7ème édition d’Extension sauvage, le festival danse et paysage

Comme chaque début d’été, Latifa Laâbissi, artiste chorégraphe de l’association Figure project s’associe à Nadia Lauro, plasticienne et scénographe pour programmer dans le cadre magnifique de Combourg et du Château de la Ballue à Bazouges, un festival hors cadre qui déploie une large palette d’expériences chorégraphiques, performatives et musicales. Un programme accessible à tous dédié aux expériences sensibles en nature !

Au programme d’Extension sauvage

Vendredi 29 juin à Combourg en accès libre

18h / Chloé Moglia Horizon (2013) Espace vert de la rue des champs

Horizon, Chloé Moglia  ┬®Etienne Rue.

Explorer la pesanteur en frôlant la cime des arbres, c’est ce que fait la performeuse Chloé Moglia, trapéziste circassienne de formation, suspendue à 6 mètres de hauteur, en plein ciel, au bout de sa longue perche blanche « La Courbe »,  agrès qu’elle a spécialement conçu, elle explore la décomposition  du mouvement et la pesanteur, tout en lenteur et en fluidité. Horizon suspend le corps et le temps : “Qu’est-ce que l’on suspend avec soi ? Principalement le temps.  Ceci pour mieux voir, mieux entendre et mieux sentir.” — Chloé Moglia

Conception et interprétation : Chloé Moglia Construction : John Caroll / Paris Quartier d’Été. Production : rhizome Gestion déléguée : Le Quartz, scène nationale de Brest Coproductions : Paris Quartier d’eté Remerciements : Laurence edelin

19h / Pascale Murtin (Grand Magasin) Éparpiller (2018) Aire du Linon

Éparpiller,  Grand Magasin┬®Pascal Murtin.

 

Éparpiller, un concert dispersé dans la nature, dont aucun auditeur n’a la même perception, imaginé par Pascale Murtin, bras gauche de Grand Magasin. À Combourg sur l’aire du Linon, une succession de duos, trios ou quatuors vocaux se fait entendre simultanément en différents points : ici au pied d’un châtaignier, là-bas, à l’autre bout du champ, là, derrière un buisson, plus loin au bord de l’étang. Éparpiller est un chemin musical dans le paysage, dans lequel chacun compose son propre concert.

Conception, paroles et musique : Pascale Murtin. Distribution : Pascale Murtin, Babeth Joinet, Anne Lenglet, Jean-Baptiste Veyret-Logerias, Roland Zimmerman, François Hiffler, la chorale À la Portée de tous de Pleine-Fougères et le Chœur des villages de Hédé-Bazouges. Mise en partitions : Babeth Joinet. Production : grand Magasin Coproduction : nos Lieux Communs, Cdn nanterre-Amandiers

20h15 / Filipe Lourenço Pulse(s) – extrait (2018) Espace vert de la rue des champs

Pulse(s), Filipe Lourenço ┬® Richard Louvet.

Avec Pulse(s), le danseur et chorégraphe Filipe Lourenço revient à ses premières amours chorégraphiques en traversant la mémoire des danses traditionnelles du Maghreb et de la musique arabo-andalouse qu’il a pratiquées dans son enfance, puis pendant plus de dix ans avant de devenir danseur professionnel. Pulse(s) explore comment cet héritage nourrit son travail résolument tourné vers le contemporain : déconstruction et recherche de l’universel en sont les maîtres-mots, avec pour fil conducteur la pulsation. Deux versions in situ sont proposées pour Extension Sauvage le vendredi à Combourg et le samedi au château de La Ballue.

Conception : Filipe Lourenço Chorégraphie : Filipe Lourenço et Nabih Amaraoui.  Interprétation : Filipe Lourenço Assistante chorégraphie : Deborah Lary. Production : Association Plan-K / Cie Filipe Lourenço.

Rendez-vous sauvage  

Autour des spectacles, les rendez-vous sauvages attendent le public tout au long du festival. Pour vivre et partager sous forme d’ateliers, différentes appréhensions ludiques et sensibles de la danse et des paysages.

17h / Dansez dans l’herbe Nathalie Salmon vous propose un temps de danse à partager. Ouvert à tous Parvis de la médiathèque Les Sources

Samedi 30 juin au Château de la Ballue à Bazouges-La-Pérouse

18h / Volmir Cordeiro Rue (2015) Théâtre de verdure

Rue, Volmir Cordeiro @ Mezli Vega.

Avec son solo Rue, Volmir Cordeiro incarne les multiples corps et identités qu’une rue peut contenir. Réponse chorégraphique à la lecture des poèmes sur la guerre de Bertold Brecht, accompagné par le percussionniste Washington Timbó, il donne corps à la puissance évocatrice de la rue, lieu de vagabondage et de rassemblement, où l’on passe le temps d’un instant du carnaval à la guérilla. “Le procédé est d’offrir mon corps au poème,  afin de lui offrir une scène.” — Volmir Cordeiro

Chorégraphie et interprétation :  Volmir Cordeiro. Percussion : Washington Timbó. Costume : Vinca Alonso, Volmir Cordeiro. Production : donna volcan. Coproduction : Ménagerie de verre.

