Festival d’Avignon on y danse aussi !

 

La 69ème édition du Festival d’Avignon se tiendra du 4 au 25 juillet 2015 !

Le Festival d’Avignon fait partie du panorama culturel français pour ne pas dire international puisque le In propose chaque année entre 30 et 50 spectacles différents donnant lieu à 300 représentations environ pendant trois semaines, et que le festival Off  accueille plus de 1 000 compagnies qui se produisent de leur propre initiative dans une centaine de lieux à travers la ville, transformant Avignon en un bouillonnant espace de diffusion de la culture.

barbarians__c__hofesh_shechter_company_photo_jake_walters
Barbarians, Hofesh Shechter company photo Jake Walters

La programmation du In propose bien sûr du théâtre, de la musique, du cinéma, de la littérature mais aussi de la danse, artistes reconnus ou montants de la scène chorégraphique internationale.

 

Le Bal du Cerclelise_fitteduval
Le Bal du Cercle, Fatou Cissé photo Elise Fitteduval

Cette année 7 chorégraphes sont invités à Avignon :

Dès le 4 juillet, on pourra assister à la nouvelle création d’ Emmanuelle Vo-Dinh, Tombouctou, Déjà vu, il faudra attendre le 12 juillet pour voir les Barbarians d’Hofesh Shechter et à partir de cette date les pièces chorégraphiques vont s’enchaîner, Jamais assez de Fabrice Lambert le 13, A mon seul désir Gaëlle Bourges le 14, Monument O, Hanté par la guerre (1913-2013) d’Eszter Salamon le 15 juillet, Le Bal du Cercle de Fatou Cissé le 16 juillet, l’ambitieuse création d’Angelin Preljocaj, Retour à Berratham sur un texte de Laurent Mauvignier et décors d’Adel Abdessemed, le 17 juillet.

Tous ces spectacles sont donnés pendant plusieurs jours, le planning complet est disponible sur le site du Festival.

 

Jamais assez, Fabrice Lambert photo Bruno Moinard.
Jamais assez, Fabrice Lambert photo Bruno Moinard.

 

Pour les spectacles de danse du Festival Off, cette année  58 spectacles de danse et 30 spectacles de danse-Théâtre, avec la continuité du projet Avignon à la catalane soutenu par l’Institut Ramon Llull et  dont l’édition 2014 avait rencontré un  franc succès, il s’agit pour  cet organisme public chargé par le gouvernement de la Catalogne et par la mairie de Barcelone de promouvoir la langue et la culture catalane à l’international. Cette année Roser López Espinosa, une figure majeure de la nouvelle génération de chorégraphes catalans propose sa nouvelle création Lowland, une véritable invitation au voyage.

alfred_mauve_photography_dance_lowland_roser_lopez_espinosa_dead_bird
Lowland, Roser Lopez Espinosa (c) Alfred Mauve.

Retenons aussi Simon Mayer et son SunBengSitting, ou Singapore/Nouakchott (Going nowhere de Frank Micheletti, Palimpseste 1 de Michèle Noiret, Flat/Grand délit de Yann Lheureux…

SimonMayer_SunBengSitting_75cFlorianRainer
SimonMayer, SunBengSitting (c) Florian Rainer.

Ou le trio féminin de la compagnie Daruma, avec Ici et là que l’on pourra voir au théâtre Golovine entre le 5 et le 24 juillet à 12h30, relâche les 9, 15 et 21 juillet. Bref une programmation riche et belle qui montre la diversité de la chorégraphie actuelle.

Ici et là, Cie Daruma crédit photo Jean-Paul Fermet.
Ici et là, Cie Daruma crédit photo Jean-Paul Fermet.

Plus d’informations et réservations

Image de Une, Monument O, Hanté par la guerre (1913-2013) d’Eszter Salamon photo Ursula Kaufmann.

Written By
More from Véronique

Nouvelle rentrée en mouvements pour Royaumont

Comme chaque année l’Abbaye et la fondation Royaumont proposent concerts et spectacles...
Read More