Les festivals Karavel & Kalypso ou 3 mois de danse Hip Hop en France

Réunis pour la troisième année consécutive, les festivals Karavel et Kalypso font rayonner la danse hip-hop à travers 28 villes en Auvergne-Rhône-Alpes et en Île-de-France et cette année dans un réseau de 41 lieux, dont 8 spectacles en exclusivité mondiale. Invitant grands noms de la scène actuelle comme Wang Ramirez, Blanca Li ou Brahim Bouchelaghem aux côtés d’artistes qui feront la danse de demain, à l’image de Julien Rossin (vainqueur du concours chorégraphique Prix CCN / Festival Kalypso 2018), Soria Rem et Mehdi Ouachek ou Virgile Dagneaux, également à l’affiche des festivals Shake La Rochelle et Hop à Barcelone dans le cadre du label Passerelles. Les festivals organisent aussi deux soirées internationales à Bron et à Créteil permettant de découvrir un éventail de talents venus du monde entier.

Cie Blanca Li (c) Laurent Philippe.

En 2018, Karavel et Kalypso rassemblent sur un même plateau une vingtaine d’artistes venus des Pays-Bas, du Sénégal, du Danemark, d’Espagne et du Brésil avec les compagnies Sample Culture, The Ruggeds, La Mer Noire, Uppercut Danseteater, et le duo Héctor Plaza et Agnès Sales.

Les festivals se déclinent en trois volets, la programmation de spectacles, des temps forts et des temps de rencontre et de pratique partagés.

Programmation

Une programmation réunissant le meilleur de la scène Hip Hop actuelle qui pendant 9 semaines proposera 148 représentations (dont 11 scolaires), 8 premières, dans 39 lieux de 28 villes et 9 départements. Au total 72 compagnies ou artistes donneront 83 spectacles dont 6 shows chorégraphiques.

Nous ne citons ici que les 8 Premières de création programmées

Compagnie Virgule Monstres à KARAVEL Samedi 13 octobre — 19:30 Pôle en Scènes / Albert Camus — Lyon. Entrée libre et gratuite Soirée partagée avec la compagnie BurnOut et la Carte blanche à Bruce Ykanji.

Comme un parallèle à l’enfance, période bénie et parfois ingrate, Monstres est une chanson sans parole, gesticulée, qui célèbre la beauté des différences. Chorégraphie Virgile Dagneaux. Interprétation Kwamé Ba, Manuel Da Silva. Musique Loïc Léocadie. Lumières Lucas Prud’homme. Costumes Françoise Moulières.

Usure, Cie Zarhbat (c)Frédéric Iovino.

Compagnie Zahrbat Usure à KARAVEL Mardi 16 octobre — 20:30 Pôle en Scènes / Albert Camus — Bron. Soirée partagée avec la compagnie Art Move Concept.

Fort de ses 20 ans sur les planches, Brahim Bouchelaghem, accompagné par six danseurs virtuoses, interroge avec Usure la matière première du danseur : son corps. Chorégraphie Brahim Bouchelaghem. Interprétation Fouad Atzouza, Link Berthomieux, Ismaera, Chinatsu Kosakatani, Admir Mirena, Sacha Vangrevelynghe, Brahim Bouchelaghem. Musique originale Nicolas de Zorzi. Lumières Adrien Hosdez.

Potestatem, Cie Chrikiz (c) Amine Boussa.

Compagnie Chriki’Z Potestatem à KARAVEL Vendredi 26 octobre — 20:30 Centre Culturel Charlie Chaplin — Vaulx-en-Velin puis à KALYPSO Mardi 13 novembre — 19:30 Maison des Arts — Créteil. Plateau partagé avec la compagnie Hervé Koubi.

PoTestateM est une lutte de pouvoir qui croise, avec sophistication, danse hip-hop et danse contemporaine sur des sons rock, baroques ou électroniques mêlés à des chants lyriques et révolutionnaires. Direction artistique Amine Boussa. Chorégraphie Amine Boussa assisté par Jeanne Azoulay. Interprétation Jeanne Azoulay, Amine Boussa, Mélissa Cirillo, Nassim Feddal, Andréa Mondoloni, Émilie Schram, John Martinage, Maxim Thach. Lumières Fabrice Crouzet. Musiques originales additionnelles Romain Serre. Costumes Claude Murgia. Regard complice Matthieu Roy.

Profil bis, Cie Lignes urbaines (c) FAD Photography.

Compagnie Lignes Urbaines Profil bis à KARAVEL Mercredi 31 octobre — 20:30 Centre Culturel Jean-Moulin — Mions

Profil bis raconte la découverte de la culture urbaine, entre émerveillement et confrontations, par cinq danseuses aux parcours académiques. Chorégraphie Marion Blanchot Interprétation Marion Blanchot, Julia Derrien, Léa Genet, Romane Giry, Sacha Néel.

