Le Ballet de l’Opéra de Lyon à la Maison de la danse

Trois soirées en hommage à une grande dame de la danse contemporaine décédée en 2017, Trisha Brown, qui  a marqué de son empreinte la danse postmoderne américaine. Le Ballet de l’Opéra de Lyon interprétera trois pièces magistrales de la chorégraphe : Newark, Set and Reset et Foray Forêt, qui fait son entrée au répertoire du ballet. Composé de pièces créées entre 1983 et 1990, ce triptyque donne toute la mesure de l’écriture de la chorégraphe, entre abstraction fluide, précision du geste et relâchement.

Newark, Trisha Brown par le Ballet de l’Opéra de Lyon (c) Michel Cavalca.

À noter « Les Samedis de la Maison » : des rendez-vous gratuits et ouverts à tous

À l’occasion de ce programme présenté dans le cadre de l’archipel Postmodern, la Maison de la Danse dédie le « samedi de la Maison » du 26 janvier à Merce Cunningham, autre figure emblématique de la post modern dance. Ce sera ainsi l’occasion au public de venir gratuitement dès 17h assister à une classe ouverte avec les étudiants de l’École Supérieure du CNDC d’Angers au studio Jorge Donn, de participer à une conférence animée par Annie Suquet, historienne de la danse, sur le thème de l’Event, une notion clé dans l’œuvre de Merce Cunningham en présence de Robert Swinston, l’un des plus grands spécialistes de la technique Cunningham, en salle Jacques Demy, et de découvrir un Event dans l’espace réception.

Set and Reset, Trisha Brown par le Ballet de l’Opéra de Lyon © Michel Cavalca.

Où et quand ?

Maison de la danse de Lyon du 24 au 26 janvier 2019 à 20h30. Tout savoir c’est ici !

Image de Une, visuel de Set and Reset, Trisha Brown par le Ballet de l’Opéra de Lyon © Michel Cavalca.

Written By
More from Véronique

Dirty dancers est de retour

On vous en avait déjà parlé ici et les voici de retour,...
Read More