Guerilla Dance project

Finding the dances in everyday life !

Trouver la danse au milieu des actions les plus quotidiennes et les plus prosaïques, c’est le joli projet développé par la chorégraphe Laura Kriefman et sa compagnie Guerilla dance project, née en 2009 à Bristol.

The stairs rough, performance réalisée par the Guerilla Dance Project au Battersea Arts Centre en 2010, photo tous droits réservés The Guerilla Dance Project

La danse est partout, il suffit de la révéler

Laura Kriefman, fondatrice de The Guerilla Dance Project, crédit photo Anna Soderblom

Laura Kriefman s’amuse à danser partout : plateaux scéniques comme le South Bank centre de Londres mais aussi lieux non dédiés à la danse, comme les  escaliers urbains ou tout autre espace public, elle collabore avec des sculpteurs, des musiciens, des scientifiques pour pénétrer ou créer des environnements dont elle fait émaner des chorégraphies.

Le pari est que la danse existe, là, autour de nous et qu’il suffit de la révéler, Laura Kriefman fait danser les pierres, ou réunit un chercheur en physique-chimie, un programmateur informatique, un artiste électro, des danseurs pour dévoiler les champs énergétiques cachés à travers une spectroscopie des danseurs.

Danceroom spectroscopy explications en anglais mais ils sont tellement enthousiastes !

Dis-moi ce que tu fais je te dirais comment tu le danses !

The Guerilla Dance project c’est aussi faire danser les gens sans qu’ils en aient conscience en les approchant et en partageant des activités aussi banales que lire son journal et développer à travers ce simple mouvement une petite chorégraphie ludique.

Un beau projet à suivre ! Et si vous connaissez des projets de ce type n’hésitez pas à les partager !

Image de Une : visuel d’une des vidéos de The Guerilla Dance Project site de la compagnie tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

Stage pré-rentrée association Noun

Nous faisons le relais ci-dessous d’un stage de pré-rentrée proposée par Sylvie...
Read More