Muse, Cie Rêvolution (c) MC Monin.

Compagnie Rêvolution Muse à KARAVEL Samedi 3 novembre — 20:30 Pôle en Scènes / Albert Camus — Bron. Soirée partagée avec la compagnie Ayaghma.

Une expérience intense et singulière : Muse nous transporte dans un concert chorégraphique de haut vol. Anthony Égéa effectue un retour à sa démarche de composition et à la sublimation du féminin, déjà abordée dans Amazones et Soli II. Chorégraphie Anthony Égéa. Direction musicale Adélaïde Panaget, Naïri Badal. Musiques électroniques Frank2Louise. Scénographie et lumières Florent Blanchon. Costumes Hervé Poeydomenge. Interprétation Émilie Schram, Émilie Sudre avec le Duo Jatekok (Adélaïde Panaget, Naïri Badal).

Compagnie Xuan Le Reflet à KALYPSO Lundi 12 novembre — 14:30 Studio du CCN — Créteil

Après Boucle, le danseur sur rollers, ex-membre de la compagnie Käfig, présente le deuxième volet de son triptyque. La première d’un spectacle sensible et poétique, aux frontières de la danse contemporaine. Le duo Reflet s’apparente à une recherche de l’équilibre, une réflexion sur le travail intérieur et son cheminement, sur la rencontre avec l’autre et avec soi-même. Direction artistique et chorégraphie Xuan Le. Interprétation Xuan Le, Adrien Mornet. Création musicale Daniel Gries, Jules Evrard. Création lumières Maxime Palmer, Jennie Michaud. Conception et création costumes Peggy Housse assistée de Camille Brangeon.

Divin@media.com, Santiago Codon-Gras (c) Christophe Le Bon.

Compagnie Phorm Divin@media.com à KALYPSO Jeudi 15 & vendredi 16 novembre — 20:00 La Villette — Paris. Plateau partagé avec Leïla Ka.

Santiago Codon-Gras incarne un Dante contemporain dans un parcours initiatique et un questionnement sur soi dans une relecture de L’Enfer de Dante adapté aux problématiques du monde moderne. Chorégraphie et interprétation Santiago Codon-Gras. Vidéo Claudio Cavallari. Création musicale Fabrice Mahicka. Création lumières Laurent Paticier.

Compagnie Uzumaki My Milk is Better than yours à KALYPSO Samedi 17 novembre — 20:00 Dimanche 18 novembre — 16:00 La Villette — Paris. Plateau partagé avec les compagnies Black Sheep & Kilaï.

Dans sa troisième pièce, Valentine Nagata-Ramos affirme sa singularité chorégraphique en entremêlant deux danses : le b-boying et le voguing. Chorégraphie et mise en scène Valentine Nagata-Ramos. Interprétation Santiago Codon-Gras, Fanny Bouddavong, Yanis Khelifa. Interprétation musicale Noé Beaucardet. Création lumières Ydir Acef.

Toute la programmation à découvrir ici !

Des Temps forts

Avec la volonté d’apporter : « Un autre regard sur la danse Hip Hop » les festivals proposent 7 temps forts, 1 nouveau rendez-vous professionnel : ZOOM, deux soirées qui donnent carte blanche à Bruce Ykanji et à Sandrine Lescourant, 3 expositions, 1 projection, 5 événements ludiques et décalés, 4 battles, 6 compagnies accueillies en résidence.

Cartes blanches

Carte blanche à Bruce Ykanji à KARAVEL Samedi 13 octobre — Dès 14:00 Pôle en Scènes / Albert Camus — Bron Conférence : entrée libre et gratuite. à KALYPSO Vendredi 9 novembre — 19:30 Maison des Arts — Créteil

Au programme : conférence, workshop, battle, spectacles et soirée pour découvrir l’univers et les nombreuses connexions en France et à l’international du créateur de l’événement Juste Debout et de la Juste Debout School qu’il co-fonde en 2009.

Carte blanche à Sandrine Lescourant à KALYPSO Samedi 10 novembre — 20:30 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines — Montigny-le-Bretonneux.

 

 Le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines invite la chorégraphe Sandrine Lescourant à imaginer une soirée de partage placée sous le signe de l’esprit de famille et de la communion autour de la danse avec 3 spectacles Sunshine, Parasite et Portrait dansé.

Défilé chorégraphique

À KARAVEL Mercredi 10 octobre — 20:00 Palais de la Bourse — Lyon Gratuit sur invitation. Des invitations pour le public seront à gagner en septembre sur les réseaux sociaux de Karavel et via les partenaires médias du festival.

