Lionel Hoche dynamite les mythes grecs

MYTHO OLympus Circus 

La nouvelle création de Lionel Hoche, chorégraphe de la compagnie MéMé BaNjO nous invite à revisiter la mythologie grecque de façon déjantée, adressée au jeune public mais avec une “grande porosité vers le tout public”, la pièce assume les anachronismes, les erreurs voire les mensonges. Les protagonistes de l’histoire, tout comme les dieux antiques de l’Olympe, sont tour à tour puissants, faillibles, pathétiques ou émouvants, des dieux affublés des mêmes passions que les humains avec leurs dérobades, leurs petitesses et parfois leur grandeur. Un miroir de nos sociétés, des postures décalées et une place réservée aux femmes particulière : “Tout cela sous le regard démultiplié de Gaia, sous les auspices de Cassandre, de déités, speakerines ou héroïnes, sorcières, grâces et muses : elles content et décomptent le monde, tissent de fil rouge une tapisserie flamboyante comme autant de Pénélopes universelles, elles sont Zeus(ses) en fait… Apparitions, récurrences, rendez-vous éclairants ou énigmes insolubles. Elles arbitrent et abritent, elles passent et repassent les mystères.”…observant et/ou participant de “L’infini chaos de l’être et du monde…” et pourtant ce que nous montre aussi la pièce c’est que malgré nos diversités nous sommes : “ liés par l’absolue nécessité de co-exister. Pour une cohérence et une harmonie fragile mais fondamentale.” 

MYTHO Olympus Circus, visuels de répétition, Lionel Hoche (c) Cie MéMé BaNjO

Mais dans ce joyeux chaos, comment démêler le vrai du faux ? Impossible, la mythologie se télescope ici avec la mythomanie avec humour, entrain et « popitude » assumée !

MYTHO Olympus Circus est un création jeune public (dès 8 ans) qui pirate la mythologie grecque sur le mode explosif d’un Grand Olympus Circus !

Les récits fondateurs de la culture occidentale volent en éclats et retombent en pièces détachées : morceaux de sandales et de boucliers, de musiques et de bravoure, de tragédies et de farces sont à recomposer dans le puzzle de nos agitations contemporaines.

Dans une série de tableaux chorégraphiques montés en rhapsodie, 5 interprètes (Quentin Baguet, Morgane Bonis, Vincent Delétang, Emilio Urbina et Lionel Hoche) font tomber le masque aux figures de légende, pour en incarner l’irréductible humanité.

MYTHO Olympus Circus, visuels de répétition, Lionel Hoche (c) Cie MéMé BaNjO

Sous forme d’apparitions vidéo, trois héroïnes de la danse contemporaine, Germana Civera, Carlotta Sagna et Elisabeth Schwartz tapent l’incruste dans les toiles de maîtres, percutent les époques, les récits, les symboles, et l’histoire y perd son latin.

Dans ce panthéon en vrac dansent des demi-dieux doux-dingues, qui mélangent allègrement les faits, les gestes et les mémoires, et ne nous aideront pas à démêler le vrai… du mytho.

Chorégraphie : Lionel Hoche et les interprètes de la Cie. Scénographie/Costumes : Lionel Hoche. Vidéo : Simon Frezel. Lumières : Laurent Patissier. Avec : Quentin Baguet, Morgane Bonis, Vincent Delétang, Emilio Urbina et Lionel Hoche.  Et les Apparitions de Germana Civera, Carlotta Sagna et Elisabeth Schwartz. Musiques : Bela Bartok, Claude Debussy, Sergueï Rachmaninov, Maurice Ravel, Jean-Michel Jarre, Anne Pigalle, Shocking Blue.  Production : Compagnie MéMé BaNjO. Coproduction: Stéréolux à Nantes (44), Opéra de Massy (91), Théâtre de Yerres (91) et Théâtre du Blanc-Mesnil (92), le Centre des Arts d’Enghien-les Bains (95).

MYTHO Olympus Circus, visuels de répétition, Lionel Hoche (c) Cie MéMé BaNjO

Où et quand ? 

Dimanche 21 janvier 2024 16h – Stéréolux (Nantes, festival Trajectoires)

Lundi 22 janvier 2024 10h & 15h – Stéréolux (Nantes, festival Trajectoires)

Jeudi 25 janvier 2024 10h & 14h45 – Théâtre du Blanc-Mesnil

Vendredi 1er février 2024 14h – Théâtre de Yerres

Image de Une, visuel de MYTHO OLympus Circus, Lionel Hoche Cie MéMé BaNjO, crédit photo Cie MéMé BaNjO tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

Han Gamjung Memory, aux origines d’Eun Young Lee

Lors d’une répétition publique donnée au Pacifique-CDC, Eun Young Lee, chorégraphe de...
Read More