Un autre regard sur la danse #1 : Béatrice, 3 ans et demi, hésite entre une carrière de princesse et une carrière d’étoile.

Béatrice est une enfant plutôt déterminée pour son âge: dans la vie, ça sera princesse ou danseuse étoile, rien d’autre.

3 ans et demi, ça peut paraître un peu petit, mais c’est pas grave. Béatrice est persuadée qu’on peut apprendre à monter sur pointes avec des chaussons d’enfants, « c’est juste plus difficile ».

Béatrice, presque sur pointes

 

« Mon danseur préféré, c’est Noureev »

Malgré son mètre-zéro-deux, la petite danseuse-princesse voit ses exigences au plus haut niveau. Son danseur préféré, « c’est Noureev ». Pourquoi? « Parce qu’il est beau ».

Ca tombe sous le sens.

 

Dès qu’on la lance sur le sujet, impossible de l’arrêter. Et quoi de mieux que la pratique pour montrer toute l’étendue d’une passion? Il suffit d’enfiler son tutu… Attendez, elle l’a déjà! Forcément, elle ne le quitte jamais. D’après Béatrice, on dort bien mieux avec tutu et chaussons à portée de pieds.

Ce n’est pas une raison pour ne pas faire, avant d’entamer les choses sérieuses, un défilé de toute sa garde-robe tutuesque: des rouges, des jaunes, des bleus. De quoi faire pâlir d’envie les costumiers de l’Opéra Garnier.

Question répertoire, Tchaikovsky est indémodable : Casse-Noisette ou le Lac des Cygnes restent indétronables dans le coeur de la future étoile. A force d’observation et d’entraînement, le pas de valse de Béatrice sur le tapis du salon n’a rien à envier aux prestations de Margaux Fonteyn.

« Quand est-ce qu’ils se mettent tout nu? »

Pas découragés, les parents essayent de l’initier aux créations contemporaines… C’est un succès, avec Pina Bausch. Comme souvent, elle procure une fascination sur son public. Mais Béatrice ne perd pas le nord, et reste attachée aux vraies valeurs: elle attend de pied ferme, que les danseurs se mettent tous nus.

(c’est notre souhait à toutes, après tout).

 

Mais alors finalement, danseuse, ou princesse?

« BAH LES DEUX ! »

Suis-je bête, pourquoi choisir? Et d’ailleurs, Béatrice me rectifie: elle ne veut plus être princesse, elle veut être Reine.

Moi, je vote pour elle !

Merci à Béatrice pour ses charmantes démonstration, et à Laetitia et Nicolas, les parents de la future première reine danseuse étoile !

Pour nous dire ce que vous pensez de cet article, ça se passe dans la boîte YOUMood.me, à droite de votre écran !

Written By
More from Rachel

Peut on être féministe et aller voir « Kiss me, Kate » au Châtelet ?

Pourquoi aime-t-on tant les comédies musicales ? Est-ce le talent des artistes,...
Read More