« Tout est normal mon cœur scintille » – Jacques Gamblin fait parler cœur et corps ensemble – Théâtre du Rond-Point

TOUT-EST-NORMAL-MON-COEUR-SCINTILLE_GCC_169-v2_MD

« Le cœur d’une musaraigne bat 800 fois par minute, celui d’un éléphant seulement 25 fois. Quoiqu’il en soit chacun d’eux totalise 1 milliard de battements au cours de sa vie. Souvent je me demande ce qu’il vaudrait mieux être : une musaraigne et vivre moins longtemps mais à fond ! Ou bien être un éléphant qui doit quand même traverser quelques moments d’ennui non ?!… »

Si comme Jacques Gamblin vous vous posez parfois des questions un peu saugrenues, absurdes, ou tout juste un peu naïves sur le monde qui vous entoure (si, si on s’en pose tous) et bien ce spectacle est fait pour vous !

Jacques Gamblin – Crédits Giovanni Cittadini Cesi

Le comédien, d’abord seul en scène vous emmènera du côté cœur. Là, dans les méandres de ses souvenirs, il vous parlera d’oreillettes et de ventricules qui scintillent, de miss Picardie, d’éléphants, de girafes qui se font des noeuds au cou, de séances d’ostéopathe qu’on essaie de se faire à soi-même sans que cela fonctionne – amis danseurs cette scène est hilarante ! – mais aussi et surtout de femmes, et d’absence de femme. Absurde, drôle et sensible tout à la fois.

Puis, il vous emmènera du côté corps. Car pourquoi vous aurait-on parlé d’un spectacle de théâtre s’il n’était question de corps ?

Entre en scène deux danseurs (Claire Tran et Bastien Lefèvre). De la danse ? Oui, car « je ne peux pas parler d’amour sans les corps qui unissonnent qui s’attrapent et se portent. Parce qu’à force de parler tout seul, les mots se fatiguent et empêche les bras de respirer ». Jacques a dit, et on approuve.

Jacques Gamblin et la danseuse Claire Tran – Crédits Giovanni Cittadini Cesi

Sacré coup de force de faire de la danse le relai de la parole dans le théâtre, la voix et le corps dialoguent ensemble, chacun laissant place à l’autre pour dire ce qu’il a dire, et c’est très beau. Pourtant Jacques nous affirme n’avoir – presque – jamais dansé. On peine à le croire, tant l’acteur est « physique ». Les mots déballés dans son soliloque sont tant vécus par le corps qu’on en oublierait parfois de comprendre le sens des phrases.

Jacques Gamblin – Crédits Giovanni Cittadini Cesi

Dans son « voyage cardiaque » comme il l’appelle, on rit du cocasse et de l’absurde, on est ébloui par la sensualité des corps qui dansent ou qui vivent tout simplement sur scène, on est ému et attendri par l’humanité sensible qui s’en dégage. On en sort charmé.

 

Pour vous donner envie d’aller le voir, écoutez Jacques, tout simplement !

 

Tout est normal mon coeur scintille est à découvrir au Théâtre du Rond-Point Du 6 février 2013 au 3 mars à 18:30 

De et avec Jacques Gamblin et les danseurs Bastien Lefèvre et Claire Tran

Collaboration artistique Anne Bourgeois

Collaboration chorégraphique Catherine Gamblin-Lefèvre

Photos : Théâtre du Rond-Point.

est danseuse professionnelle. Co-fondatrice de CCCdanse.

Be first to comment