LUMIÈRE, HYDRA, LOLA : TRILOGIE DE DANSE VIDÉO #3

lola_FREITAG_PLANK

Voici le troisième volet de la trilogie de vidéo de danse que nous vous avions présenté à travers une rencontre-entretien avec Florence Freitag, à l’origine de celui-ci. Dans ce nouvel article nous vous présentons le troisième volet lola, beaucoup plus intimiste que les précédents, tourné en studio et non extérieur, il aborde le corps du danseur Alexandre Munz à fleur de muscles et de peau. Mais laissons Florence en parler :

«Pour lola, nous sommes partis d’une pièce musicale de Fabian Russ comme pour les deux vidéos précédentes, mais lola, est vraiment celle que nous avons le plus travaillée en termes d’écoute. Johannes Plank a dessiné ce que nous entendions sous forme d’un graphique et nous avons commencé à décrypter toutes les trames, tous les instruments, etc., pour ensuite leur accorder un muscle ou une partie du corps d’Alexandre Munz, c’était vraiment une déconstruction/reconstruction) à la fois de la musique et du corps d’Alexandre.

 

lola_FREITAG_PLANK2

lola, danseur Alexandre Munz, capture de la vidéo de Florence Freitag et Johannes Plank tous droits réservés.

Le processus a également été inspirée par un texte de Jean Luc Nancy que j’avais lu quelques années plus tôt et qui m’est revenu. Je n’ai que la version Allemande et à l’époque je l’avais traduite en Français moi même, donc voici les deux textes:
« Immer noch kein Sinn, kein Empfinden, aber unmerklich löst sich ein Körper aus sich selbst heraus. Er entschlüpft seiner eigenen Gegenwart, er zergliedert sich, er desartikuliert sich. Ein anderer artikuliert ihn ganz anders, lässt ihn eine neue Sprache sprechen, eine Sprache, die so verändert ist, dass sie hinter jede Sprache zurückfällt. Er weiß nicht, wie ihm geschieht: Es kommt aus seinem Innern zu ihm, als wäre es das Entfernteste allen Außens.

Unmerklich geschieht diesem Körper das: Er ist nicht länger ein Körper in sich. Er nimmt Spielraum ein. Er nimmt Abstand. Er beginnt sich zu denken. Er tanzt sich, er wird von einem anderen getanzt. »

Jean-Luc Nancy, Alliterationen

Capture d'écran de lola, danseur Alexandre Munz, vidéo de Florence Freitag et Johannes Plank.

Capture d’écran de lola, danseur Alexandre Munz, vidéo de Florence Freitag et Johannes Plank.

“Toujours pas de raison, aucune sensation, mais imperceptiblement un corps se désagrège de l’intérieur. Il sort de son propre présent, il se décompose, il se désarticule. Un autre le recompose de nouveau, lui fait parler un autre langage, un langage à ce point modifié qu’il n’en est plus un. Il ne sait pas ce qui lui arrive: cela s’adresse à lui de son plus profond intérieur, comme si c’était la chose la plus éloignée de tout ce qui est extérieur.

Imperceptiblement ce corps vit ceci: Il n’est plus un corps en soi. Il prend (de) l’espace. Il prend du recul. Il commence à se penser. Il se danse, il est dansé par un autre.”

Jean-Luc Nancy, Alliterations (traduction libre)

Ainsi lola, se veut décryptage anatomique d’un être sculpté, dont les micro-mouvements minimalistes sont rendus à travers le montage chorégraphique. Le corps est ainsi décomposé, reconstruit et se multiplie lui-même.

lola from Florence Freitag on Vimeo.

Le matériel pour lola a été tourné en une après-midi au studio Micadanse que léquipe avait loué pour l’occasion. La préparation en amont a été particulièrement importante et détaillée puisque c’est à partir d’un storyboard gestuel préalable qu’Alexandre Munz proposait des mouvements jusqu’à nourrir une improvisation finale.

lola a été dernièrement diffusée le 18 mars au Festival Cinematika en Italie. La trilogie est désormais visible en entier sur Florence Freitag on vimeo où vous découvrirez aussi beaucoup d’autres vidéos sur la danse mais pas que…

Pour en savoir plus sur le travail de Florence Freitag c’est ici !

Image de Une, capture d’écran de lola, Florence Freitag/Johannes Plank tous droits réservés.

 

 

est professeur et formatrice en histoire des arts, titulaire d’un DU en danse contemporaine, et danse depuis toujours. Co-fondatrice de CCCdanse.

Be first to comment