Quelques uns le demeurent

Quelques uns demeurent, Alexandre Fandard tous droits réservés.

« Inspirée par la citation de Beckett « Nous naissons tous fous, quelques-uns le demeurent », cette création est la première pièce chorégraphique d’Alexandre Fandard. Ici, le chorégraphe explore une altérité radicale, celle qui est en chacun de nous. Cette pièce au charme obscure et lumineusement poétique nourrit par l’univers Beckettien est une exploration par le corps et l’image des vertiges de la folie, à la fois néant, vide et source incommensurable de création exerçant une étrange fascination. »

Solo engageant par la tension corporelle, la précision du mouvement et sa répétition, par moment quasi compulsive, le corps du danseur est plongé dans un univers sombre où la lumière découpe et parcellise le corps, le mettant à la fois en valeur et en dévoilant l’atomisation, comme si l’être habitant ce corps a perdu son unité. Aux lisières de l’étrangeté de la folie, la puissance physique du danseur ouvre de nouveaux horizons …comme un avant-goût de résilience possible.

Quelques uns le demeurent

Mise en scène, chorégraphie et interprétation Alexandre Fandard – Regard extérieur et assistance à la mise en scène Mélina Lakehal – Création lumières Alexandre Fandard, Mélina Lakehal – Création sonore Noël Rasendrason, Alexandre Fandard – Costumes Gwendolyn Boudon.

En tournée

14/11   –  Festival Shake, CCN La Rochelle– La Rochelle, France
17/11   –  Festival Kalypso – Maison des arts de Créteil, France
 30/11   –  Théâtre Vrijthof – Maastricht, Holland

En savoir plus sur la compagnie AL-Fa c’est ici !

Image de Une, visuel de Quelques uns le demeurent, Alexandre Fandard crédit photo Alexandre Fandard tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

PODIUM !1ère édition

La 10ème édition de [re]connaissance devient la 1ère édition de PODIUM !...
Read More