Avis de turbulences#15

Le festival Avis de Turbulences#15 poursuit son appel à la diversité et à la curiosité en soutenant les jeunes créateurs de demain. Il propose 10 rendez-vous et reçoit 15 compagnies aux propositions multiples et qui brouillent les frontières et les codes entre les arts. De performance déambulatoire, en performance/lecture, de séance d’entraînement aux figures virtuoses, de pièces de groupe en soli, les spectacles secouent les sens et les neurones dans un grand vent de fraîcheur !

Programme

Jeudi 26 septembre / 20h30

She was dancing, Valeria GIUGA une performance et une lecture de Anne-James Chaton

Mardi 1er octobre / 19h30 – Hors les murs. Le Carreau du Temple – Paris 3

Dirty dancers, Anna Chirescu et Grégoire Schaller (c) Vinciane Lebrun.

Dirty dancers, Anna Chirescu & Grégoire Schaller, sous la forme d’une séance d’entraînement , la pièce questionne le rapport à la perfection, aux risques et aux icônes avec humour et intensité !

The Gyre, Agela Rabaglio et Micael Florentz (c) Flurin Bertschinger.

The gyre, Angela Rabaglio & Micael Florentz, partition délicate sur le mouvement perpétuel, envoûtant !

Mercredi 2, jeudi 3 et vendredi 4 octobre / 20h30

Flux-No man is an island, Raphaël Soleihavoup (c) Catherine Marie Houdin.

Flux- No man is an island, Raphaël Soleilhavoup, création, 5 interprètes dans des espaces multiples, dérivent et oscillent entre déploiement et contrainte.

Samedi 5 octobre / dans le cadre de la Nuit blanche, rdv à 17h30 à L’Ėtoile du nord puis déambulation sur le site Chapelle Charbon 

VOI(E.X.S) Chapelle Charbon#2, Alexandra Lacroix, création, balade sonore à l’écoute de la ville, mise en voix et en corps des prénoms des habitants par des chanteurs et des danseurs. 

Mardi 8 octobre / 20h30

GA GA (Protostar), Charlie-Anastasia Merlet (c) DR.

GA GA GA (Protostar), Charlie-Anastasia Merlet, création, GAGAGA décompose la notion de virtuosité, Protostar performe sa brillance. 

Boomerang, Lotus Edde Khouri et Christophe Macé.

Boomerang, Lotus Edde Khouri & Christophe Macé, miniature visuelle, chorégraphique et musicale à partir d’une chanson remisée.

Au pire on meurt, Deborah Moreau & Marie Marcon, création, les deux artistes se bousculent et se retiennent comme pour se provoquer et s’inciter à la résistance.

Jeudi 10 octobre / 20h30

GA GA GA (Lambda), Charlie-Anastasia Merlet, création, GAGAGA décompose la notion de virtuosité, Lambda s’embrouille dans une danse complexe.

Bye bye myself, Nicolas Fayol & Mehdi Baki (c) François Guerch.

Bye bye myself, Nicolas Fayol & Mehdi Baki, comment être ensemble ? c’est la langue du jeu, de l’appel, du regard …

Pode Ser, Leila Ka @ Yoann Bohac.

Pode ser, Leïla Ka, un solo percutant sur la difficulté d’être soi !

Samedi 12 octobre / 20h30

GA GA GA (Zeta),Charlie-Anastasia Merlet, création, GAGAGA décompose la notion de virtuosité, Zeta surfe sur le plaisir.

De si loin j’arrive,  Julie Salgues, création, la relation entre interprète et chorégraphe à travers une longue collaboration avec Dominique Brun et Nathalie Collantes.

Mardi 15 octobre / 20h30

Split screen, Liam Warren (c) Laurent Garbit.

Split screen, Liam Warren, création,deux hommes évoluent dans deux territoires séparés entre l’ici du corps et l’ailleurs de l’imaginaire.

Une émotion-une pièce matérialiste (Volet 2), Fernando Cabral, création, une expérience physique des émotions à travers la figure de la chute.

Jeudi 17 et vendredi 18 octobre / 20h30

Hom(m)es, Catherine Dreyfus (c) Mélody Jouan.

Hom(m)es, Catherine Dreyfus, création, cette pièce questionne la place de l’homme dans la société d’aujourd’hui.

Mardi 22 octobre / 20h30,L’étoile du nord invite le festival ZOA. Zone d’occupation artistique 

Rising dragon, redbird flying, Maja Zimmerlin, fusion complète de deux corps en un seul : une cellule, un souffle… 

Etna, Thi-Mai Nguyen, Etna c’est le nom d’une femme qui fait partie des sans-abris, proche de l’égarement , elle danse pour conjurer le sort …

Où et quand ?

Du 26 septembre au 22 octobre 2019 à l’Ėtoile du Nord, scène conventionnée d’intérêt national danse – une scène pour la jeune création – Paris 18.

Tout savoir c’est ici ! Réservations 01 42 26 47 47

Image de Une, visuel du festival Avis de Turbulences#15 tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

Le Collectif Ès tient bon la Rampe

En cette rentrée 2019, les projets s’annoncent dans les structures et c’est...
Read More