Les recettes magiques aux huiles essentielles #1

« Après l’effort, le réconfort »

Un mélange rapide, facile à faire, à concocter dans le creux de la main après un stage de danse exténuant.

 

Les huiles essentielles ont de nombreuses vertus. La première, bien évidemment, est de fournir une excuse parfaite pour obtenir un massage agréable d’un(e) partenaire affectueux(se).

Retrouvez toutes nos recettes, revues et validées par un aromathérapeute et testées par des danseurs/seuses de CCCD !

Dans le creux de la main, verser l’équivalent d’une cuillère à café ou à soupe (ça dépend de la main) d’une huile de base, par exemple l’huile Weleda à l’arnica.

Rajouter :

–       2 à 3 gouttes de menthe poivrée, pour son fort pouvoir anti-inflammatoire.

–       2 à 3 gouttes de gaulthérie couchée qui, comme l’arnica, est efficace pour les contusions et les coups.

–       2 gouttes (pas plus, c’est très fort) d’hélycrise italienne, excellente pour tout ce qui est tendineux et ligamentaire.

C’est une huile assez chère et assez difficile à trouver, mais c’est vraiment l’ingrédient clé. Et pour ceux qui se demanderaient que peut donc bien être de l’hélycrise, c’est facile, CCCD vous a mis une photo ! (c’est donc une fleur jaune)

 

Masser muscles et tendons dans le sens allant vers le cœur, après l’effort, pour être remis(es) d’aplomb en trois coups de cuiller à pot !

 

Attention

Les huiles essentielles ne sont pas exemptes de tout soupçon. Prenez les précautions d’usage !

Attention à ne pas appliquer ou avaler des huiles essentielles non diluées.  Ne pas utiliser sur les femmes enceintes, ni sur les enfants de moins de 6 ans. Attention aux réactions à certaines huiles rendant photo-sensibilisant.

Pour éviter les allergies, testez d’abord les recettes en petites quantités.

Written By
More from Rachel

Peut on être féministe et aller voir « Kiss me, Kate » au Châtelet ?

Pourquoi aime-t-on tant les comédies musicales ? Est-ce le talent des artistes,...
Read More