20h15 / Yves-Noël Genod L’Amant (2017) Pépinière

Yuika Hokama dans L’Amant ┬® César Vayssié.

“L’Amant, c’est l’histoire ultra célèbre de Marguerite Duras. Je l’ai connue, je l’ai fréquentée les dernières années de sa vie. J’avais treize-quatorze ans quand je l’ai rencontrée. C’était après L’Amant. C’est inoubliable, à cet âge, ce que cette femme a pu m’apporter. Yuika Hokama est danseuse. Nous avons fait beaucoup de spectacles ensemble. Un jour, elle débarque dans le cours que je donne à Pantin au café Pas si loin. Pendant quarante minutes, elle déploie l’une des scènes de L’Amant, peut-être la plus difficile à jouer. Quand, pour la première fois, l’amant chinois emmène la petite Française dans sa garçonnière. Cette vie-là, vécue. Là. Le café Pas si loin devient un lieu sacré, pendant tout ce temps, inoubliable. La vie continue derrière la vitre, prolifique, le carrefour, la lumière déclinante. Si Marguerite Duras était là, elle en serait dingue… Oui, Marguerite Duras était vraiment là, pour moi, et ça lui plaisait plus que tout. Elle aimait la petite Japonaise d’Okinawa qui jouait L’Amant, j’étais ramené à mon adolescence.” — Yves-Noël Genod (mars 2018)

Conception : Yves-noël Genod d’après le roman de Marguerite Duras. Interprétation : Yuika Hokama. Production : Le dispariteur.

22h30 / Filipe Lourenço Pulse(s) – extrait (2018) Forêt

Dimanche 1er juillet au Château de la Ballue à Bazouges-La-Pérouse

15h / Katerina Andreou A Kind of Fierce (2016) Théâtre de verdure

A Kind of Fierce, Katerina Andreou ┬® Emila Milewska.

Dans son solo A Kind of Fierce, Katerina Andreou invente un corps en état d’alerte. “C’est une danse où je cherche à trouver ce qui m’échappe. Une danse qui joue avec le contraste, une danse qui flirte  avec sa propre naïveté et qui laisse l’héritage et son futur  la traverser parfois.” — Katerina Andreou

Chorégraphie, conception sonore  et interprétation : Katerina Andreou. Regard extérieur : Myrto Katsiki. Régie son : Éric Yvelin. Musique : Chevreuil (Breakdance, album Capoeira, 2006), The Beatles (Because, album Abbey Road, 1969). Production déléguée : Mi Mai.

16h / Volmir Cordeiro Rue (2015) Allée de châtaigners

18h15 / Marco Berrettini iFeel2 (2012) Bois de bouleaux

iFeel2, Marco Berrettini ┬® M.Jeanson.

Avec iFeel2, les jardins de La Ballue sont transfigurés en une sorte d’Eden psychédélique où un homme et une femme, torses nus et jeans moulants, entament un duo fusionnel à distance, aux sons électro-hypnotiques de la guitare du musicien Samuel Pajand. Marco Berrettini, accompagné de la danseuse et chorégraphe Marie-Caroline Hominal, livrent un pas de deux en miroir, à base de mouvements bruts et magnétiques, entre désir et altérité, marathon de danse et trip existentiel.

Conception : Marco Berrettini. Chorégraphie : Marco Berrettini en collaboration avec Marie-Caroline Hominal. Interprétation : Marco Berrettini, Marie-Caroline Hominal et Samuel Pajand. Musique : Summer Music. Administration et diffusion : Tutu Production. Production : Melk Prod.

Rendez-vous sauvages

10h / Spectateurs en extension avec Jean-Noël Bruguière et Florence Chantriaux. Atelier de restitution autour du spectacle  de Volmir Cordeiro vu la veille. Ouvert à tous à partir de 16 ans, sur réservation Allée de châtaigniers, 2h30

17h / Dansez dans l’herbe Nathalie Salmon propose un temps de danse à partager. Ouvert à tous à partir de 11 ans Jardins à la française, 1h

17h / Dansez dans l’herbe, enfants Laëtitia Lanoë propose aux enfants un temps de danse à partager. Ouvert aux enfants de 6 à 10 ans Théâtre de verdure, 1h

Où et quand ?

Festival Extension sauvage le 29 juin, dans les abords paysagés de la ville de Combourg, puis les 30 juin et 1er juillet, dans l’écrin de verdure des jardins du château de la Ballue à Bazouges-la-Pérouze.

Depuis janvier 2015, Extension sauvage fait partie de l’association Nos Lieux Communs, un réseau de six structures culturelles dédiées à la création contemporaine et au spectacle vivant, inscrivant leurs actions dans des espaces naturels, des lieux atypiques, et des jardins remarquables en France, rassemblées autour de projets artistiques afin d’en favoriser  la production, la diffusion et la sensibilisation au niveau national et international. Les membres du réseau : À domicile, entre cour et jardins, extension sauvage, Format, Le Parc Jean-Jacques rousseau, Plastique danse Flore, 2d2h.

Billetterie en ligne ici !

Image de Une, affiche d’Extension sauvage 2018 tous droits réservés.

Written By
More from Véronique

En été pas de vacances pour la danse #18

La saison estivale est un temps privilégié de festivals mais aussi de...
Read More