Hip-Hop don’t stop 2022

La sixième édition du Festival Hip-Hop don’t stop s’installe au cœur de St Martin d’hères et dans des lieux partenaires de l’agglomération grenobloise pendant 3 belles semaines cette année ! Une façon de dépasser l’annulation de l’édition 2021 face à l’épidémie de Covid et d’affirmer la vigueur de la culture Hip-Hop sous toutes ses formes puisque cette année, le festival autour de spectacles et du traditionnel battle s’enrichit d’une exposition photos, d’une conférence et d’une projection cinématographique. La transmission est aussi présente à travers ateliers et masterclass, toujours soutenue par la fidèle compagnie Citadanse pilier du festival. On y retrouve aussi des « parrains » comme Bouba Landrille Tchouda et une belle diversité de propositions qui mixe figures connues du Hip-Hop et jeunes compagnies.

Au programme

26, 27, 28 janvier à 20h, Centre René Proby 

J’ai pas toujours dansé comme ça, Bouba Landrille Tchouda, Cie Malka (c) Fabrice Hernandez.

 J’ai pas toujours dansé comme ça, Cie Malka, Bouba Landrille Tchouda

Un solo de danse intimiste, émouvant et passionnant.

Porté par l’envie de réfléchir à son parcours singulier et multiple, le chorégraphe et danseur Bouba Landrille Tchouda se livre ici comme jamais il ne l’avait fait. Plus qu’un spectacle, il dessine un autoportrait sensible, rythmé par une série de points d’étapes, de regards portés dans le rétroviseur, autant d’espaces où sont ravivés quelques souvenirs du petit garçon arrivé en France, à la Villeneuve de Grenoble le 26 novembre 1985… Un travail puissant mêlant hip-hop, capoeira et danse contemporaine.

Conception, chorégraphie et interprétation, Bouba Landrille Tchouda. Complicité artistique, Nasser Djemaï. Lumière et scénographie, Fabrice Crouzet.

29 janvier à 20h Soirée Hip hop addict, L’Heure Bleue 

Addiction, Junior Bosila, Kalliopi Tarasidou (c) Julianna Ucar.

Addiction, Junior Bosila alias BBoy junior & Kalli Tarasidou 

Plus de gravité ! Plus d’endroit ni d’envers ! Les figures s’enchaînent ! Avec force, souplesse et non sans une certaine élégance, ils nous font perdre le Nord !

Dans ce spectacle, Junior Bosila et sa partenaire Kalli Tarasidou abordent par la danse les différentes étapes que tout individu traverse dans sa lutte face à une dépendance.

Un homme, une femme, tout les oppose et pourtant une addiction commune les a menés jusqu’ici aujourd’hui : la danse. Ces deux dynamismes vont se superposer pour s’élever et se dépasser…

Chorégraphie, Junior Bosila avec Kalliopi Tarasidou et Junior Bosila.

Jeunes en scène 

Saint-Martin-d’Hères en scène met à l’honneur les jeunes talents. Accompagnés par des professionnels, ces artistes en herbe se succéderont sur la scène de L’heure bleue avec virtuosité. Avec la Cie Citadanse.

2 février à 18h Cinéma à Mon Ciné

HAUT ET FORT de Nabil Ayouch 

Un hymne puissant à la liberté d’expression, présenté en compétition officielle au dernier festival de Cannes. Anas, ancien rappeur, est engagé dans un centre culturel d’un quartier populaire de Casablanca. Encouragés par leur nouveau professeur, les jeunes vont tenter de se libérer du poids de certaines traditions pour vivre leur passion et s’exprimer à travers la culture hip-hop…

4 février à 20h, L’Heure Bleue

Fli, Cie Art Move Concept (c) Kao.

