Aux portes de l’oubli de Sébastien Ly

La pièce de Sébastien Ly en duo avec Thierry Thieû Niang est un retour-hommage aux origines géographiques des deux danseurs-chorégraphes d’ascendance Vietnamienne. Une réflexion sur l’impact de ces origines sur leur quotidien, sur leur rapport au monde aujourd’hui.

Photo tirée du court métrage appendice Aux portes de l’oubli, Sébastien Ly et Thierry Thieû Niang prise par Florian Nguyen à Ho Chi Minh ville en avril 2017.

« À la manière d’une dédicace sur les premières pages d’un livre, Sébastien Ly et Thierry Thieû Niang écrivent un duo à partir d’un enregistrement d’une poésie récitée de mémoire par la grand-mère du chorégraphe Sébastien Ly. Le duo joue le rôle de sas, de passage, entre le dehors quotidien et la traversée intérieure proposée sur scène comme une force diagonale.

Comme entre deux temps, deux espaces, deux à trois générations conjuguées, cette attention se reconnaît dans une géographie intime qui par là même inachevée, est toujours ouverte.

Photo tirée du court métrage appendice Aux portes de l’oubli, Sébastien Ly et Thierry Thieû Niang prise par Florian Nguyen à Ho Chi Minh ville en avril 2017.

Hannah Arendt nomme une « force diagonale » qui diffère des deux forces- celle du passé et celle du futur dont elle résulte. »

Aux portes de l’oubli

Spectacle chorégraphique pour 5 danseurs s’ouvrant avec court-métrage inédit avec les chorégraphes Thierry Thieu Niang et Sébastien Ly.

Chorégraphie Sébastien Ly. Regard extérieur Thierry Thieû Niang. Lumières Françoise Michel. Textes Laurent Gaudé et Marie Ndiaye. Interprètes Thomas Demay, Léa Lansade, Sébastien Ly, Lisa Robert, Cécile Robin Prévallée.
Assistante à la chorégraphie Cécile Robin Prévallée. Mise en voix Daniela Labbe Cabrera et Vahan Kerovpyan. Accélérateur de conscience Sylvie Pomaret. Scénographie Fanny Lavergne. Costumes Philippe Combeau. Technique Manuel Mazeau.

Photo tirée du court métrage appendice Aux portes de l’oubli, Sébastien Ly et Thierry Thieû Niang prise par Florian Nguyen à Ho Chi Minh ville en avril 2017.

 Où et quand ?

Le 16 mars 2018 à 20h  au Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine

En savoir plus sur la Cie Kerman de Sébastien Ly c’est ici !

Image de une, Aux portes de l’oubli, Cie Kerman, Sébastien Ly (c) Sem Brundu.

 

Written By
More from Véronique

Prégnance le terme arrive

Nous vous avons déjà parlé ici de ce projet autour de la...
Read More