Créer un territoire imaginaire par la danse

Un projet artistique multimédia

Depuis 3 ans l’association INDIGO/Cie D.Transverse sollicitée par le Conseil Général de Savoie et Diapason73(Association Danse et Musique en Savoie) construit un projet artistique à la fois innovant et à fort rayonnement territorial : Mon quartier comme un village ? mon village comme un quartier ? Les territoires visités sont Moûtiers/Tarentaise – Saint-Maurice de Rotherens /Avant-Pays Savoyard.

Mon quartier comme un village ? Laure Marello, photo Francis Helgorsky

Il s’agit de travailler sur les mémoires des lieux et des personnes avec les populations de deux territoires en Savoie et une demande : Comment à partir du quotidien, de l’ordinaire des jours d’une population (urbaine, rurale, hospitalière…) inventer des Mémoires qui prennent comme vecteur l’acte artistique.

Mon village comme un quartier ? Laure Marello, photo Francis Helgorsky

Comment imaginer leur transmission à travers le regard de 3 artistes apportant chacun un medium particulier : Raphaël Cordray, musicien/compositeur sonore ; Francis Helgorsky, photographe/vidéaste ; Laure Marello, danseuse/chorégraphe

Danser le territoire, photo Francis Helgorsky

Une collaboration fructueuse

Il est parfois difficile d’apprécier une proposition qui mélange ainsi les médias, ici le résultat est convaincant. Le travail accompli par les trois artistes sur le terrain, auprès des populations, a permis de collecter les éléments nécessaires pour rendre compte des deux territoires à visiter et d’en proposer un troisième imaginé par la grâce et le lien de la danse.

Territoires restitués, photo Francis Helgorsky

Le spectacle donné au Musée savoisien, dans le cadre des journées du Patrimoine, et qui sera repris dans d’autres territoires de Savoie, permet d’apprécier les photographies et vidéos qui font voyager le spectateur d’un lieu à un autre, tandis que les sons colorent les paysages d’ambiances différentes. La danse propose un autre voyage à travers un nouveau territoire qui se télescope, se fond, ou se distingue des deux premiers. Mémoires singulières, communes, croisées ou imaginaires sont convoquées à travers le son, l’image et le mouvement. Une belle façon de parler des territoires.

Danser le territoire, photo Francis Helgorsky

Pour en savoir plus sur ce travail et connaître les prochains lieux d’exposition et de performance, contactez :

Association Indigo/Cie D.Transverse

Siège social : 1, rue Charles Herold, 38380, Saint Laurent du Pont

Téléphone : 06 27 12 56 73

Email : danse.indigo@laposte.net

 

Written By
More from Véronique

Dirty dancers est de retour

On vous en avait déjà parlé ici et les voici de retour,...
Read More