FLI, Cie Art Move Concept 

Un spectacle pour les petits qui rêvent en grand et les grands qui souhaitent retrouver l’enfant qui sommeille en eux. Rentrer dans l’univers de Fli, c’est vivre une expérience dansée, mais pas seulement… C’est aussi découvrir le cirque, le mime et des personnages clownesques, tendres et attachants. Pour leur 5e création, Soria Rem et Mehdi Ouachek continuent d’explorer l’univers imaginaire qui leur est propre, cette fois-ci à travers Fli, un personnage lunaire et déjanté. Fli présente la performance physique de ses interprètes, mais surtout l’émotion qui s’en dégage, dans un voyage poétique et émouvant.

Chorégraphie, Soria Rem et Mehdi Ouachek. Danseurs, Jackson Ntcham, Artëm Orlov, Kevin Mischel, Manon Mafrici, Ines Valarcher, Soria Rem et Mehdi Ouachek. Musique Jean du Voyage, augmenté de musiques additionnelles. Conception lumières Jean-Yves Desaint Fuscien.

5 février à 14h30, visite guidée de Street Art, Place Karl Marx, SMH.

L’homme orchestre de Telmo Pipper (c) Andrea Berlese.

Une heure pour découvrir les trois nouvelles œuvres inaugurées lors du dernier Street Art Fest. Prenez le temps d’observer et de comprendre les secrets de L’Homme Orchestre de Telmo Pipper, le poème de Petite Poissone inscrit sur le mur de la médiathèque et No futur…ou pas du collectif Contratak.

8 février à 20h, Amphithéâtre de Pont de Claix

Hip-hop est-ce bien sérieux ? Cie 6e Dimension (c) David Schaffer.

Hip-hop est-ce bien sérieux ? Cie 6e Dimension

« Peace, love, unity, and having fun ! Ça, c’est les valeurs du hip-hop. Ça veut dire que chez

nous tout le monde peut danser. »

Sur scène, cinq danseurs virtuoses retracent l’origine du mouvement hip-hop, ses racines et ses influences, depuis son émergence aux États-Unis dans les années 1970 jusqu’à nos jours. À mi-chemin entre le théâtre et la danse, ce spectacle plein d’humour et de dérision mêle projection d’images d’archives et performance dans une mise en scène décalée et redonne ses lettres de noblesse à une culture souvent méconnue, trop souvent résumée au bitume de la rue par méconnaissance.

Concept et chorégraphie  Séverine Bidaud.Textes Marion Aubert et Séverine Bidaud. Assistante à la chorégraphie Jane-Carole Bidaud. Aide à la mise en scène : Delphine Lacouque. Regard complice Flore Taguiev. Avec  Cynthia Barbier, Séverine Bidaud, Clément James, Blondy Mota-Kisoka, Cault Nzelo. Création lumières et régie générale Esteban Loirat. Son Xavier Bongrand. © David Shaffer. Montage vidéo et création musicale Séverine Bidaud.

9 février à 20h, L’Heure Bleue

Isthme, Bagarres, Collectif Marthe©Julie Cherki.

ISTHME, Collectif Marthe- Cie Nextape & Noé Chapsal- L’Oreille en friche 

Joué pour la première fois, ce spectacle brise les frontières entre les genres et les disciplines ! À la fois ambitieux et novateur, le projet Marthe mêle musique improvisée, jazz, dessin et vidéo en temps réel. Florent Briqué et Alexis Moutzouris s’associent au danseur et chorégraphe de hip-hop Noé Chapsal pour une nouvelle création musicale et dansée. Un spectacle pluridisciplinaire et en réalité augmentée grâce à une application mobile dédiée. On se laisse embarquer dans la maison d’à côté, on y découvre cette douce chaleur de vivre revigorante et requinquante, souvent trop engloutie par la frénésie quotidienne, on déguste le plat de l’un, on savoure l’assiette de l’autre, et surtout, on mange avec les mains. Ou peut-être sur les mains…

Trompette Florent Briqué, saxophone, clarinette Alexis Moutzouris, guitare basse  Lucas Territo. Batterie  Damien Bernard. Chorégraphie Noé Chapsal. Danseurs Noé Chapsal, Liesbeth Kiebooms et Geoffrey Durochat.