Pour la soirée de lancement du festival Karavel 14 danseurs se défient sur un catwalk installé au cœur du Palais de la Bourse de Lyon.. Qui succèdera à Soso (Melting Force) et à Timo (Tekken Crew), précédents vainqueurs du Défilé chorégraphique ? Speaker : Johnson — DJ : T-sia

Soirée internationale #2

À KARAVEL Samedi 20 octobre — Dès 19:00 Pôle en Scènes / Albert Camus — Bron

À KALYPSO Samedi 10 novembre — 19:30 Maison des Arts — Créteil

Cette année, les festivals proposent deux plateaux qui mettent à l’honneur des compagnies danoise, néerlandaise, sénégalaise et espagnole.

À KARAVEL

19:00 — La Mer Noire (Sénégal) Gaou !

 

19:30 — Sample culture (Pays-Bas) Boredom 2.0

20:30 — Uppercut Danseteater (Danemark/Brésil) Crash / The Ruggeds (Pays-Bas) Adrénaline

Soirée suivie de l’after party C’est d’la bal ! à partir de 21h30

À KALYPSO

19:30 La Mer Noire (Sénégal) Gaou !/ The Ruggeds (Pays-Bas) Adrénaline/ Hector Plaza & Agnès Sales (Espagne) Las Viudas (extrait)

Hip Hop Games Concept Finale France

À KARAVEL Dimanche 4 novembre — 15:00 Pôle en Scènes / Albert Camus — Bron

Hip Hop Games Concept fait dialoguer deux facettes complémentaires de la danse hip-hop : le battle et la création chorégraphique. Suite de challenges au cours desquels chaque équipe doit réussir à allier technique et improvisation. Quatre crews se défient dans des épreuves créatives, en solo, en duo et en équipe où le sens de l’improvisation, la prise de risque artistique, l’humour et la créativité sont évalués par un jury de professionnels avisés.

Arbitre : Romuald Brizolier aka Roms — DJ : Malik Berki. Beat Boxer : Black Adopo — VJ : Andry Artseven — MC : Philémon. Durée : 3h — Dès 8 ans La finale internationale des Hip Hop Games Concept aura lieu le 24 novembre 2018 à Lille. Le vainqueur de la finale nationale représentera la France à la finale internationale. Les crews et les guests de la finale nationale seront annoncés en septembre sur les réseaux sociaux du festival Karavel. Plus d’infos sur Hip Hop Games Concept : ciearttrack.com

Soirée Loop

À KALYPSO Mercredi 5 décembre — 19:30 Le Carreau du Temple — Paris

Conçue par les danseurs Déborah Moreau et Feroz Sahoulamide, cette soirée inédite plonge les spectateurs au cœur du processus créatif de quatre chorégraphes à l’affiche du festival Kalypso. Sélectionnés pour leurs démarches artistiques complémentaires, les chorégraphes sont invités à composer une œuvre courte — huit minutes — sur un thème commun imposé tout en faisant appel aux mêmes interprètes. En acceptant de relever ce défi ludique et d’être filmés à chaque étape de l’aventure, les artistes révèlent toute la singularité de leur écriture et offrent aux spectateurs un accès unique dans les coulisses de leur création.

Direction artistique : Déborah Moreau, Feroz Sahoulamide. Réalisation vidéo : Stéphane Mormand. Composition musicale : Jean-Charles Zambo. Les chorégraphes, interprètes et thème sont annoncés sur les réseaux sociaux de La Loop. Plus d’infos sur La Loop : facebook.com/laloop00

Les Impromptus de John Degois au Musée Guimet

À KALYPSO Samedi 1er décembre — 14:00, 15:00 & 16:00 Musée Guimet.

Le chorégraphe-interprète John Degois s’immisce dans les collections du musée d’arts asiatiques avec la complicité d’un musicien live et d’une danseuse. Sur des tonalités de musiques traditionnelles, le trio part à la rencontre des visiteurs, les invitant à poser un regard nouveau sur les œuvres qui les entourent. Véritables générateurs de curiosité, Les Impromptus de John Degois sont des spectacles de l’instant, improvisations créées au gré des interactions avec le public, de la sensibilité des interprètes et du ressenti du chorégraphe. Chorégraphie et interprétation : John Degois Accompagné en duo par une danseuse et un musicien live Durée : 3 x 10 min. — Dès 10 ans

Et aussi…

Des rencontres et une pratique amateur pour que tous soient en scène grâce à 15 stages, ateliers et master class, 8 rencontres et bords de plateaux 2 Marathons de la danse qui feront danser plus de 4000 jeunes, 1 spectacle itinérant dans les écoles…

Pour tout savoir c’est ici pour Karavel et pour Kalypso !

 

Où et quand ?

Festivals Karavel et Kalypso du 10 octobre au 16 décembre 2018 dans différents lieux de la région parisienne et de la région lyonnaise.

Image de Une, visuel des Festival Karavel/Kalypso 2018 crédit photo Julie Cherki.

Written By
More from Véronique

Comme un trio de Jean-Claude Gallotta, une chorégraphie comme un film

Le trio est un format qui revient de temps à autre chez...
Read More