CDC/Art Danse Bourgogne, le Festival

BrunoPradet®Michel_Froment
L’homme d’habitude, BrunoPradet, Cie Vilcanota et les Blaireaux de RAVEL®Michel Froment.

Une belle équipe œuvre autour du Festival Art Danse Bourgogne, créé en 1988 (année de la danse !) par des bénévoles jusqu’en 2000, dirigé par Marie Jo Gros puis par Jérôme Franc nommé à la tête d’Art Danse en 2008 avant que la structure soit labélisée Centre de Développement Chorégraphique par le Ministère de la Culture et de la Communication, en 2010. Jérôme Franc et Jenny Biron responsable de l’action culturelle et de la communication, nous ont parlé avec passion du festival et des actions qu’ils mènent autour de l’événement.

Depuis plusieurs années, le Festival se concentre sur une quinzaine de jours, fin janvier. Cette année, il se déroulera du 15 janvier au 1er février 2016 et sera accueilli dans les salles des partenaires que sont l’Opéra de Dijon, l’Atheneum, le Théâtre Mansart et le Théâtre Dijon Bourgogne. Élargissement cette année avec Chenôve et Mâcon qui accueilleront des spectacles en dehors des traditionnels lieux de diffusion dijonnais.

 

MitiaFedotenko┬®SylvieVeyrunes
Sonata Hamlet, Mitia Fedotenko®Sylvie Veyrunes

Lieux du festival 2016

Le Cédre, 7 rue Anatole France, Chenôve/Salle Jacques Fornier –CDN 30 rue d’Ahuy , Dijon/Le Théâtre scène nationale, 1511 avenue Charles de Gaulle, Mâcon/Le Consortium, 37 rue de Longvic, Dijon/Opéra de Dijon Auditorium, 11 bd de Verdun/Grand Théâtre, Place du Théâtre, Dijon/Théâtre Mansart / CROUS 94 bd Mansart, Dijon/Atheneum, Esplanade Erasme, Dijon.

Après avoir proposé une programmation orientée sur la figure du solo, Jérôme Franc a décidé depuis 2015 de recentrer le Festival sur des pièces de groupes, essentiellement. Ainsi, parmi les 11 spectacles proposés, 7 pièces de groupe contre 3 solos cette année.

 

AudeLachaise(c)sarah oyserman
En souvenir de l’indien, Aude Lachaise(c)Sarah Oyserman.

La ligne artistique suivie par le directeur est d’accompagner des parcours de chorégraphe et donc de réinviter des artistes, parmi eux cette année Michel Schweizer, Georges Appaix, Aude Lachaise, Emmanuelle Vo-Dinh, Gaetano Battezzato et Tatiana Julien, sont des habitués, alors que l’événement s’ouvre aussi à des chorégraphes encore jamais accueillis dans le cadre du Festival comme Bruno Pradet, Mitia Fedotenko, Erika Zueneli, le groupe Lolita ou Christian Ubl. Un heureux  mélange entre artistes suivis et découvertes propices à surprendre le public. Une politique de programmation qui cherche à fidéliser son public tout en l’enrichissant d’autres propositions venant attirer de nouveaux spectateurs.

GeorgesAppaix┬®PascaleHugonet
Vers un protocole de conversation, Georges Appaix┬®Pascale Hugonet.

Programme du festival

Vendredi 15 janvier, 20h, Le Cèdre, Chenôve : L’homme d’habitude, Cie Vilcanota & Les Blérots de R.A.V.E.L., un concert de danse déconcertant.

Mardi 19 janvier, 20h, Salle Jacques Fornier / CDN : Sonata Hamlet Mitia Fedotenko, mise en corps d’un texte et rencontre musicale.

 Mercredi 20 janvier, 20h, Théâtre Mansart / CROUS de Dijon : En souvenir de l’indien, Aude Lachaise, hommage et mise en abîme autour de la figure du chorégraphe. Rencontre à l’issue du spectacle.

 

Erika Zueneli┬®Guillaume Deman
Tant’amati, Erika Zueneli┬®Guillaume Deman

Jeudi 21 janvier, 20h, Atheneum, Dijon : Vers un protocole de conversation ? Georges Appaix, l’un danse l’autre parle ou l’inverse et de quoi s’agit-il ?

Vendredi 22 janvier, 20h, Salle Jacques Fornier / CDN : Tant’amati Erika Zueneli, un couple peut-être ou pas …

 

MichelSchweizer┬®Fre╠üde╠üric Desmesure
Cartel, Michel Schweizer┬®Frédéric Desmesure.

 

Lundi 25 janvier, 20h, Auditorium (entrée des artistes), Dijon : Cartel, Michel Schweizer, après avoir été une étoile comment rejoindre « les conditions héroïques de l’homme ordinaire » ?

Mardi 26 janvier, 20h,  Le Théâtre, Scène nationale de Mâcon : Tombouctou déjà-vu, Emmanuelle Vo Dinh, scénographie désarmante pour performers hallucinés.

