danses, le 13 juillet 2013, en extérieur dans le Théâtre Antique de Vaison-la-Romaine.

.

.Le spectacle commence par des rythmes zoulous survitaminés, sur des danses effrénées et tribales, ponctuées par les cris de la chorégraphe sur scène pour marquer le tempo. Sur une musique adaptée de l’original de Tchaïkovski avec des sons plus modernes, voilà de quoi se démarquer d’entrée de jeu, du ballet d’inspiration. Sans avoir le temps de souffler, le personnage narrateur entre en scène, et présente avec sarcasme, les sacro-saints clichés des ballets classiques, mimés joyeusement par la troupe. Rires du public, même ceux qui ne comprennent pas l’anglais. Ce démarrage en humour met en place les éléments pour mieux comprendre la portée de l’intrigue, qui aborde des thèmes aux accents plus graves.

Mariage forcé avec un prince ravi
Dada Masilo – Swan lake / Vaison-Danses

Un triangle amoureux, un mariage forcé, l’intolérance, la violence et surtout, l’homosexualité sont ensuite abordés et joués dans Swan Lake version Masilo. Sans vouloir vous révêler toute l’histoire, ce qu’il faut retenir de cette pièce, sont l’intelligence de son récit, et l’interprétation d’une intensité émotionnelle prenante. Dada casse les codes du ballet classique. Elle ose les hommes en tutu, les danseurs noirs, le torse nu et la calvitie au féminin, et enfin, elle ose le prince gay. Des mots de Dada Masilo, elle s’est inspirée des cygnes aux comportements homosexuels. Elle parle aussi aussi de l’homosexualité sous-entendue chez les danseurs. À partir de là, nous pouvons aussi faire le parallèle avec celle présumée du compositeur de la musique du ballet original, Tchaïkovski.

Le duo du Prince et du Cygne au masculin.
Dada Masilo – Swan lake / Vaison-Danses

Au-delà de la fraîcheur et de l’énergie que tous les danseurs offrent généreusement, l’histoire autant que la chorégraphie innovante et culottée de Dada Masilo font de son Swan Lake, un spectacle marquant et d’un lyrisme d’une puissance frappante. De plus, la troupe mène le jeu avec un entrain bienvenu. Des sourires et signes de mains entre eux, on se laisse facilement contaminer par le plaisir immense que les danseurs ont à bouger sur scène. Ils se marrent, ils rigolent. C’est plein de bonne humeur sincère et communicative. La petite heure qu’a duré ce spectacle intense et condensé est passée très vite, presque trop vite. Avec l’acoustique et la grandeur du Théâtre Antique de Vaison-la-Romaine, la dimension magistrale était au rendez-vous, et avec des applaudissements enthousiastes, le public a adhéré à ce spectacle original, mêlant tribal et détournement de l’esthétique classique.

Une dernière partie aux accents plus graves.
Dada Masilo – Swan lake / Vaison-Danses

 

Pièce pour 12 danseurs – Création 2010
Direction artistique et chorégraphie : Dada Masilo
Musique : Pyotr Ilyich Tchaïkovsky, Steve Reich, Rene Avenant, Camille Saint-Saëns, Arvo Pärt
Création costumes : conçus par Dada Masilo & Suzette le Sueur, fabriqués par Ann et Kirsten Bailes (costumes) et Karabo Legoabe (headware)
Création lumières : Suzette le Sueur Production — The Dance Factory et Interarts/Lausanne
Diffusion : Scènes de la Terre

 

Dada Masilo ose le torse nu au féminin, avec le même costume que les hommes.
Dada Masilo – Swan lake / Vaison-Danses

 

Panorama du Théâtre Antique de Vaison-Danses, 21h50 juste avant le début du spectacle. Près de 4000 spectateurs se donnent rendez-vous ici à chaque soirée.

 

Pour revoir Swan Lake cette année :

Au Rond Point (Paris) en Octobre

Au Grand R (La Roche sur Yon) en Novembre

A Mâcon – scène nationale en décembre

Written By
More from Gia

Flatley Lord of the dance de retour en Asie

Gros évènement de décembre à Taiwan, la troupe de claquettes irlandaise de...
Read More