Au chômage? Keep calm and Gangnam style

A quelques pas (de cheval) du milliard de vue, le Gangnam Style, c’est la vidéo à la plus vue sur Youtube, et surtout, c’est environ 8 millions d’euros dans la poche de Psy (moins le pourcentage dû à son agent, qui a parié… sur le bon cheval), dont quasi 1 million vient des revenus issus de la pub sur Youtube.

Ces estimations tiennent peu ou prou à une règle de base assez simple chez Youtube : 1000 vues = 1 euro. Mais Psy n’a pas été le seul a bénéficier de son trait de génie – qui reste, selon tous les experts scientifiques et artistiques, inexpliqué : les parodies se multiplient sur internet, buzzant chacune leur tour.

Combien se sont donc fait les parodieurs du danseur coréen?


Ai Wei Wei : 1 million de vues, 1000 euros.

Les détenus de cette prison dans les Philippines, 5 millions de vues : 5000 euros.

Version « Avec ta mère » dans ton salon, qui te rapporte quand même 234 euros.


Les cathos se sont fait 233 euros, l’équivalent d’une bonne quête du dimanche.

Les employés du supermarché Auchan (mais pas n’importe lequel : celui de Noyelles-Gaudau), 133 euros. Ceux-ci ont certainement servi à l’investissement dans les lunettes de soleil rouge à strass en forme de flammes, élément déterminant dans la création artistique.

Version Bretonne, seulement 21 euros, mais une grande valeur symbolique.

La parodie mettant en scène Mitt Romney a récolté 27 millions de vues, soit 27 000 euros. S’il touche sa part du gâteau, ça reste un bon moyen de se consoler de son échec aux élections.

Une maison décorée pour Halloween peut-elle toucher des droits d’auteur? En tout cas elle gagne la palme de la parodie la plus étrange … et 3000 euros.

Ban Ki Moon ne totalise que 10 euros mais lui il s’en fout, la paix dans le monde, ça n’a pas de prix.

C’est l’heure des mamans, et d’empocher  4000 euros en faisant se dandiner nos poupons.

 

Soit au total 40 631 euros. Pôle Emploi peut aller se rhabiller.

Vous voulez vous y mettre ? On a tout préparé pour régler votre situation financière en un tour de genou.

 

Written By
More from Rachel

Peut on être féministe et aller voir « Kiss me, Kate » au Châtelet ?

Pourquoi aime-t-on tant les comédies musicales ? Est-ce le talent des artistes,...
Read More