Festival Montpellier danse 2015

 

La 35ème édition du festival de danse de Montpellier ouvre ses portes le 24 juin prochain et se propose de faire vibrer la métropole jusqu’au 9 juillet 2015 en accueillant, comme à l’accoutumée, artistes de renommée internationale et jeunes chorégraphes plein de promesses.

Visuel  Festival Montpellier danse 2015, tous droits réservés.
Visuel Festival Montpellier danse 2015, tous droits réservés.

Approuvé par les politiques, la ministre Fleur Pellerin en tête, le projet mené par Montpellier danse pour cette année 2015, reste tout à fait ambitieux par sa programmation, l’irrigation des territoires régionaux et le développement d’actions et de spectacles gratuits pendant le temps du festival. Une nouvelle politique tarifaire est par ailleurs mise en place afin d’abonder et de diversifier le public alors que l’exigence de qualité et de découverte artistique est maintenue.

Extremalism, Emio Greco, Pieter C.Scholten(c)_Alwin_Poiana.jpg
Extremalism, Emio Greco, Pieter C.Scholten, Ballet National de Marseille/ ICKamsterdam (c)_Alwin_Poiana.jpg

 

Un tissage multicolore

Jean-Paul Montanari , programmateur du festival, invite 20 chorégraphes venant de 13 pays différents : (Canada, Colombie, États-Unis, France, Italie, Allemagne, Belgique, Grande-Bretagne,Espagne, Pays-Bas, Israël, Maroc, Turquie). Parmi eux des maîtres reconnus, Anne Teresa de Keersmaeker, Ohad Naharin, de grands noms comme Emio Greco, Maguy Marin, et de nouvelles pépites qu’il défend comme Bouchra Ouizguen ou Phia Ménard.  Pas de fil conducteur pour cette programmation mais un tissage intelligent et coloré qu’il assume : « Un festival, c’est une étoffe que l’on tisse avec plusieurs fils de couleurs différentes. C’est la manière que l’on a de tresser qui dessine un ensemble. »

 

Golden Hours, Anne Teresa de Keersmaeker(c)_Anne Van_Aerschot
Golden Hours, Anne Teresa de Keersmaeker(c)Anne Van Aerschot.

Ce choix très ouvert qui mêle plusieurs techniques de danse et des approches chorégraphiques très différentes offre 14 créations au public. Une aubaine pour suivre l’évolution de chorégraphes emblématiques, ceux dont la carrière s’affirme et pour découvrir les explorations des plus aventureux : Ballet National de Marseille, Emio Greco et Pieter C. Scholten, Israël Galvan et Akram Khan, Batsheva Dance Company, Ohad Naharin, Farruquito, Anne Teresa de Keersmaeker, Christian Rizzo, Maguy Marin, Raimund Hoghe, Bouchra Ouizguen, Trajal Harrell, Phia Ménard, David Wampach, Rachid Ouramdane, Va Wölfl, Benoît Lachambre et Fabrice Ramalingom, Luis Garay.

Voir le programme complet des spectacles.

Ottof, Bouchra Ouizguen(c)Eric Wurtz.
Ottof, Bouchra Ouizguen(c)Eric Wurtz.

La danse hors les murs et dans les territoires

Outre la diffusion des spectacles dans les nombreux lieux dédiés qu’offre l’agglomération, Montpellier danse s’attache à porter la danse dans la rue et dans des communes plus rurales. Cette année, ce sont Emio Greco et Pieter C. Scholten, nouvellement nommés à la tête du Ballet National de Marseille qui investiront 5  communes de la métropole.  Deux spectacles seront proposés : De Soprano’s (extraits) par  six danseurs d’ICKamsterdam  à  Juvignac, Place du Soleil – Samedi 27 juin a 11h et à Jacou, Parc Bocaud – Samedi 27 juin a 19h. Le Corps du Ballet national de Marseille (extraits) avec six danseurs du Ballet national de Marseille à Castelnau-le-Lez, Place de l’Europe – Dimanche 28 juin a 11h, Saint-Georges-d’Orques, Parc Courty – Dimanche 28 juin a 19h, Saint-Drézéry, Parc du Chateau – Lundi 29 juin a 19h.

Bit, Maguy Marin(c)Ph.Grappe.
Bit, Maguy Marin(c)Ph.Grappe.

Vivez le Festival

Le Festival c’est aussi un très grand nombre d’événements gratuits (275 en 2014 !) proposés un peu partout  pendant le festival :  des projections  notamment : Rain, chorégraphie: Anne Teresa de Keersmaeker, réalisation: Olivia Rochette, Gérard-Jan Claes.

Sakinan_3_(c)_Marc_Domage.jpg
Sakinan, Christian Rizzo(c)Marc Domage.

« En 2011, Rain est la première pièce d’Anne Teresa de Keersmaeker à entrer au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. Sous le regard attentif d‘Olivia Rochette et Gérard-Jan Claes, les danseurs de Rosas transmettent la chorégraphie à ceux choisis parmi la troupe pour cette aventure. »

Urge, David Wampach(c)Martin Colombet.
Urge, David Wampach(c)Martin Colombet.

Et aussi des rencontres, expositions, studios ouverts, ateliers, apéros-débats, concours,  etc.

Pinacenda, Farruquito(c)DR
Pinacenda, Farruquito(c)DR

Et toujours les grandes leçons de danse données gratuitement dans différents lieux de l’agglomération par les chorégraphes invités :

« Pour participer, munissez-vous de chaussures confortables, de votre curiosité et de votre envie de danser et laissez-vous guider par les chorégraphes du festival ou leurs danseurs qui vous emmèneront, l’espace d’une heure, dans un grand mouvement de danse.Les dates et les horaires pouvant évoluer, inscrivez-vous à la newsletter du 35e Festival pour vous tenir informés ou suivez-nous sur les réseaux sociaux (facebook, twitter). »

Tenir le temps, Rachid Ouramdane(c)LA.
Tenir le temps, Rachid Ouramdane(c)LA.

Infos pratiques : le plan des lieux de spectacles/la billetterie en ligne

Image de Une, Belle d’Hier, Phia Ménard crédit photo Jean-Luc Beaujault.

Written By
More from Véronique

Le Collectif Ès tient bon la Rampe

En cette rentrée 2019, les projets s’annoncent dans les structures et c’est...
Read More