Une lyonnaise dans le  Top 12 du Youth America Grand prix

On relaie ci-dessous un bel événement qui rend hommage à l’excellence de formation du CNSMD de Lyon et au talent d’une de ses étudiantes.

« Anaëlle Mariat, étudiante danseuse en 2e année au CNSMD de Lyon, se distingue des 95 finalistes du YOUTH AMERICA GRAND PRIX (YAGP) lors de la finale à New York du 16 au 19 avril 2018. Après avoir été classée dans le top 12 de la demi-finale France à Paris et à seulement 17 ans, Anaëlle Mariat se fait remarquer lors de la finale du YAGP au théâtre David H. Koch (Lincoln Center) grâce à ses interprétations de Princesse Aurore de l’acte III du ballet La Belle au Bois Dormant d’après Marius Petipa (classique) et d’un extrait de Light de Maurice Béjart (contemporain).

Elle s’élève ainsi dans le TOP 12 de ce concours qui, avec ses 35 demi-finales internationales, est réputé comme l’un des plus grands et prestigieux concours internationaux de danse étudiante au monde. En France, la demi-finale a regroupé 110 candidates dont 26 ont été sélectionnées et seulement 6 sont parties pour New York.

Âgée d’à peine 5 ans, Anaëlle commence la danse à Meyzieu, à côté de Lyon, à l’École Révérence. À 13 ans, elle est admise au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon, en filière danse-études et commence à envisager la danse classique en tant que carrière professionnelle. Elle intègre ainsi le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon (CNSMD) en 2016.

Cours de danse classique avec Anaëlle Mariat et Marie-Françoise Géry © Blaise Adilon.

La jeune danseuse rend hommage à sa formation en déclarant avant son départ pour New York  « J’ai eu la chance d’être préparée et soutenue par le CNSMD de Lyon et je remercie Marie-Françoise Géry, mon professeur référent, qui m’a préparée et suivie quotidiennement. J’ai également travaillé avec ma toute première professeure de danse à Meyzieu, avec qui je prends toujours des cours, et avec d’autres professeurs à Lyon que j’ai déjà croisés lors de mes études. »

Cet été, Anaëlle suivra le fameux stage d’été proposé par l’Opéra National de Paris, gagné suite à la demi-finale française. »

Image de Une,  Anaëlle Mariat devant le théâtre David H. Koch à New York © Droits réservés.

Written By
More from Véronique

Parcours d’artiste : Latifa Laâbissi de la nécessité de la transgression

J’ai rencontré Latifa Laâbissi lors d’une semaine de workshop sur le thème...
Read More