Festival Echo au Musée dauphinois

Après avoir créé et développé le festival Beauregard de 2011 à 2018, la compagnie Apart de Jérémy Silvetti et Yannick Siméon poursuit l’aventure à travers le festival Echo qui change de lieu et s’invite au Musée dauphinois de Grenoble.

Les intentions et les motivations des deux artistes restent les mêmes, promouvoir de jeunes chorégraphes à travers des esthétiques diverses et une exigence artistique forte, deux soirées de spectacles accueillant 6 compagnies et une série de masterclasses proposées par certains invités. À noter que Beauregard et Echo ont servis de tremplin à des compagnies et des artistes qui aujourd’hui sont reconnus sur la scène nationale.

Vendredi 28 juin

Jeune Ballet Désoblique, La colère

Nous avons tous été, en ville, les spectateurs d’une mémorable dispute pour une place de parking ou un mot de travers… Celles-ci retombent souvent naturellement, mais se transforment aussi parfois en bagarre, ou les coups pleuvent à la place des mots, chargés d’une énergie désordonnée. Tout, dans la création de La Colère, est prétexte à la recherche du mouvement et à la composition chorégraphique. De l’observation de nos propres gestes et bruits signifiant l’agacement, à l’écriture automatique autour de tout ce qui nous excède, à la transformation de ces écrits en actions et en mots chuchotés, parlés ou criés, à la recherche d’une danse énervée, excédée, changeant de couleurs comme de propos, incohérente et électrique à souhait.

Chorégraphie/Nathalie Pernette/ Interprétation/Louise Bailly/Eleonora Battaglia/Siaska Chareyre/Tiphanie Gallo Marchiando/Anaïs Martinet/ Clémence Peytoureau/Eulalie Rambaud

Cie Marbelle La liberté aime-t-elle la poule ?

La liberté aime-t-elle la poule ? Cie Marbelle tous droits réservés.

On se questionne sur la frontière entre l’éducation et l’influence sociale. Quel est l’impact de cette pression sociale sur la construction personnelle de l’Homme ? Qu’engendrent les pressions sociales sur la représentation de soi en temps qu’individu, perdu dans la foule? Comment cela influe t’il sur nos choix ? La poule, animal ayant trop longtemps évolué en captivité en a oublié sa capacité à voler. Néanmoins, dans la basse cour, elle mène une vie bien organisée, tous ses besoins s’en trouvent comblés… Et si une envie de liberté venait à tout faire battre de l’aile ?

Chorégraphie Annabelle Maussion, Margot Rubio, Pauline Sarrazin. Interprétation Jérôme Albert, Corentin Cronier, Annabelle Maussion, Margot Rubio, Pauline Sarrazin.

Cie Kay Bailamos ? Bal Participatif

Teaser Bailamos ? – Ximena Figueroa / Nicolas Diguet from Compagnie Kay on Vimeo.

 

Bailamos ? est une invitation à danser. Il relie danse de la scène et danse populaire par des moteurs communs que sont le désir de danser, l’enivrement par le rythme, par une atmosphère qui nous dépasse, le plaisir d’interpréter ainsi que de partager une expérience sensible commune. Il crée un pont direct entre ́ regarder la danse et pratiquer la danse et éveille le désir qu’elle peut susciter en tout un chacun. C’est une invitation à renouer avec l’émotion de danser, cette joie consubstantielle à l’être.

Chorégraphie Xiména Figueroa, Nicolas Diguet. Interprétation Xiména Figueroa, Nicolas Diguet.

 

Samedi 29 juin

Area Jeune Ballet SAM

SAM, Area Jeune Ballet ® jpmarcon.

SAM fait référence au « sam » (point de départ dans la musique indienne) ou au concept du « samsāra » (roue de la vie ou migration en sanskrit). Dans cette proposition chorégraphique, Jose Agudo explore le concept de passage, de cycles. Il s’inspire de diverses traditions, de l’Inde à l’Afrique, qu’il transpose dans un contexte contemporain. Dans une atmosphère de rituels et de célébration, la pièce nous emmène jusqu’aux origines ancestrales de l’homme…

Chorégraphie José Agudo. Interprétation Chiara Alessandro, Rachel Brookes-Bent, Federica Casadei, Julie Caspurro, Elena Cattardico, Tiphaine Cointard, Chloé Fagot, Lysie Loho, Ludovica Lupi, Georgia Cuerpo.

Cie Surya B AIME

 

Compagnie Surya B – AiME – Lincoln Center – New York – January 2017 from Laurent Berthomieux on Vimeo.

« Ressentir l’amour » « La pièce met en scène cet élan, puisé dans ma vie. Je souhaite dévoiler mes tiraillements intérieurs, exprimer la volonté que je porte pour protéger mon personnage, pour, au bout du compte, mettre en lumière ce qu’il y a derrière la souffrance, ce qui est l’énergie de la vie : l’amour. Révéler cette sensation que, malgré tout, l’amour a toujours été. »

Chorégraphie Surya Berthomieux. Interprétation Surya Berthomieux.

Cie Lætitia Arnaud Extinction des feux

Extinction des feux, Cie Laetitia Arnaud (c) Louise Mu.

C’est une création chorégraphique traitant de la maladie d’Alzheimer, puis sublimée en réflexion sur la complexité de l’être humain et du rapport corps-esprit dans un processus dégénératif. Car c’est de cela dont-il est ici question : la dégénérescence des cerveaux comme des corps. Une désagrégation progressive et irréversible. Une mémoire qui s’envole et qui rend encore plus indispensable l’importance de se rappeler l’être à part entière que fut la personne atteinte avant la maladie.

Chorégraphie Lætitia Arnaud. Interprétation Clara Protar, Pauline Sarrazin, Aurélien Bednarek, Kevin Franc. Musique Julien Arnaud.

Et aussi  Masterclasses

Compagnie Marbelle le samedi 29 juin de 11h à 13h

La Cie Marbelle porte un regard curieux sur le monde qui l’entoure et les relations entre les individus. Comment ce regard se traduit-il dans le corps ? Grâce à trois axes de travail : l’écoute, la physicalité et l’intention, la Cie Marbelle propose de découvrir son univers pétillant au travers de différents exercices influencés par la danse, le yoga ou encore le théâtre.

Compagnie KAY Samedi 29 juin de 14h à 16h

Compagnie  Surya B le dimanche 30 juin de 11h à 13h

Compagnie Laetitia Arnaud le dimanche 30 juin de 14h à 16h

La Cie Lætitia Arnaud vous invite à découvrir son travail autour du contact des corps, l’appropriation d’un mouvement à proximité des autres, une danse en répercussion à ce qui se passe autour de soi, une symphonie de question-réponse, la fusion des corps, une danse groupée.

Niveau intermédiaire. Inscription : teteatete@festivalecho.com

Où et quand ?

Festival Echo le vendredi 28 et le samedi 29 juin à 21h00 (prévoir d’arriver à 20h30) au Musée Dauphinois, Montée de Chalemeont, Grenoble.

Masterclasses les 29 et 30 Juin dans la Chapelle du Musée Dauphinois Horaire : de 11H00 à 13H00 / de 14H00 à 16H00 Tarifs : Plein tarif 12 euros / Pass Journée 20 euros / Pass Week-end 40 euros

Image de Une visuel du festival Echo 2019 tous droits réservés.

 

Written By
More from Véronique

La Mangrove en Avignon

La compagnie La Mangrove créée par le chorégraphe Hubert Petit-Phar sera présente...
Read More