Changement de lieu pour l’association PePau – Compagnie Pedro Pauwels

Après presque une décennie passée à Limoges, la compagnie s’implante à Montauban chef-lieu du Tarn-et-Garonne. L’Occitanie accueille ainsi une nouvelle compagnie riche d’un important répertoire puisque depuis sa création en novembre 1990, la compagnie de Pedro Pauwels compte pas moins d’une quarantaine de pièces. Répertoire joué en Eurasie, Afrique, Amérique et Océanie où se distinguent des pièces conçues pour le Ballet du Rhin, le Ballet de l’Opéra de Limoges, l’Opéra-Théâtre de Massy, le Conservatoire National Supérieur de Danse de Paris ou encore la danseuse étoile Marie-Claude Pietragalla.

L’action de la compagnie s’est aussi développée autour de nombreuses actions d’éducation artistique tels un programme de danse en milieu scolaire – qui donna lieu chaque année au Festival Petits Pas en Limousin – et des rendez-vous réguliers du groupe de danseurs amateurs Présence’s pour des entraînements et des performances. Sans oublier l’ambitieuse Biennale nationale de la photographie de danse dont la première édition eut lieu en 2013. Ainsi Montauban après avoir accueilli Andy Degroat entre 1997 et 2001 se prépare à la venue d’un nouveau chorégraphe d’envergure internationale dès septembre 2018.

Portrait de Pedro Pauwels (c) Dominique Bodécot.

« Pedro Pauwels né en Belgique, a suivi ses premiers cours de danse à l’École Renate Peter de Bruxelles, puis se forme au Centre de danse international Rosella Hightower à Cannes. Il en intègre son Jeune Ballet international où il travaille un répertoire contemporain et y rencontre de grands noms de la danse tels Dominique Bagouet, Mathilde Monnier, Peter Goss … Interprète de Karine Saporta et surtout d’Odile Duboc, il crée en 1990 sa propre compagnie Pedro Pauwels. Parmi la quarantaine de créations qui tournera dans le monde entier, Sous la peau (1994), Cygn etc … (2000), Spectres (2003), Sors (2013), Sens (2008) ou encore Sur le corps du monde (2010) feront date. »

Pour fêter son arrivée dans la ville occitane, la compagnie organise de nombreux événements

Bal moderne le dimanche 16 septembre 16h30 Maison de la Culture Ancien Collège – Montauban

À l’occasion de la 35ème édition des Journées du Patrimoine, la compagnie Pedro Pauwels organise un bal moderne. Commandé par la Ville de Montauban, le bal moderne imaginé par Pedro Pauwels rendra hommage aux danses traditionnelles européennes au son de l’Hymne à la joie, poème de Friedrich von Schiller écrit en 1785 et surtout finale du quatrième et dernier mouvement de la 9e Symphonie de Beethoven, devenu hymne officiel de l’Union européenne.

Imaginé en 1993 par Michel Reilhac dans le Grand Foyer du théâtre national de Chaillot, le Bal Moderne n’a cessé de faire des émules. En voici le principe: vous venez au bal, un artiste chorégraphe vous apprend une danse assez simple à retenir et à exécuter et à la fin de cette session toutes les personnes réunies pour ce Bal dansent cette chorégraphie ensemble.

Information pratique CIAP – Ancien Collège 2, rue du collège 82000 Montauban

Les danses en vitrine : exposition de photos et performances dansées dans le centre ville de Montauban

Exposition du 24 au 29 septembre 2018 dans les vitrines des commerçants du centre-ville et circuits de performances dansées en écho à l’exposition le samedi 29 septembre.

Evénement réalisé par  des danseurs de laCompagnie Pedro Pauwels, le Conservatoire de Montauban et des étudiants du département danse de l’université du Mirail à Toulouse.

Cygn etc…, Pedro Pauwels (c) Jean Gros-Abadie.

Spectacle le 2 octobre à 19h au Théâtre Olympe de Gouges, reprise de Cygne etc … pièce-phare du répertoire de la compagnie, créée en 2000.

« La Mort du cygne, chorégraphié par le russe Michel Folkine en 1905, n’avait jamais été repris. Un siècle plus tard, Pedro Pauwels a décidé d’interpréter ce mythe de la danse mais en changeant les données ! Il a demandé à huit chorégraphes-femmes dont l’oeuvre, l’univers, la philosophie l’intéressaient et avec lesquelles il avait envie de travailler, de créer une chorégraphie sur ce thème. L’interprète initiale – Ana Pavlova – représentait la féminité à l’état pur. Pedro Pauwels, en reprenant cette danse, questionne donc l’identité féminine et masculine en chacun de nous. Selon lui, “il s’agit pour le danseur interprète de s’imprégner de l’univers très divers de chacune des chorégraphes, l’enjeu étant alors de créer un pont entre notre patrimoine et la création contemporaine. Un corps d’homme et une danse mythique sont les deux matériaux uniques de cette création, vue à travers le regard de femmes qui révèlent ainsi leur essence, leur écriture, leur signature”. »

Conception et interprétation : Pedro Pauwels Collaboration artistique : Anne-Marie Raynaud Chorégraphes : Anne-Marie Raynaud, Odile Duboc, Carolyn Carlson, Françoise Dupuy, Elsa Wolliaston, Wilfride Piollet, Patricia Karagozian, Zaza Disdier. Création lumière : Evelyne Rubert Musique : Camille Saint-Saens Création costume : Marie-Christine Franc.

Enfin, Pedro Pauwels organisera fin mai la 4ème édition de la Biennale nationale de la photographie de danse (pour la première fois en collaboration avec la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image d’Angoulême) qui se tiendra du 31 mai au 2 juin 2019 prochains à Montauban. Le thème choisi étant : Danse et bande dessinée !

Infos pratiques

Office du tourisme de Montauban 05 63 63 60 60

Théâtre Olympe de Gouges 4 Place Lefranc de Pompignan 82000 Montauban 05 63 21 02 40

Image de Une, visuel d’un solo de Pedro Pauwels tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

Festival Signes d’automne 2019

Comme chaque année le studio le Regard du Cygne nous offre son...
Read More