10 février à 20h à La Rampe 

Queen blood, Ousmane Sy, Paradox-Sal ©Laurent Philippe.

Queen blood, Ousmane SY- Groupe Paradox-sal

Spectacle électrisant avec un crew 100% féminin ! Ousmane Sy a développé un style inimitable, l’Afro House Spirit, empreint de l’héritage des danses traditionnelles africaines et antillaises. Avec Queen Blood, il réunit sept danseuses d’exception dans un ballet urbain puissant et plonge dans l’histoire de chacune pour interroger la notion de féminité, assumée ou subie. Loin des artifices et des stéréotypes, les interprètes donnent à voir une forme de maturité et nous offrent un spectacle généreux, d’une grande énergie, entre esprit de conquête et grâce, à l’image de son grand chorégraphe, brutalement décédé fin 2020.

Chorégraphie  Ousmane Sy. Assistante à la chorégraphie Odile Lacides. Danseuses (en alternance) Allauné Blegbo, Megan Deprez, Valentina Dragotta, Dominique Elenga, Nadia Gabrieli-Kalati, Linda Hayford, Nadiah Idris, Anaïs Imbert-Cléry, Odile Lacides, Cynthia Lacordelle, Mwendwa Marchand, Audrey Minko et Stéphanie Paruta. Lumières Xavier Lescat. Son et arrangements Adrien Kanter. Costumes Hasnaa Smini.

12 février à 20h, L’Heure Bleue

Battle, HHDS (c) DR.

BATTLE

Deux objectifs : battre les adversaires et enthousiasmer le public !

24 artistes reconnus et titrés dans le circuit “Breaking” sont invités pour un battle 3 contre 3. Venus des quatre coins de l’hexagone, les compétiteurs s’affrontent sur le plateau de L’heure bleue, dans une ambiance festive. Fair-play et spontanés, ils se défieront sur un set musical mixé en direct, sous le regard d’un jury professionnel.

Avec la participation de  MC : Youval, Division-Alpha, Paris. DJ Goodka, Goodka-Records, Grenoble. Jury : B-boy Abdel, Blacklist,Lille. B-girl San Andrea, Rockerz Delight Kru, Montpellier. B-boy Yamine, Flying-Step, Berlin. 

13 février 14h, conférence, espace René Proby

Le Breaking, de la rue aux Jeux Olympiques : un art avant tout ! 

C’est une danse qui impressionne souvent par la performance physique de certaines figures : le breaking est un des piliers de la culture hip-hop depuis les origines. B-boy, B-girl et entraîneurs seront là pour débattre et retracer les grandes étapes de cette discipline, depuis les premières battles, en bas d’ immeubles, jusqu’à l’inscription aux prochains JO de Paris 2024.

Avec la participation de : Youval Ifergane – Division Alpha. Bouba Landrille Tchouda – compagnie Malka. Hachemi Manaa – compagnie Citadanse. Andréa Mondoloni – équipe de France, vice Championne du monde 2019. Abdel Moustapha – entraîneur de l’équipe de France. 

Et aussi 

Une exposition photos de Pascale Cholette du 26 janvier au 12 février à L’Heure Bleue, des ateliers de pratique dès 6 ans avec la Cie Citadanse, le 29 janvier et le 9 février, le 13 février à l’espace Henri Barbusse de SMH, une masterclass breaking de 10h30 à 12h, et bien d’autres choses, tout savoir c’est ici !

Où et quand ?

Festival Hip-Hop don’t stop du 26 janvier au 13 février 2022 à Saint Martin d’Hères et dans d’autres lieux de l’agglomération grenobloise.

Image de Une, visuel du Festival Hip-Hop don’t stop 2022 tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

Molten, nouvelle création de la Beaver Dance Company

Lorsque Edouard Hue annonce une nouvelle création, on commence à sentir l’excitation...
Read More