Noria à l’Institut national d’histoire de l’art

Le film Noria, vidéo danse co-réalisée avec la vidéaste Florence Pierre, sera exposé à l’Institut national d’histoire de l’art, du 19 septembre au 19 décembre dans le cadre de l’exposition Imanéo.

« Le projet IMANEO : Imaginaires croisés de l’architecture néo-mauresque, est lauréat de l’appel Support to European Cooperation Projects 2020 du programme Europe Créative (Union européenne / EACEA : agence exécutive pour l’éducation, l’audiovisuel et la culture). Il a débuté en décembre 2020 et s’achèvera en mai 2023. IMANEO cinq institutions partenaires : la Universidad Complutense de Madrid (Espagne), l’Institut national du patrimoine (INP Tunisie), l’ONG Cultural Heritage without Borders à Sarajevo (CHWB Bosnie), l’association Bel Horizon à Oran (Algérie) et InVisu, coordinateur du projet.

IMANEO vise à améliorer l’accès au patrimoine architectural euro-méditerranéen en créant des synergies entre les mondes du patrimoine, de l’art contemporain et de la recherche, appuyées sur les outils numériques. Le projet utilise une méthode inclusive qui prend en compte, à parts égales, l’histoire de ce patrimoine, sa réception sociale contemporaine et son potentiel créatif.

Le terrain retenu par IMANEO est celui de l’architecture néo-mauresque construite entre la fin du XIXe siècle et les années 1930 en Europe et au-delà. Autrefois instrument des politiques coloniales et impériales européennes, elle est aujourd’hui réappropriée par les pays des rives sud de la Méditerranée où elle sert à forger une identité culturelle nationale. Architecture à première vue dissonante, devenue dans les faits patrimoine commun, elle recèle un fort potentiel de dialogue interculturel qu’IMANEO propose d’explorer. Au sein d’un partenariat élargi à l’échelle euro-méditerranéenne, incluant l’Espagne, le France, La Bosnie, la Tunisie et l’Algérie, IMANEO met en lumière et croise les imaginaires attachés à cette architecture afin de contribuer au renforcement du sentiment d’appartenance à un espace commun.

Le projet s’organise autour de trois activités principales qui seront conduites collectivement par les membres du consortium : la transmission de la connaissance historique du patrimoine néo-mauresque ; la construction de nouveaux récits provenant des personnes qui le côtoient au quotidien ; et l’ouverture d’un dialogue entre patrimoine et création numérique, faisant appel à de jeunes artistes impliqués dans les problématiques post-coloniales. La collection de récits apportés par les historiens, les publics et les artistes seront mis en scène sous la forme d’un web documentaire. Cette méthode d’appréhension du patrimoine, promouvant la diffusion libre et gratuite des connaissances construites en commun, a vocation à être réutilisée dans d’autres projets. »

Vernissage le 19 septembre 18h-20h précédé d’une table-ronde avec les artistes en salle Walter Benjamin de 16h30 à 18h.

Quatre collectifs d’artistes européens ont répondu à l’appel d’IMANEO et proposé une oeuvre restituant leur vision de quatre édifices appartenant à ce patrimoine : le barrage d’El Salto en Espagne, la gare de Tozeur et le marché central de Tunis en Tunisie, et l’hôtel de ville de Sarajevo en Bosnie-Herzégovine.

Série MC Tunis et vitrine salle Longhi / Bastien Pourtout et Édouard Taufenbach

Noria / Anna Chirescu et Florence Pierre

Shapes of Earth / Diogo Pereira et Sanja Vrzić

Vijećnica / Nicholas F. Callaway

Où et quand ?

Noria, du 19 septembre au 19 décembre à l’Institut national d’histoire de l’art, 2 Rue Vivienne, 75002 Paris

Image de Une, images extraites du film Noria de Florence Pierre tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

Je te cherchais#2

La Fabrique de la Danse organise son événement professionnel Je te cherchais...
Read More