Danse et science, la belle alliance

Si vous êtes intéressés par les liens entre nouvelles technologies et danse voici trois projets européens pour vous : Accelerate@CERN, METABODY et MOCO’15

Ils appellent actuellement les danseurs, chorégraphes et les scientifiques à participer à des études entremêlant science, danse, corps, mouvement. Certaines de ces recherches ne sont pas nouvelles mais elles ont le grand intérêt de développer une porosité entre des domaines que l’on considère souvent comme très cloisonnés. Aujourd’hui, les outils techniques et scientifiques permettent non seulement d’approfondir les connaissances sur le mouvement mais de le reproduire  grâce à des programmes informatiques et de projeter les images obtenues en créant des environnements  qui peuvent devenir les partenaires virtuels des danseurs… entre autres. Ces outils ouvrent le champ des possibles en proposant de nouvelles interactions d’un domaine à l’autre.

Quantum, Gilles Jobin,inspirée par la résidence de l’artiste en 2012 et ses échanges avec les scientifiques du CERN crédit photo Julian Calo.

Quantum, Gilles Jobin,inspirée par la résidence de l’artiste en 2012 au CERN crédit photo Julian Calo.

Au CERN Arts@CERN

Le CERN (Conseil européen pour la recherche nucléaire) , devenu  l’organisation européenne pour la recherche nucléaire et un des plus prestigieux laboratoire scientifique au monde, s’est engagé depuis 2011 dans un programme lié à l’art : intitulé : Arts@CERN  ce programme propose des résidences d’artistes, des appels à projets.  Après avoir accueilli le chorégraphe Gilles Jobin pour la création du spectacle Quantum dans le cadre de Collide@CERN qui se déroule directement sur le site de recherche de l’institution, il s’associe à ses partenaires de recherche internationaux pour créer cette année un programme plus court, Accelerate@CERN , dont un appel à projet allie danse et performance numérique et est destiné aux artistes de Taiwan. Deux pays sont choisis chaque année et l’on peut déjà présager d’une édition future impliquant le pôle parisien .

Pour en savoir plus sur ce programme :

Accelerate@CERN Chinese Taipei (Taiwan) (Digital Performance/Dance)  Ou Julian Calo Coordination & Communication Tel. + 41 22 766 21 09/ julian.calo@cern.ch http://arts.web.cern.ch

 

METABODY

Metabody Project site metabody.K-danse.net tous droits réservés.

Metabody Project site metabody.K-danse.net tous droits réservés.

Le projet METABODY démarré en 2013 prend fin en 2015 et a été soutenu pendant ces 5 années par la commission européenne. 38 partenaires  venant de 16 pays y ont participé. Coordonné par Reverso (Espagne), METABODY veut élaborer une critique des tendances d’homogénéisation culturelle de la société de l’information et développer de nouvelles technologies de communication qui valorisent les différences corporelles dans l’expression et la communication, en développant des laboratoires d’interaction multi sensorielle sur la perception et le mouvement. Ces résultats seront intégrés dans une structure architecturale interactive/intra-active expérimentale donnant corps à un réseau social proposant des performances, des installations, des ateliers, des séminaires, des résidences et une recherche en continu, avant de voyager dans 9 villes européennes. http://metabody.eu/en/

La 6ème conférence internationale se tiendra les 5 et 6 mars prochains à Weimar et un appel à participation a été ouvert sous forme d’articles ou de démonstrations le thème étant : « affordances of symbiosis ».

 

Metabody – Amorphogenetic Architecture – Prototypes by Reverso

Le concept « d’affordance » a été pensé par James J. Gibson dans le cadre de sa théorie de la psychologie « écologique ». Il désigne les potentialités que revêt tout élément de notre environnement au travers de notre perception. En cela il souligne combien la perception serait une fonction non seulement active mais tout à fait personnelle. Aussi le parti pris particulièrement original de cette conférence tient au fait qu’il s’agit de penser les interfaces hommes-machines, qu’elles soient interactives ou simplement réactives, de sorte que le lien relationnel (les gestes de contrôle) soit établi en fonction de l’affordance que présente une personne vis à vis de cette interface plutôt que d’imposer une gestuelle. L’objectif est d’aboutir à la création d’interfaces que l’on puisse manipuler indépendamment de nos spécificités physiques. Cela signifie que l’on n’adapte plus l’être humain à l’interface, mais l’interface à chaque être humain ce qui permet non seulement de se dégager des contraintes d’un éventuel handicap mais surtout d’optimiser le lien. Peut-être bien première étape d’un avenir qui verrait se réaliser le mythe de l’être-humain augmenté !

Metaboby Project teaser.

Pour plus d’informations on vous invite à vous rendre sur le site afin d’avoir une idée des travaux déjà effectués et du chemin parcouru depuis 2013 par les différents participants parmi lesquels la cie Palindrome de Robert Wechsler qui travaille depuis longtemps sur l’interactivité entre la danse et les technologies numériques  et qui s’est impliquée dans METABODY depuis son lancement, et en France, la cie K.Danse de Jean-Marc Matos qui utilise dans ses créations les technologies numériques et a développé METABODY-Toulouse une plateforme : « collaborative d’expérimentation, de réflexion, de monstrations de travaux en cours et d’échanges transdisciplinaires entre artistes (spectacle vivant, performance, création visuelle, musique, arts plastiques, arts interactifs), programmeurs / inventeurs et scientifiques (chercheurs, ingénieurs, étudiants) ».

 

MOCO’15

MOCO workshop, site moco.iat.sfu.ca tous droits réservés.

MOCO workshop, site moco.iat.sfu.ca tous droits réservés.

Après le succès de MOCO’14 soutenu notamment par l’IRCAM, le deuxième workshop MOCO (movement computing) se tiendra à Vancouver l’été prochain. Un appel à contribution est lancé et voici un extrait de la note d’intention qui préside à l’événement : « This second edition of MOCO will bring together people working in interdisciplinary intersections of Human Computer Interaction, Computer Graphics, Machine Learning, Artificial Intelligence, Robotics, Affective Computing, Cognitive Science, Neuroscience, Psychology, and Artists from Media Art, Choreography, Composition, Dance and Design. The workshop aims at promoting scientific and artistic collaborations within this inter-disciplinary boundary. It will offer opportunities to disseminate emerging research works through presentations, demonstrations, and group discussions. »

Si vous travaillez sur ces problématiques qui lient informatique, univers numérique et mouvement vous avez encore le temps de proposer une contribution et de la soumettre, la dead line est le 1er mars prochain !

Plus de renseignements sur MOCO’15

Image de Une, MOCO’15 site moco.iat.sfu.ca tous droits réservés.

est professeur et formatrice en histoire des arts, titulaire d’un DU en danse contemporaine, et danse depuis toujours. Co-fondatrice de CCCdanse.

Be first to comment