Cie Ex Nihilo, Arpentage#11,Vitry

ExNihilo

Samedi 17 octobre dernier, la Cie Ex-Nihilo proposait la restitution publique au sein de la Briqueterie de la  résidence-mission / CLEA (Contrat local d’éducation artistique) pour laquelle elle avait été mandatée à partir de  septembre 2019. Ce projet de territoire inscrit dans le cadre de la Communauté d’Agglomération Grand Paris Sud, affiche un cahier de charge important mais qui correspond bien au travail régulier et permanent de la Cie marseillaise :

“Permettre au plus grand nombre de personnes d’appréhender une forme de création contemporaine en provoquant la rencontre et une certaine familiarisation avec une démarche artistique forte, en lien avec un réseau d’associations, d’équipements publics culturels éducatifs, d’établissements scolaires. Favoriser l’accès des jeunes à l’offre culturelle du territoire. Leur permettre de s’approprier les ressources culturelles présentes ou proposées, afin de leur faire porter un regard neuf sur leur environnement. Sensibiliser les jeunes à la richesse et à la diversité des formes artistiques du spectacle vivant. Sensibiliser l’entourage familial des enfants et des jeunes aux ressources culturelles du territoire afin de réduire les inégalités en matière d’accès à l’offre artistique et culturelle du territoire. Contribuer au développement culturel et artistique du territoire. Réunir et fédérer les publics ciblés à travers un temps de restitution en clôture de résidence”

La restitution devait avoir lieu en juin mais la pandémie de covid en a décidé autrement et a bousculé tout le calendrier, le travail – commencé à partir de septembre 2019 – s’est donc concentré sur les deux derniers mois. Comme nous n’avons pas pu assister à la restitution publique, nous avons interrogé Anne Le Batard, chorégraphe de la compagnie (avec Jean-Antoine Bigot), sur son vécu lors de cette mission.

Très vite, avec Anne, on entre dans un récit aussi pragmatique que poétique sur l’expérience vécue.  On arpente les onze quartiers de Vitry avec un resserrement final autour de la Briqueterie. On sent le regard de la chorégraphe changer sur les lieux, s’intéressant à des espaces, non ouverts au public (les serres municipales), élargissant son espace d’intervention à des quartiers plus lointains que ceux initialement repérés. Affûtant son regard sur les strates d’histoire urbaine, développant un récit qui donne une vision nouvelle de la ville. Une ville qui s’anime au gré des rencontres faites avec les habitants.

Arpentage#11-Vitry, Cie Ex Nihilo, Serres de Vitry (c) Laurène Valroff.

Un jeune danseur de 19 ans qui deviendra un des acteurs du projet, les participants au stage de septembre, un artiste de Street art qui accompagnera la restitution grâce à sa connaissance aiguë des lieux, une jeune photographe dont les clichés prendront sens et espace au fil du travail. 

En l’écoutant, on voit la chorégraphe “arpenter la ville à grandes enjambées”, on suit son regard qui se pose sur les lieux où elle va développer la danse et la rencontre avec les habitants. On suit la conception de la mission/création qui s’organise selon un processus réinventé par les conditions sanitaires. Changement de méthodologie, pas d’ateliers de pratique mais la multiplication des improvisations in situ qu’elle filme, implication des associations de quartiers et des habitants à travers plusieurs propositions : utilisation des textes produits par les habitants lors d’un concours d’écriture afin de réaliser une composition vocale qu’on entendra lors de la restitution, récolte de photographies faites par les habitants, autant de matières collectées qui permettent d’approfondir la lecture de la ville tant pour la compagnie que pour les habitants des différents quartiers.

Arpentage#11-Vitry, affichage urbain (c) Cie Ex Nihilo.

Une ville qui se dévoile et s’affiche sur les panneaux de libre expression que la chorégraphe utilise comme support et témoignage de la présence des artistes dans la ville, un fil rouge artistique, une trace qui participe d’une réappropriation des lieux y compris par les passants, dont le regard se désille soudain sous l’apparition d’autres points de voir la ville, leur ville.

Arpentage#11-Vitry, restitution à la Briqueterie (c) Ex Nihilo.

Lors des 3 heures de performance/ restitution, la Cie Ex-Nihilo a transposé les 11 quartiers de Vitry dans l’espace de la Briqueterie, la structure devenant comme un condensé de l’espace investi par les artistes et les habitants, lors du projet. 

Arpentage#11-Vitry, restitution à la Briqueterie (c) Ex Nihilo.

Cette expérience réussie malgré des contraintes inhabituelles, a conduit la chorégraphe à s’interroger sur sa façon de transmettre la danse, sur la prise de conscience d’un certain effacement, d’une mise en retrait de sa propre présence pour vivre davantage l’exposition des corps dans la rue, pour filmer la danse et les corps  éclairant les lieux. Son appétence pour le hors cadre des projets de territoire s’est aussi révélée à travers l’exploration de lieux non prévus mais qui ont permis des rencontres entrouvrant la porte à de possibles suites. Et cette question de la pérennisation des liens tissés avec les publics (habitants, participants, associations, structures de diffusion) interroge aussi la chorégraphe : comment travailler dans la continuité des projets de territoires précédents et s’inscrire dans les suivants, comment importer cette connaissance du terrain ailleurs et la transmettre ?

Sans doute en continuant le travail mené depuis des années par la compagnie en France comme ailleurs. Une compagnie forte de son travail in situ, de son expérience à confronter les corps aux lieux pour mieux en révéler l’intime. Un travail guidé par trois qualités : conscience, appropriation, sincérité, et j’ajouterai par une recherche créative incessante.

En tournée 2020

Iskanderia Leh ?

Vendredi 30 et samedi 31 octobre à 18h30 dans le cadre du 3ème Rendez-vous d’Automne de Chalon dans la rue, Chalon-sur-Saône

Derrière le blanc 

Mercredi 4 novembre au Temps Fort Danse de l’Atelier 231, CNAREP de Sotteville-lès-rouen

Pour en savoir plus sur la compagnie Ex-Nihilo c’est ici !

Image de Une, Arpentage #11- Vitry, crédit photo Laurène Valroff.

Written By
More from Véronique

Recherche et partage, les labos de chorégraphes de CitéDanse

Je danse, tu danses, je t’accueille, on explore, on partage, voici en...
Read More