Vaison Danses soutient activement le mouvement des intermittents

Le festival de Vaison Danses a commencé le 11 juillet dernier.

L’organisation du festival a choisi de prendre le taureau par les cornes, concernant la gestion de la situation des intermittents du spectacle : une démarche constructive, qui consiste à sensibiliser le public, tout en mettant en avant la lutte des intermittents.

Le festival ne devrait donc pas souffrir d’annulations en raisons de grèves.

Photo Gia To
Vaison Danses met en avant les intermittents. Eclairage dramatique sur les intermittents sur scène, au début du spectacle « ROBOT! » de Blanca Li, le 18 juillet 2014.
Photo Gia To
Les intermittents sur scène, avant le spectacle « Milonga » de Sidi Larbi Cherkaoui, le 12 juillet 2014.

Quelques chiffres éloquents à propos de ce festival de danse, qui met en valeur un des plus beaux théâtres antiques d’Europe :

15 000 spectateurs répartis sur 7 soirées de spectacle (donc de 2000 à 3000 par soirée). 29 intermittents sur une l’équipe du festival de 67 personnes (presque la moitié, et ce, sans compter les intermittents qui travaillent pour chaque troupe).

Photo Gia To
Au début du spectacle « Ne m’oublies pas » de Philippe Genty, un comédien s’est adressé au public au micro.

Ainsi, en signe de solidarité, toute l’équipe arbore le petit carré rouge de soutien. Avant le début de chaque soirée, tous les intermittents présents montent sur scène pour faire passer le message. Enfin, un feuillet explicatif est glissé dans le programme de la soirée, distribué gratuitement. Voici quelques extraits :

Photo Gia To
De gauche à droite : le programme détaillé de la soirée, le feuillet explicatif sur la situation des intermittents et le programme 2014 du festival.

« LE FESTIVAL DE VAISON DANSES SOUTIENT LE MOUVEMENT DES TECHNICIENS ET ARTISTES DU SPECTACLE

En 2011, ils étaient un peu plus de 250 000 à avoir cotisé au régime de l’intermittence. Car oui, l’intermittence n’a rien à voir avec un merveilleux statut d’artiste, c’est un régime de chômage parmi d’autres. Celles et ceux qui en dépendent cotisent aux caisses de l’UNEDIC (comme tout le monde), et même un peu plus : un salarié « intermittent » reverse 3,8% de son salaire quand un salarié du régime général en reverse 2,4%. »

« Mais dépendre d’un régime ne veut pas forcément dire en toucher de l’argent. Sur 254 394 cotisants au régime de l’intermittence, seuls 108 700 travailleurs du secteur ont été indemnisés à minima une journée. »

_GIA7576
Philippe Genty et Mary Underwood, auteurs du spectacle « Ne m’oublies pas », sur scène avec le carré rouge de soutien.

« Un peu d’histoire… En 1936 est créé un nouveau régime appelé Intermittent à employeurs multiples. Il est spécifiquement pensé pour les techniciens du cinéma et surtout défendu par les producteurs qui n’arrivent pas à trouver du personnel qui acceptent, à l’époque, de travailler sur des périodes courtes et ponctuelles. L’intermittence permet donc à l’origine, à un employeur d’avoir une main d’oeuvre plus flexible en échange d’une certaine protection sociale, pour ceux qui acceptent ces conditions. Donnant / donnant. »

« La question du régime de l’intermittence n’est qu’un arbre que l’on tente d’isoler pour cacher une sombre forêt. En réalité, à un besoin de flexibilité côté employeur répond une précarisation des employés et l’on retombe sur la question de fond posée par l’intermittence dès 1936 : donnant / donnant ? »

 

« L’équipe du festival Vaison Danses

(régisseurs et techniciens lumière, régisseurs et techniciens son,

régisseurs et techniciens plateau, machinistes, costumières,

personnel administratif, personnel d’accueil, …) »

 

Pour en savoir plus :

Site de Vaison Danses : www.vaison-danses.com

Accord du 22 mars 2014 disponible sur : www.unedic.org/actualite/projet-d-accord-sur-l-assurance-chomage-7120

Quelques articles de presse sur le sujet : 

Le monde, 26 juin, analyse du système par le sociologue Pierre Menger.

Le Nouvel Observateur, 5 juin, La crise des intermittents en 6 questions.

 

 

Written By
More from Gia

Love heals all wounds de Lil Buck et Jon Boogz à Vaison Danses

Le 21 juillet dernier, le Festival Vaison Danses nous avait créé l’évènement,...
Read More