Les finalistes du concours de jeunes chorégraphes classiques et néo-classiques

La danse classique et néo-classique reste bien vivante comme en témoigne le nombre des candidats à la deuxième édition du concours de jeunes chorégraphes représentant ces disciplines.

40 candidatures examinées ce qui représente une augmentation significative par rapport à la première édition, (rappelons que pour postuler, les candidats ont envoyé une vidéo d’une chorégraphie mettant en scène au minimum deux ou trois danseurs, une note d’intention et leur CV artistique), la montée en puissance des postulants confirme ainsi l’existence d’un vivier prometteur de jeunes chorégraphes classiques / néoclassiques en France et en Europe et témoigne de la pertinence de ce concours qui  propose :

– « d’être dédié à des chorégraphes se réclamant d’une écriture chorégraphique puisant dans l’écriture classique,

– une dotation attractive : deux résidences de création et de diffusion au sein de Ballets d’Opéra comptant chacun une trentaine de danseurs, une bourse de 15 000 € et 2 prix de 3 000 € rendus possibles grâce à la coopération de trois Ballets (le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux et le CCN Malandain Ballet Biarritz dans le cadre du Pôle de Coopération chorégraphique du Grand Sud-Ouest, le CCN-Ballet de l’Opéra National du Rhin) et au soutien du Groupe Caisse des Dépôts. »

Les six finalistes ont été choisis par Bruno Bouché, Thierry Malandain et Eric Quilleré, choix qu’ils ont jugé difficile au regard de la qualité des propositions apportées par les 16 femmes et 24 hommes ayant postulé issus de 16 nationalités, la plupart européenne dont 14 français, l’âge moyen des candidats étant de 28 ans, la plupart des candidats  sont issus de troupes internationales. À noter le nombre bien supérieur d’hommes candidats qui se retrouve, de façon exacerbée, dans la sélection du jury !

« Ainsi pour la finale ont été sélectionnés :

Robert Bondara (Polish National Ballet)

Marioenrico D’Angelo (Saarländisches Staatstheater)

Craig Davidson (ex Ballet Royal des Flandres de 2003 à 2013 & Semperoper Ballett de 2014 à 2017)

Julien Guérin (Ballets de Monte Carlo)

Ludmilla Komkova (Ballet du Hessisches Staatstheater Wiesbaden)

Mattia Russo & Antonio De Rosa (Compañia Nacional de Danza de España)

Charles Jude, Thierry Malandain et Kader Belarbi, finale 2017 © Olivier Houeix

Ces six finalistes présenteront une de leur pièce pour tenter de remporter :

– Une des deux résidences de création au sein des Ballets de l’Opéra National de Bordeaux et du CCN/Ballet de l’Opéra national du Rhin. Ces résidences seront suivies de diffusion des œuvres créées. Les lauréats bénéficieront également d’un accompagnement dans la durée.

– Le Prix de Biarritz / Groupe Caisse des Dépôts consistant en une bourse de 15 000 €

– Le Prix du public / Fondation de la Danse de 3 000 €

– Le Prix des professionnels de 3 000 € »

Où et quand ?

Finale publique du concours de jeunes chorégraphes classiques et néo-classiques le 27 mai 2018 au Grand-Théâtre de Bordeaux

Image de Une, visuel de la première édition du concours 2016 tous droits réservés.

 

Written By
More from Véronique

Saison 2018 du Jeune Ballet duCNSMD de Lyon

Pour 2018 les élèves de dernière année de formation pour le Jeune...
Read More