Conscience ou capter l’émotion des corps

Conscience c’est ainsi que se nomme le dernier travail de Charlotte Audureau, nous vous l’avions présentée à travers les séries Dolor et Transe qui interrogent respectivement le rapport des danseurs.ses à la souffrance et au lâcher prise avec Conscience, la photographe plonge dans des couches plus profondes, un intime qui touche, cette fois, à l’introspection, mais toujours exprimé par le mouvement du corps qu’il soit subtil ou amplifié par l’émotion éprouvée.

Conscience, Charlotte, 19.04.2020 (c) Charlotte Audureau.

Ce projet est né pendant le premier confinement, temps d’empêchement obligé, et pendant lequel Charlotte s’est pliée à l’exercice de la méditation qu’elle pratiquait déjà depuis 3 ans et  qui l’a conduite à réaliser des autoportraits reflétant l’humeur du moment. L’un servira de déclencheur. Bras repliés enserrant son visage comme étouffé, image de la frustration ressentie et une pensée d’évasion celle du bleu de l’océan.

Conscience, Alexandra, 27.04.2020 (c) Charlotte Audureau.

De là est né le projet de Conscience. Entre les deux confinements, l’artiste contacte des danseurs qui lui font suffisamment confiance pour accepter d’être photographiés sans connaître la teneur du projet, puis Charlotte leur propose d’improviser et de laisser surgir leur état d’émotion, de conscience de leur être ici et maintenant, sans filtre, sans jugement, dans l’expression pure du corps au présent.

Conscience, Charlotte, 21.09.2020 (c) Charlotte Audureau.

Parfois pour que le surgissement advienne, Charlotte propose des moments de méditation guidée aux danseurs, une mise en condition qui aide à la libération physique de l’émotion,  elle leur demande ensuite de traduire par des mots ou une trace graphique l’état ressenti et elle fixe sous chaque portrait, le prénom et la date de la prise de vue. 

Conscience, Anna, 21.09.2020 (c) Charlotte Audureau.

Le travail se fait sans recherche de résultats, sans objectif d’exposition puisque l’incertitude du temps n’ouvre guère de perspective de diffusion. Mais la nécessité créative est là et la photographe organise a minima, les conditions pour réussir une superbe galerie de portraits. 

Conscience, Karim, 22.08.2020 (c) Charlotte Audureau.

Son propre salon transformé en studio, tenture sombre tendue en fond, lino noir au sol, le cadre est fixé, de même que les conditions de prises de vue, 2 mètres de recul maximum, nécessité oblige de s’adapter à un espace contraint, limité et intime. Une demande : la présence du bleu à travers les vêtements portés par les danseurs. Au final, des portraits intimes, en clair obscur, des chairs dont la nacre ressort, absorbant ou irradiant la lumière, des fondus ou des découpes de corps au tranchant net selon les émotions qui adviennent et que la photographe saisit.

Conscience, Romain, 24.07.2020 (c) Charlotte Audureau.

Des images soutenues par les mots des danseurs et les choix de l’artiste qui joue de la distance pour se focaliser sur des parties de corps plus ou moins larges, dévoilant les zones où l’émotion surgit au plus juste dans le corps, la trace d’une larme et des mains posées sur le cœur, la courbe d’un dos, la rondeur d’un ventre, l’élan contraint d’une gorge, la douceur d’un visage aux yeux clos et l’offrande d’un flanc. La série nous renvoie aussi  à la peinture avec les formes du diptyque et du triptyque qui viennent enrichir si besoin était les portraits. 

Conscience, Pascal, 11.09.2020 (c) Charlotte Audureau.

Comme dans ces travaux précédents, la photographe a su créer un climat de confiance avec ses modèles lui permettant de dévoiler les espaces émotionnels présents dans le corps mais jusqu’alors inexprimés. Une relation où le corps s’ouvre comme une confidence avec honnêteté !

Conscience (création 2021) à  voir sur le site de l’artiste ici et on l’espère très bientôt dans des galeries !

Image de Une, Conscience, Pascal, 21.09.2020 crédit photo Charlotte Audureau.

Written By
More from Véronique

Hurricane de Yoann Bourgeois, première en France

Pour sa nouvelle pièce créée pour les danseurs du ballet de Göteborg,...
Read More