"Azimut" d’Aurélien Bory

Depuis longtemps on observe que ce qu’on qualifie de nouveau cirque est bien plus que ça. Rupture totale des barrières entre danse, théâtre, cirque, musique, mais aussi entre les arts-vivants et les arts-plastiques, le genre oublie les frontières pour toujours plus nous émerveiller.

Et dans le genre Aurélien Bory est un joyeux maître de cérémonie. On le remarque dans le public, extrêmement souriant et disponible, confiant en ses interprètes du Groupe Acrobatique de Tanger, définitivement loin de la tour d’ivoire dans laquelle on imagine parfois les grands créateurs. Et le plus agréable est de constater à l’issue du spectacle que ce dernier est parfaitement à l’image de son auteur : généreux.

@Aglae Bory
@Aglae Bory

Comptine pour adulte

Le spectacle commence et l’on est d’emblée accueilli par ceux qui nous guideront tout au long du chemin que trace Aurélien Bory : une femme enceinte, la mère, et deux musiciens dont les chants nous invitent vers un voyage intérieur, dans notre imaginaire. Comme autant de petites histoires, de chemins possibles, ils sont l’étincelle qui initie chaque nouvelle image, chaque nouvel envol, jusqu’au renouveau.

@Aglae Bory
@Agnès Mellon

Newton s’était trompé

Ces envols, ce sont des défis que lance Aurélien Bory à la gravité. Les corps s’échappent dans les airs, comme une pluie qui ne saurait si elle doit tomber ou remonter, ou se reposent le temps d’une méditation. Les acrobates en appellent à la magie pour dépasser les limites de leurs pyramides humaines, ils goûtent au plaisir enivrant d’une apesanteur d’un instant et nous entraînent frénétiquement dans cette joie de l’échappée pour finalement nous rejoindre parmi les hommes.

De l’humour dans cette poésie

Mais les chemins traversés ne se contentent pas d’être de belles vitrines bien agencées pour susciter l’image qui va émouvoir et s’éteindre aussitôt. De ces images irréelles et fantastiques, Aurélien Bory extrait, toujours avec humour, une humanité plus magique encore en livrant les clefs de ses enchantements. Il nous dévoile ses tours en ne gardant de mystérieux que ce qui permet à notre imagination de continuer à voyager longtemps encore après la fin du spectacle.

Où et Quand

Azimut finit sa saison au Théâtre du Rond-Point  jusqu’au 29 juin et poursuivra sa tournée dès la saison prochaine.

 

Image de Une : Azimut affiche.

Written By
More from Yohan

Twist – Johanna Levy

Je vous avais parlé de la création précédente « After » comme d’une excellente...
Read More