Mercredi 27 janvier, 20h,  Théâtre Mansart / CROUS de Dijon : Tout va bien Gaetano Battezzato, solo autour de la figure du clown. Rencontre à l’issue du spectacle.

 

Tombouctou déjà vu╠Ç-vu┬®Laurent Philippe
Tombouctou déjà vu, Emmanuelle Vo Dinh┬®Laurent Philippe

Jeudi 28 janvier, 20h,  Atheneum, Dijon : Ruines Tatiana Julien, solo chorégraphique et théâtral. Rencontre à l’issue du spectacle.

Vendredi 29 janvier, 20h  Auditorium (entrée des artistes) : Qui a tué Lolita ? Groupe Lolita, reprise d’un spectacle créé il y a 30 ans par les mêmes interprètes.

Lundi 1er février, 20h   Grand Théâtre, Dijon : Shake it out, Christian Ubl, une relecture du folklore identitaire très personnelle. Rencontre à l’issue du spectacle.

 

GaetanoBattezzato┬®Herve╠üDuperron.
Tout va bien, GaetanoBattezzato┬®Hervé Duperron.

Autour du festival…

… des conférences, des ateliers ou stage :

Avec Emilie Cornillot de la cie Affari Esteri, le samedi 16 janvier de 10h à 13h et de 14h à 17h au CRR de Dijon. Emilie Cornillot propose aux amateurs de découvrir le travail de la Cie Affari Esteri à travers un stage d’initiation à la danse contemporaine.
(Public > tous niveaux – Tarif 1 €/h soit 6 € la journée)

Ruines, TatianaJulien┬®NinaFloreHernandez.
Ruines, TatianaJulien┬®NinaFloreHernandez.

Avec Tatiana Julien de la cie C’Interscribo,  le vendredi 29 janvier de 18h30 à 21h – SUAPS de Dijon  adressé aux séniors, avec ou sans expérience, cet atelier est l’occasion de découvrir l’univers de Tatiana Julien. L’attention sera portée sur l’imaginaire lié au spectacle Ruines : marcher dans une maison abandonnée, courir au beau milieu d’un champ de bataille… (Public > seniors, tous niveaux – Tarif 3 €)

Tatiana Julien proposera un autre atelier le samedi 30 janvier de 10h à 13h et de 14h à 17h – SUAPS de Dijon. Cet atelier est une invitation à danser avec sa fragilité, sa simplicité. Les participants travailleront en écho des photographies de Francesca Woodman qui développe un travail sur le désir de disparition. (Public > tous niveaux – Tarif 1 €/h soit 6 € la journée)

GroupeLolita┬®ArnaudSauer
Qui a tué Lolita ? GroupeLolita┬®ArnaudSauer

Un stage avec  Cyril Geeroms/ Cie Sui Generis le samedi 23 janvier de 11h à 13h et de 14h à 17h à Mâcon, Scène nationale. Ce stage, mené par Cyril Geeroms, sera l’occasion de découvrir les grandes lignes du spectacle Tombouctou déjà-vu d’Emmanuelle Vo-Dinh.
(Public > amateurs ou professionnels – Tarif 40 € )

réservations : relationspubliques@art-danse.com

Une exposition La danse contemporaine en question  visible du  5 au  29 janvier à  L’Atheneum du lundi au vendredi, de 10h à 17h et les soirs de spectacle, vous pouvez aussi profiter des « Visites  Sandwich » les 7 et 14 janvier de 12h30 à 13h 30 (20 personnes maximum), visite gratuite sur réservation obligatoire à  relationspubliques@art-danse.com // peggy.camus@u-bourgogne.fr.
Il s’agit d’une visite guidée, gratuite, pour partager un moment à l’heure du déjeuner, et discuter autour des grandes thématiques que sont le spectacle, les arts, le mouvement, le corps… Il est conseillé d’apporter son sandwich

Et tout au long de l’année des actions menées sur le territoire de Bourgogne en milieu scolaire. Un formidable déploiement d’énergie pour et autour de la danse.

 

ChristianUbl┬®JorgePEREZ_LookMeLuck.com
Shake it out, ChristianUbl┬®Jorge Perez _LookMeLuck.com

Le festival Art Danse c’est donc un temps très fort pour soutenir et promouvoir la danse contemporaine et on adhère aux dernières phrases de présentation de son édito :

« La culture chorégraphique, depuis que l’humanité est apparue, poursuit ses déplacements, ses transformations au rythme desquels nous évoluons en vivant ensemble. Comme un gaz rare, nécessaire à la vie, et donc à défendre avec acharnement.

L’art libre comme l’air. »

Infos pratiques site du Festival Art Danse

Image de Une, visuel du festival Art Danse CDC tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

Katie Duck : improvisation à Berlin

Katie Duck propose un workshop en improvisation et performance les 16 et...
Read More