4ème édition des Soirées performances à Orléans

Qui dit qu’on s’endort en province et qu’une lente torpeur accompagne l’habitant de ces belles endormies que sont les villes du Val de Loire, telle Orléans ?

Du mercredi 2 au vendredi 11 avril 2014, cette dernière va s’animer sous les assauts d’artistes performeurs issus de différents champs artistiques pour des Soirées performances, alliant irrévérence, croisement des arts, virtuosité, humour et expérimentation !

Affiche des Soirées Performances, tous droits réservés.
Affiche des Soirées Performances, Scène Nationale d’Orléans  tous droits réservés.

 Différentes facettes de l’Art, arrangements et combinaisons

C’est autour de ce thème que les 6 spectacles dont 1 création, l’exposition Performances3 et la conférence Écrans de Danse ont été programmées.

Pour l’ouverture des Soirées performances 2014, la Scène nationale d’Orléans et Le pays où le ciel est toujours bleu (POCTB) s’associent pour proposer Performances³, une exposition de trois plasticiens aux univers bien distincts. Hélène Singer explore et analyse l’expression vocale, l’animalité et le corps en action dans l’art contemporain, Régis Sénèque développe depuis 2000 un travail plastique qui s’articule autour de trois mots et de ce qu’ils recouvrent : matière, corps et vêtements et Frédéric Vincent dans ses recherches plastiques autour de la musique, se ré-approprie des images de la culture populaire les mélangeant à des images de la culture dite savante.

Exposition Performances3, crédit phot Hélène Singer.
Exposition Performances3, crédit phot Hélène Singer.

 Six pièces de danse

Thomas Ferrand présente sa création 2014, Une excellente pièce de danse, qu’il décrit ainsi : « Avec cette nouvelle pièce j’ai voulu réaliser, dans la continuité de mon travail, un poème scénique. C’est-à dire une pièce qui a plus à voir avec la peinture que le théâtre et la narration, et dont l’intérêt n’est autre que de créer des sensations de dilatation de temps et d’espaces, de provoquer des commotions […] »

Une excellente pièce de danse, Thomas Ferrand, crédit photo Alban Van Vassenhove.
Une excellente pièce de danse, Thomas Ferrand, crédit photo Alban Van Vassenhove.

Les excentriques Sophie Perez et Xavier Boussiron dévoilent Prélude à l’agonie, pièce à la croisée du cabaret et du baroque ou humour absurde et loufoque flirte avec un mauvais goût assumé toujours récupéré par les prestations des acteurs–performeurs. La pièce sera suivie de la conférence Écrans de danse animée par Edwige Phitoussi.

Prélude à l'agonie, Sophie Perez, Xavier Boussiron, crédit photo L. Friquet.
Prélude à l’agonie, Sophie Perez, Xavier Boussiron, crédit photo L. Friquet.

Germinal d’Antoine Defoort et Halory Goerger tente de recréer le monde à partir de rien : « Dans cette pièce auto-générative, on tente de comprendre si la stabilité quantique ça vaut vraiment la peine […].On range le monde selon de nouvelles catégories. On classe tout. On casse tout. Mais avec solennité, application et bonhomie ».

Germinal, crédit photo Alain Rico:studio Art Free
Germinal, Antoine Defoort et Halory Goerger,  crédit photo Alain Rico:studio Art Free

Mette Invargtsen avec The Artificial Nature Project place les danseurs au second plan alors que les éléments deviennent la matière essentielle pour évoquer la puissance de la nature. Qu’est-ce veut dire chorégraphier quand le mouvement des hommes n’est plus au centre de l’attention ?

The Artificial Nature Project, Mette Invargtsen, crédit photo Jan Lietaert.
The Artificial Nature Project, Mette Invargtsen, crédit photo Jan Lietaert.

David Bobée avec Warm explore la performance physique rythmée par la voix d’une comédienne pour faire monter la température et transpirer les corps, duo-défi pour les danseurs-acrobates.

Warm, Cie Rictus, David Bobée, crédit photo Sophie Colleu.
Warm, Cie Rictus, David Bobée, crédit photo Sophie Colleu.

En clôture de festival, Pierre Rigal livre Micro son concert rock chorégraphique, les corps devenus instruments électrisés vivent une « expérience énergétique » créant une musique « pré-post-rock » jouée par les musiciens-danseurs-acteurs. Un classique !

Micro de Pierre Rigal.

Informations pratiques

Tarif unique 5 € le spectacle

Pass Soirées performances 25 € (6 spectacles dont 1 offert). Le Pass Soirées performances vous permet de vous abonner à la Scène nationale d’Orléans pour la saison 2013/2014 et ainsi de bénéficier des avantages de l’abonnement. Pour être abonné, il suffit de composer un programme d’au moins 5 spectacles ou concerts différents.

L’entrée est libre pour l’exposition et les Ecrans de danse.

Informations et réservations

Sur internet : www.scenenationaledorleans.fr

Au guichet du Théâtre d’Orléans du mardi au samedi, de 13h à 19h

Par téléphone 02 38 62 75 30 du mardi au samedi, de 14h à 19h

Places également disponibles sur www.fnac.com

 

Image de Une, The Artificial Nature Project, Mette Invargtsen, crédit photo Jan Lietaert.

Written By
More from Véronique

Appel à projets, La Pratique Vatan 2ème  semestre 2019

Nous relayons ci-dessous l’appel à projets de La Pratique, le lieu de...
Read More