Sisyphe heureux en éclat chorégraphique et au plateau

Le troisième volet de Une Trilogie Humaine de François Veyrunes, chorégraphe de la compagnie 47.49, consacrée aux grandes figures mythologiques, (Tendre Achille, Chair Antigone)  Sisyphe heureux, se déploie sur deux territoires bien différents de l’agglomération grenobloise. Sous la forme d’un éclat chorégraphique proposé dans le cadre du projet Culture et Santé porté conjointement par La Rampe-La Ponatière et  l’Hôpital Sud de Grenoble voir ci-dessous :

Et par ailleurs, on pourra voir la pièce dans son entier prochainement à La Rampe, une pièce pour six danseurs qui a reçu un accueil chaleureux lors de sa diffusion à Avignon ou lors de la dernière Biennale de la danse de Lyon. Une pièce puissante et poétique à la fois.

Sisyphe heureux, Cie 47.49 (c) Guy Delahaye

« Sisyphe nous renvoie à une figure héroïque enfermée dans une spirale sans fin. Condamné à pousser son rocher, sa condition est tragique car irréversible. Symbole universel du courage et de l’engagement, ce héros nous invite à accueillir nos destins sans pour autant les subir. Toute la joie silencieuse de Sisyphe se niche t-elle pas à cet endroit ? Avec son rocher, il se sait maître de ses jours.

Seul ou ensemble, faire le pari pour soi-même d’un engagement fraternel sans complaisance.

L’issue n’est-elle pas à “l’intérieur” ? »

« La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d’homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux. »Albert Camus in Le mythe de Sisyphe – folio essais p. 168

Sisyphe heureux

Chorégraphe et univers sonore François Veyrunes. Assistante chorégraphique et dramaturge Christel Brink Przygodda. Créée avec et interprétée par Marie-Julie Debeaulieu, Emily Mézières, Francesca Ziviani, Gaétan Jamard, Jéremy Kouyoumdjian, Sylvère Lamotte. Plasticien et scénographe Philippe Veyrunes. Régisseur général, son et plateau François Baron. Administratrice de production Valérie Joly-Malevergne. Attachée de production Karine Trabucco.

Sisyphe heureux, Cie 47.49 (c) Guy Delahaye

Où et quand ?

Ateliers en mouvement, mardi 27 novembre 14h15 puis 15h30 gymnase niveau 1 (Hôpital Sud de Grenoble)

Éclat chorégraphique proposé par la compagnie dans le hall du CHU (Hôpital Sud de Grenoble) jeudi 29 novembre à 17h30 (entrée libre et gratuite).

Le jeudi 13 décembre à 20h à la Rampe d’Échirolles.

En savoir plus sur la compagnie 47.49 c’est ici !

Image de Une, visuel de Sysiphe heureux, Cie 47.49, François Veyrunes crédit photo Guy Delahaye.

Written By
More from Véronique

Prégnance le terme arrive

Nous vous avons déjà parlé ici de ce projet autour de la...
Read More