Open Space #7 à L’Étoile du nord

Open Space, un espace ouvert à l’expérimentation et à la recherche. On peut y découvrir le travail que mènent les artistes en amont d’une création. 6 compagnies y partagent  une étape de leur travail, un extrait de leur future création. Ces présentations de travaux en cours sont suivies d’un échange avec les artistes.

 

Au programme, 2 soirées partagées et 1 plateau Découverte

 

Plateau partagé #1, 18 & 19 janvier à 20h30

FLUX, Raphaël Soleilhavoup

Flux, Raphaël Soleilhavoup tous droits réservés.

 

FLUX aborde la notion d’espace, celui dans lequel nous nous situons, l’espace public et l’espace privé. Celui que l’on investit, celui qu’on nous laisse, celui qui nous est interdit. Cinq interprètes se trouvent ainsi impliqués dans des espaces multiples, intimes et communautaires. Des espaces de circulation, de repli ou de confinement. Ils dérivent et oscillent entre déploiement et contrainte.

Conception Raphaël Soleilhavoup – Interprétation Ghislaine Louveau, Annabelle Rosenow, Perrine Gontié, Gerry Quévreux, Nans Martin, Raphaël Soleilhavoup – Musique originale Arnaud Sallé – Création lumière Jean-Marc L’Hostis. Cie La Césure.

No ChãoLeïla Ka

No Chão, Leïla Ka @ Elsa Landreau.

No Chão, un duo pour une histoire de position. Essentiellement deux danseurs dont l’existence serait ligne de front et qui disent, ensemble, la vie que l’on traque et celle qui menace. Dans une sorte de jeu mêlant tendresse, brutalité et parfois humour, l’un et l’autre s’élancent contre une adversité dont on ne sait rien. Tour à tour invincibles ou tragiquement vulnérables.

Interprétation Alexandre Fandard et Leïla Ka – Création lumière Laurent Fallot. Cie Leïla Ka.

À main levée, Laurent Cebe

A main levée, Laurent Cebe @ Laurent Cebe.

En contre-pied à ce brûlant désir de dire, À main levée parle en silence, avec la danse. Pas de mots, mais des sensations, des souvenirs, des gestes à partager. Une danse comme une sorte de rituel, avec le pouvoir de faire apparaître l’émotion, la beauté de l’instant présent. Un dialogue entre la danse et le geste graphique, comme une évidence pour celui qui les pratique depuis l’enfance.

Création, interprétation et dessins Laurent Cebe. Cie Des Individué.e.s

Plateau Découverte, 24 janvier à 15h

Quelques-uns le demeurent (spectacle dans son intégralité), Alexandre Fandard

Quelques uns le demeurent, Alexandre Fandard (c) Alexandre Fandard.

Un solo entre la performance et la danse inspiré par la citation de Beckett « Nous naissons tous fous, quelques-uns le demeurent ». Puisant dans l’esthétique du clair-obscur, cette pièce poétique et picturale est une exploration par le corps des vertiges de la folie, à la fois néant, vide et source incommensurable de création exerçant une étrange fascination.

Metteur en scène, chorégraphe et interprète Alexandre Fandard – Assistante à la mise en scène Mélina Lakehal – LumièreAlexandre Fandard / Mélina Lakehal – Conseil technique (conception luminaire) Geoffroy Adragna – Création sonore Noël Rasendrason / Alexandre Fandard – Costume Gwendolyn Boudon. Cie Al-Fa.

Plateau partagé #2, 25 et 26 janvier à 20h30

ALSHE/ME, Linda Hayford 

ALSHE/ME, Linda et Mike Hayford@ Jody Carter.

Un frère et une sœur, entre similitudes et différences subtiles. Un jeu à deux qui témoigne du lien fusionnel, si particulier entre deux êtres proches. ALSHE/ME s’inscrit dans la continuité de la recherche chorégraphique développée pour le solo Shapeshifting par Linda Hayford, axée sur la métamorphose et la transformation physique. Il s’agira également d’intégrer pour ce nouveau projet la notion de l’influence de l’autre sur soi, qu’elle soit subie ou non, ressentie ou intériorisée.

Interprétation Linda Hayford et Mike Hayford – Chorégraphe Linda Hayford – Interprètes Linda Hayford et Mike Hayford – Musique Nathaniel Mechaly / Abraham Diallo – Lumières Nicolas Miravete – Regards extérieurs en cours – Costumes en cours. Cie Inside Out.

 

Très loin à l’horizon, Alexandre Fandard

Très loin, à l’horizon, Alexandre Fandard@ tous droits réservés.

La deuxième création d’Alexandre Fandard a pour source la musique, et celle qu’il affectionne tout particulièrement : celle de Schubert. Dans ce solo, une conversation entre le danseur et le musicien se dévoile en jouant sur la suggestion poétique et la picturalité. À travers une écriture chorégraphique osant l’hybridité, Alexandre Fandard interroge l’homme, ses désirs, ses limites mais également son pouvoir de sublimer ce qu’il ne comprend pas, ce qu’il ne peut atteindre.

Conception, mise en scène et interprétation Alexandre Fandard – Collaboration artistique Mélina Lakehal – Création lumière Alexandre Fandard & Mélina Lakehal – Création sonore Alexandre Fandard & Noël Rasendrason – Costume Gwendolyn Boudon. Cie Al-Fa.

Je rentre dans le droit chemin (qui comme tu le sais n’existe pas et qui par ailleurs n’est pas droit) Sylvain Riéjou

Sylvain Riejou @ LD.

Quelle danse nécessite d’être exécutée nu ? C’est la question que Sylvain Riejou soulève sur scène avec ce solo. Car même si danser nu n’est plus un acte exceptionnel, cela reste un moyen privilégié de donner à voir un corps, dans toute sa vérité. Ce solo arrive comme l’aboutissement d’un long processus, celui de l’acceptation et de la réconciliation avec son corps.

Conception, chorégraphie et interprétation Sylvain Riejou. Cie Cliché.

Et aussi

Samedi 12 janvier 2019 week-end danse #2, atelier de 16h à 19h avec Raphaël Soleilhavoup.

À partir des grands fondamentaux de la danse contemporaine, corps-espace-temps, découvrez le processus de création de FLUX, prochaine création de la cie La Césure.

Du 18 au 26 janvier exposition de dessins de Laurent Cebe dans le hall du théâtre

Cette exposition fait partie du processus de création de la pièce À main levée, du chorégraphe et dessinateur Laurent Cèbe. À partir d’improvisations dansées et de textes autour de danses imaginaires, Laurent Cebe dessine, transformant ses mouvements à la fois en partitions pour écrire la danse et en objets à exposer dont la finalité sera un livre graphique de danse.

Où et quand ?

Open Space #7 du 18 au 26 janvier 2019 à L’étoile du nord, 16, rue Georgette Agutte – 75018 Paris Tél : 01 42 26 47 47 contact@etoiledunord-theatre.com

Image de Une, visuel de Open space#7, l’étoile du nord tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

Festival Uzès danse 2019

Cette année le festival Uzès danse vient allécher son public dès le...
Read More