Avis de Turbulences #14

La nouvelle édition du Festival Avis de Turbulences, le premier « temps danse » de la saison 18-19 de L’étoile du nord  se tiendra du 22 septembre au 30 octobre, et la saison s’ouvrira le samedi 22 septembre à 19h30 avec la performance chorégraphique et participative Le Banquet Rose de Françoise Tartinville.

Samedi 22 septembre / 20h30
LE BANQUET ROSE Françoise Tartinville ouverture de saison
performance dansée et banquet festif rose !!
 
Mercredi 26 & jeudi 27 septembre / 20h30
épopée burlesque qui nous invitera a nous interroger sur quoi et vers où nous allons
Vendredi 28 septembre / 19h30 – Hors les mursLE CARREAU DU TEMPLE – Paris 3
Atomic 3001, Leslie Mannès (c) Hichem Dahes.
un rituel futuriste avec un être soumis à une pulsation perpétuelle entre danse tribale et techno !
MIEUX VAUX PARTIR DUN CLICHE QUE DY ARRIVER Sylvain Riejou
un one-man show video-chorégraphique qui permet à Sylvain Riejou de jouer avec ses « prises de tête »
Lundi 1er & mardi 2 octobre / 20h30
Se faire un non, Eloïse Deschemin (c) Kami Abot.
SE FAIRE UN NON Eloïse Deschemin création
souvent tendre, parfois burlesque, un jardin des délices, un éden où 4 femmes vivent dans l’innocence et la simplicité
Jeudi 4 octobre / 20h – Hors les murs . LE BAL – Paris 18
LES MODULABLES Joanne Leighton
series de piéces courtes créées et adaptées à un site performatif pour former une oeuvre à part entière
Vendredi 5 et samedi 6 octobre / 20h30
SOLILOQUE  Joanne Leighton
comment un danseur réussit-il à travailler sur une forme d’endurance, d’accélération tout en gardant la conscience de ce qui se joue ?
PURE explore la plasticité des corps qui inventent des espaces pour rentrer en contact, une relation organique et fluide
Jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 octobre / 20h30
QUI A PEUR DU ROSE ? Françoise Tartinville création
Il est question du rose et du féminin, en tentant de s’éloigner de l’entendement commun souvent réducteur, condescendant et amusé.
Vendredi 19 et samedi 20 octobre / 20h30
Bibi Ha Bibi, Henrique Furtado et Aloun Marchal © Pierre Ricci.
Face à face, dans une proximité complice et provocatrice, qui repose sur l’écoute, le mimétisme et l’échange de mouvements
Jeudi 25, vendredi 26 et samedi 27 octobre / 20h30
Les sauvages, Sylvère Lamotte (c) Aude Arago
LES SAUVAGES Sylvère Lamotte
de l’amour fraternel à la rivalité, du jeu aux rapports d’atrocité, la pièce questionne le rapport de l’individu au groupe
L’étoile du nord invite le festival ZOA. Zone d’occupation artistique
Mardi 30 octobre / 20h30
DANCE FOR ME Sun-A Lee
la chorégraphe interagit sur scène avec son personnage filmé
MENS DAY Maria Montero
en jouant des apparences masculine et féminines, les interprètes testent ce qui change dans la perception du spectateur

Pour tout savoir c’est  ici !

Image de Une, visuel du festival Avis de Turbulences 2018 tous droits réservés.

 

Written By
More from Véronique

Comme un trio de Jean-Claude Gallotta, une chorégraphie comme un film

Le trio est un format qui revient de temps à autre chez...
Read More