We were the future de Meytal Blanaru au Pacifique-CDCN

Le nom de Meytal Blanaru est encore peu connu en France, la jeune femme a pourtant fait partie de la sélection Aerowaves en 2015, sa pièce We were the future a été choisie comme co-production des CDCN et à ce titre elle navigue d’un centre à l’autre depuis mars 2018.

Le Pacifique-CDCN de Grenoble organise une session pratique avec la jeune chorégraphe, une façon de découvrir son travail singulier. Meytal Blanaru explore depuis une dizaine d’années la façon d’appliquer la méthode Feldenkrais à la danse, cette méthode, d’après elle : « exploite la capacité plastique du cerveau à créer constamment de nouvelles connexions et voies neuronales. Il nous apprend à prendre conscience de nos habitudes corporelles figées et à les «débloquer» doucement, à remettre en question et à redéfinir la façon la plus élémentaire dont nous évoluons. »

We were the future, Meytal Blanaru (c) Leif Firnhaber Pinos.

L’exploration de la fusion possible entre méthode Feldenkrais et danse contemporaine conduit Meytal à devenir enseignante de Feldenkrais mais aussi à construire sa propre pratique corporelle de façon très précise et spécifique et à la transmettre à d’autres, elle nomme cette nouvelle technique du mouvement Fathom High.

C’est à un de ces ateliers que le Pacifique-CDCN propose de participer le 6 février prochain, une façon de découvrir le processus créatif de la chorégraphe puisqu’elle considère que We were the future est l’aboutissement des ces 9 années de recherche.

We were the future, Meytal Blanaru (c) Laurent Philippe.

La pièce est aussi intimement liée à l’histoire personnelle de Meytal Blanaru. Elle est née et a grandi dans un Kibboutz, elle fait donc partie de ces générations d’Enfants du rêve dont le psychanalyste Bruno Bettelheim a parlé dans son ouvrage éponyme. Elle dit de cette expérience fondatrice et notamment des nuits blanches passées dans la « Maison des enfants », qu’elles : « constituent le souvenir le plus puissant que mon esprit ait gardé à ce jour, et forment d’une certaine manière ce que je suis aujourd’hui. […] We were the future est né de mon besoin concret de remettre en question le temps et la façon dont je m’identifie à mon passé. Cette impulsion intérieure est le moteur de la pièce : il s’agit de connecter ma mémoire personnelle au processus même de la remémoration, tandis que chaque artiste traite ce thème à sa manière, en apportant ses propres souvenirs et perspectives dans ce paysage ».

We were the future, Meytal Blanaru (c) Laurent Philippe.

Ainsi l’on comprend mieux comment la méthode Feldenkrais, méthode de reconditionnement et de formation neuro-moteur connecte avec le processus créatif chez la jeune artiste. Pour elle la remémoration, est un processus dynamique, les souvenirs ne sont pas figés mais en permanente reconstruction, nos esprits les rejouent sans cesse en les modifiant. De la même façon que nos gestes répétés ne sont jamais totalement identiques mais toujours légèrement altérés. Ainsi un moment fondateur peut constituer l’axe autour duquel toute notre vie va se spiraler. Comment le passé peut-il nous définir au présent et comment pouvons nous le porter dans le futur ? Ce sont ces questions existentielles que Meytal Blanaru porte au plateau dans un dispositif quadri frontal. Le public installé tout autour des danseurs est baigné dans la même lumière, une façon de : « créer un espace partagé comme endroit d’honnêteté possible. » comme elle le confie à Marie Pons dans une très belle interview réalisée pour Ma Culture le 9/04/2018 et intitulée Meytal Blanaru « Travailler l’empreinte du souvenir ».

We Were the Future

 

Conception et chorégraphie Meytal Blanaru. Création et interprétation : Ido Batash, Gabriela Ceceña et Meytal Blanaru. Musique live Benjamin Sauzereau. Dramaturgie Olivier hespel.

En savoir plus sur Meytal Blanaru c’est ici !

Où et quand ?

Mercredi 6 février, de 14h30 à 17h30 super session Fathom High de Meytal Blanaru

Jeudi 7 Février 2019 à 19h30 Le Pacific CDCN Grenoble Auvergne Rhône-Alpes

Et aussi

We were the future, Meytal Blanaru (c) Laurent Philippe.

9 Février 2019 – CDCN Les Hivernales, Avignon

15 Mars 2019 – Le Gymnase CDCN, Roubaix Hauts-de-France

21 Mars 2019 – La Manufacture CDCN, Bordeaux

26 Mars 2019 – Pôle Sud CDCN Strasbourg

9 et 10 Avril 2019 – Studio Le Regard du Cygne, Paris

14 Juin 2019 – Festival June Events, Atelier de Paris CDCN

16 Juin 2019 – La Maison CDCN Uzès

Image de Une, visuel du Pacifique CDCN pour We were the future de Meytal Blanaru tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

Rencontres internationales de danses brésiliennes à Paris

ALMD Prod et  Alex Lima, danseur et professeur de danses brésiliennes depuis plus de 15 ans à Paris, et qui le premier a importé...
Read More